MotoGP
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Ducati aura une toute nouvelle moto aux tests de Valence

partages
commentaires
Ducati aura une toute nouvelle moto aux tests de Valence
Par :
17 oct. 2019 à 17:00

Ducati alignera une toute nouvelle machine dès les tests de Valence, en fin de saison. Avec l'objectif affiché de remonter au championnat en 2020.

Adversaire numéro 1 de Honda et de Marc Márquez en 2017 et 2018, l'équipe officielle Ducati connaît un léger retrait cette année, malgré une place de deuxième au championnat quasiment garantie pour Andrea Dovizioso. Trois victoires, c'est le bilan qu'affiche la firme de Borgo Panigale avant la tournée outre-mer, qui débute ce week-end sur le Twin Ring Motegi, au Japon, bien loin des six bouquets récoltés à pareille date l'an dernier.

Pour Gigi Dall'Igna, directeur général de Ducati Corse, les progrès sont présents, mais n'ont simplement pas été suffisants pour enrayer la progression du duo Márquez/Honda, et le retour des autres adversaires, comme Yamaha ou Suzuki. Ducati reste toutefois la référence au classement des équipes, grâce à son duo homogène, et empêcher Honda de décrocher la triple couronne reste l'objectif pour la fin de saison.

Lire aussi :

"Nous avons bien amélioré l'aérodynamique, et je suis honnêtement assez satisfait des développements du châssis tout au long de l'année. Nous avons beaucoup travaillé sur la rigidité du châssis, mais pas uniquement. Ce n'est pas suffisant, mais je pense que nous avons fait des pas en avant dans la bonne direction. Nos pilotes sont dans les premières places du classement, nous menons au championnat des équipes, ce qui est l'un des titres que nous aimerions remporter en fin de saison", a-t-il expliqué au site officiel du MotoGP.

Afin de tenter de remonter à la hiérarchie et de remporter un titre pilote qui manque à Ducati depuis Casey Stoner en 2007, une toute nouvelle machine sera apportée par l'équipe italienne aux essais de Valence. Ces tests, qui marquent le coup d'envoi officiel de la saison 2020, permettront de découvrir si les rouges auront réussi à améliorer la passage en courbe de leur machine. Toutefois, Dall'Igna indique que les quatre courses restantes cette saison pourront aussi être utilisées pour tester de nouvelles pièces en vue de l'année prochaine.

"Nous avons une toute nouvelle moto de prête pour les essais de Valence. Bien sûr, la vitesse en courbe est l'une des zones où nous devons le plus nous améliorer. Nous devons développer ça pendant les essais hivernaux. Ce n'est pas simple, car nous n'aurons pas énormément de temps et pas énormément de tests. Il faut faire du bon travail pendant la période hivernale. Nous essayons de produire de nouvelles pièces pour les dernières courses, pas pour cette saison, mais pour être prêt pour la prochaine, pour mieux comprendre ce que nous devons faire pour la prochaine saison."

Lire aussi :

Alors que l'équipe menée par Gigi Dall'Igna avait été la première à introduire le concept d'ailerons aérodynamiques en MotoGP, les innovations ne se sont pas arrêtées à l'aube de la saison 2019. Un déflecteur présent sur le bras oscillant de la Ducati Desmosedici a été un élément phare et copié par les autres constructeurs.

"Je pense que nous avons amélioré la moto sur quelques domaines. Bien sûr, la 'cuillère', nous étions la première équipe à développer ceci, et maintenant la majorité des constructeurs ont un dispositif spécial sur le bras oscillant", explique-t-il, avant de se montrer tout aussi fier de son autre création, le "holeshot device".

Ce dernier est matérialisé par une molette présente sur le tableau de bord de la machine. Lorsque le pilote l'active avant un départ, l'arrière de sa moto s'abaisse et permet ainsi de prendre un meilleur envol. Le dispositif se remet en place automatiquement au premier gros freinage, une manière de gérer qui avait surpris Jack Miller au départ du GP de Grande-Bretagne !

"Je suis assez satisfait car nous pilotes prennent des bons départs cette saison. Nous avons démarré [le travail] sur ce dispositif l'hiver dernier. Honnêtement, je suis assez content de cette idée."

Article suivant
Viñales et son avenir : "2020 est très loin, on ne sait jamais"

Article précédent

Viñales et son avenir : "2020 est très loin, on ne sait jamais"

Article suivant

EL1 - Viñales emmène un triplé Yamaha

EL1 - Viñales emmène un triplé Yamaha
Charger les commentaires