Chez Ducati, "la porte est ouverte" à Crutchlow

Le team manager de l'équipe officielle Ducati assure qu'il n'y a "rien de sérieux" dans l'hypothèse que Lorenzo puisse remplacer Dovizioso en 2021, et que la porte est ouverte "pour tous les pilotes rapides", y compris Crutchlow.

Chez Ducati, "la porte est ouverte" à Crutchlow

Sur le départ de Honda pour la fin de la saison, Cal Crutchlow ne cache pas son intérêt pour les deux guidons encore disponibles dans les équipes officielles du plateau MotoGP : celui d'Aprilia, aux côtés d'Aleix Espargaró, déjà prolongé pour deux ans, et celui de Ducati, avec le nouveau promu Jack Miller.

Si l'option Aprilia paraissait initialement la plus à même d'aboutir, l'arrivée du paddock à Jerez cette semaine a replacé celle de Ducati sur le devant de la scène. Ces retrouvailles entre les équipes et les médias ont en effet apporté quelques précisions supplémentaires au sujet de la situation d'Andrea Dovizioso, par le biais de déclarations prudentes dont chaque mot est scruté avec attention afin de comprendre ce qui justifie qu'aucun accord n'ait encore été signé. Et, par conséquent, ce qui pourrait ou non faire naître une opportunité pour d'autres pilotes.

Lire aussi :

Paolo Ciabatti a déjà fait savoir hier que les espoirs de Jorge Lorenzo s'approchaient plus d'un fantasme personnel du pilote majorquin que d'une réalité dans les options creusées par Ducati. "Pour l'instant, il n'y a rien, [...] c'est simplement une idée qui est dans la tête de Jorge", a-t-il fait savoir. Ce matin, Davide Tardozzi a partagé sa propre vision du cas Lorenzo, rappelant qu'un simple coup de fil de Gigi Dall'Igna au mois de mai avait sans doute engendré des spéculations disproportionnées.

"Jorge s'est proposé", explique le team manager à BT Sport. "Il est évident que Jorge a une très bonne relation avec Gigi, au moment de son anniversaire il a discuté avec Gigi et à partir de là peut-être que quelque chose a fait son chemin dans son esprit. Mais ce n'est qu'une discussion amicale jusqu'à présent, il n'y a rien de sérieux jusqu'ici et nous ne prendrons notre décision qu'après les courses d'août."

Davide Tardozzi rappelle en effet les délais que Ducati se laisse avant de trancher la question. Et alors que Paolo Ciabatti suggérait hier que ce laps de temps pourrait permettre à Andrea Dovizioso de se rendre compte qu'il est véritablement motivé pour continuer − une remarque pas franchement appréciée par le principal intéressé − le team manager se veut plus diplomate et pragmatique.

"Nous discutons, car Andrea aussi souhaite attendre", explique-t-il. "Nous ne sommes pas pressés. Andrea non plus n'est pas pressé. Il est évident qu'il s'agirait de la meilleure opportunité pour les deux parties : pour Andrea afin d'avoir une moto compétitive, et pour nous afin d'avoir un pilote compétitif. Il y a eu beaucoup de discussions jusqu'à présent pour finaliser l'accord pour 2020. Nous nous sommes mis d'accord pour réduire l'légèrement le salaire, et c'est fait. Ensuite, nous commencerons à parler de l'avenir."

Seulement, alors que le plateau MotoGP sera sous le feu des projecteurs quasiment chaque semaine maintenant que le championnat a repris, la question reste inévitablement au cœur des discussions. Cal Crutchlow se dit intéressé par un retour dans l'équipe pour laquelle il courait en 2014 et Davide Tardozzi se charge de lui montrer que le message est bien reçu.

La porte est ouverte pour tous les pilotes rapides, et Cal fait partie des pilotes rapides.

Davide Tardozzi

"La porte est ouverte pour tous les pilotes rapides, et Cal fait partie des pilotes rapides", souligne-t-il en effet. Le team manager précise : "Nous n'avons pas pris de décision. Nous arrivons à attendre avec tous les pilotes, nous ne sommes pas pressés, de même que tous nos pilotes. Nous saisissons donc l'opportunité pour disputer quelques courses, jusqu'à la fin du mois d'août, afin d'évaluer la situation et d'être certains de ce que nous ferons en 2021."

Davide Tardozzi tente enfin de tordre le cou à la rumeur selon laquelle de mauvaises relations entre Dovizioso et Dall'Igna seraient à l'origine de cette situation ubuesque. Si un différent a bien opposé les deux hommes l'an dernier au sujet de l'orientation à prendre dans le développement, la confrontation d'idées est saine, d'après le team manager.

"Je pense qu'on en fait trop là-dessus. Je pense que la relation entre Andrea et Gigi est très utile, car ce sont deux gars durs, qui se poussent l'un l'autre pour faire du mieux possible. Gigi pousse donc le pilote et le pilote pousse le technicien. Vous pouvez demander à Cal : la relation que j'ai avec Cal est très amicale, mais on a souvent haussé le ton. Ce n'est pas un problème."

Avec Lewis Duncan

partages
commentaires
Fracture-luxation de l'épaule droite pour Álex Rins après sa chute

Article précédent

Fracture-luxation de l'épaule droite pour Álex Rins après sa chute

Article suivant

Poleman record à Jerez, Quartararo vise plus haut

Poleman record à Jerez, Quartararo vise plus haut
Charger les commentaires
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021