EL1 - Jorge Lorenzo ne perd pas de temps

Sous le froid soleil d'Aragón, les pilotes MotoGP ont repris la piste ce vendredi matin afin d'entamer le quatorzième rendez-vous de leur saison.

EL1 - Jorge Lorenzo ne perd pas de temps

Durant la première séance, c'est Jorge Lorenzo qui a dicté sa loi. Profitant très certainement des essais privés réalisés par Yamaha sur ce circuit au cours de l'année, et notamment d'une séance datant d'il y a trois semaines, le pilote majorquin a immédiatement trouvé son rythme.

Au bout de quatre tours à peine, il était définitivement installé au sommet de la hiérarchie, avec un chrono de 1'48.249 déjà plus rapide de trois dixièmes que le record de la piste, établi en course il y a deux ans. Son avance, qui était alors de six dixièmes, a peu à peu été réduite. Toutefois l'avancée de ses adversaires est restée timide au regard du potentiel qu'il a affiché.

Seul autre pilote à avoir pu atteindre la fenêtre des 1'48 dès sa première série de tours, Marc Márquez s'est laissé momentanément déborder par Valentino Rossi avant de récupérer la deuxième place du classement dans son dernier run. Il accuse ce matin près d'une demi-seconde de retard sur le leader de la matinée, mais a pu afficher une belle régularité.

Rossi pourra se satisfaire de s'être maintenu durant toute la séance dans la partie haute du classement, sur un circuit qui ne lui a pourtant jamais souri et qui lui a même valu l'an dernier une lourde chute. Il termine au troisième rang à seulement 85 millièmes de Márquez, mais le plus dur est à venir : réduire sa demi-seconde de retard sur Lorenzo et se maintenir dans le groupe de tête lorsque s'étiolera l'avantage acquis par Yamaha avec ces récent essais.

En difficulté en début de séance, Dani Pedrosa est parvenu à se hisser au quatrième rang et à flirter avec les 1'48. Il devance un surprenant Scott Redding, installé durant toute la séance dans la partie haute de la feuille des temps, dans la lignée du podium décroché il y a deux semaines à Misano. En gagnant une demi-seconde dans son dernier run, il a réussi à contenir Andrea Dovizioso, premier pilote Ducati de la matinée.

Derrière les pilotes Tech3, Cal Crutchlow se classe au neuvième rang après avoir connu en début de séance un problème de frein sur sa moto principale, ce qui l'a contraint à rouler pendant un quart d'heure avec sa seconde machine.

On notera encore le dixième temps d'Andrea Iannone, qui roule dans la douleur après s'être à nouveau déboîté l'épaule la semaine dernière. Quant à Nicky Hayden, malgré une fracture du pouce droit il occupe le dix-septième rang de cette séance.

C'est au coéquipier de l'Américain, Eugene Laverty, que revient le premier rang du groupe Open, à une prometteuse onzième place au général. Le Français Loris Baz, nouveau leader de la catégorie, lui a concédé ce matin un dixième.

Les pilotes MotoGP seront de retour en piste à 14h05 pour leur deuxième séance d'essais libres.

MotoGP - Essais Libres 1 à Aragón

Pos.PiloteMotoTemps/EcartTours
1 Jorge Lorenzo  Yamaha YZR-M1 1:48.249 15
2 Marc Marquez  Honda RC213V +0.490 19
3 Valentino Rossi  Yamaha YZR-M1 +0.575 18
4 Dani Pedrosa  Honda RC213V +0.801 17
5 Scott Redding  Honda RC213V +1.105 18
6 Andrea Dovizioso  Ducati Desmosedici GP15 +1.379 16
7 Bradley Smith  Yamaha YZR-M1 +1.541 18
8 Pol Espargaro  Yamaha YZR-M1 +1.619 19
9 Cal Crutchlow  Honda RC213V +1.759 17
10 Andrea Iannone  Ducati Desmosedici GP15 +1.882 18
11 Eugene Laverty  Honda RC213V-RS +1.909 18
12 Stefan Bradl  Aprilia RS-GP +1.911 18
13 Loris Baz  Yamaha Forward +2.026 18
14 Alvaro Bautista  Aprilia RS-GP +2.036 17
15 Jack Miller  Honda +2.038 18
16 Aleix Espargaro  Suzuki GSX-RR +2.061 16
17 Nicky Hayden  Honda RC213V-RS +2.234 16
18 Danilo Petrucci  Ducati Desmosedici GP14 +2.285 16
19 Maverick Viñales  Suzuki GSX-RR +2.466 18
20 Hector Barbera  Ducati Desmosedici GP14 +2.479 13
21 Yonny Hernandez  Ducati Desmosedici GP14 +2.480 16
22 Karel Abraham  Honda RC213V-RS +3.247 14
23 Mike di Meglio  Ducati Desmosedici GP14 +3.893 10
24 Alex de Angelis  ART +3.953 16
25  Toni Elias Yamaha Forward +4.701 19
partages
commentaires
Jorge Lorenzo - "Très important que je termine devant Valentino"
Article précédent

Jorge Lorenzo - "Très important que je termine devant Valentino"

Article suivant

MotoGP - Le programme TV du Grand Prix d'Aragón

MotoGP - Le programme TV du Grand Prix d'Aragón
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021