EL2 - Aleix Espargaró confirme
Aleix Espargaro, Team Suzuki MotoGP et Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Aleix Espargaro, Team Suzuki MotoGP
Aleix Espargaro, Team Suzuki MotoGP
Maverick Viñales et Aleix Espargaro, Team Suzuki MotoGP
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing, Andrea Iannone, Ducati Team et Aleix Espargaro, Team Suzuki MotoGP
Aleix Espargaro, Team Suzuki MotoGP
Aleix Espargaro, Team Suzuki MotoGP and Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Andrea Iannone, Ducati Team

Les conditions de piste étaient globalement meilleures, pour cette deuxième séance d'essais libres en Argentine sur le circuit Termas de Río Hondo, qu'elles ne l'étaient pour la session initiale, mais le leader, lui, n'a pas changé : Aleix Espargaro, sur sa Suzuki, a une fois encore établi le meilleur chrono.

Grâce à un excellent 1'38.776, signé il est vrai avec un pneu medium tant à l'avant qu'à l'arrière, l'Espagnol a confirmé sa bonne forme en ce début de week-end et a une fois encore devancé Andrea Iannone, qui a réalisé son meilleur temps dans les mêmes conditions que l'homme fort de cette première journée.

Les chronos ont baissé pour tout le monde lors de cette deuxième séance ; aussi, le Top 10 obtenu suite à cette session peut être intéressant pour ceux qui le composent, en cas de pluie demain pour les EL3. Ces pilotes seraient dès lors à l'abri de devoir disputer la Q1.

Marc Márquez, troisième, fait forcément partie de ce groupe et a été le meilleur représentant Honda. Il devance Cal Crutchlow, Andrea Dovizioso, Jorge Lorenzo, Pol Espargaró, Scott Redding, Valentino Rossi et Yonny Hernández. Le leader du HRC peut compter une fois encore sur une moto très rapide en ligne droite, avec une vitesse maximale de 331.9 km/h. Seul le pilote catalan a dépassé les 330 km/h lors de cette séance.

Concernant les Britanniques Crutchlow et Redding, on notera que le premier aurait surement pu mieux figurer s'il n'avait pas été bloqué par Alex de Angelis sur la fin de son meilleur tour, et que le second a établi cette performance en étant équipé d'un pneu extra-hard à l'arrière. Une donnée intéressante et encourageante pour le pilote du team Marc VDS.

Des outsiders en danger, les Français en difficulté

Parmi les possibles outsiders, se retrouvent éventuellement en danger en vue de la Q1 Maverick Viñales, Bradley Smith et Danilo Petrucci, tous trois aux portes de ce Top 10 tant convoité. L'Anglais de chez Tech3 a toutefois pu réaliser quelques runs et est celui qui a couvert le plus de tours lors de cette séance, avec 22 boucles sur la piste argentine.

Du côté de chez Aprilia, les positions sont à nouveau plus proches de ce à quoi l'on a été habitué depuis le début de la saison, avec de décevantes vingt-deuxième et vingt-quatrième positions pour Alvaro Bautistá et Marco Melandri.

Enfin, ça ne va pas fort non plus dans le clan tricolore, avec Mike di Meglio et Loris Baz pointant respectivement aux vingt-troisième et vingt-cinquième rangs, sans être toutefois trop loin en termes de chronos. Le rookie français ferme ainsi la marche avec trois secondes de retard sur Espargaró, ce qui peut sembler beaucoup mais ce qui est finalement peu sur une piste relativement longue (4.8 km).

 

Pos   Nº   Pilote   Moto   Chrono   Ecart   Tours 
41 Aleix Espargaró Suzuki 1'38.776   14
29 Andrea Iannone Ducati 1'39.311 0.535 16
93 Marc Márquez Honda 1'39.336 0.560 15
35 Cal Crutchlow Honda 1'39.403 0.627 17
4 Andrea Dovizioso Ducati 1'39.434 0.658 16
99 Jorge Lorenzo Yamaha 1'39.463 0.687 18
44 Pol Espargaró Yamaha 1'39.648 0.872 19
45 Scott Redding Honda 1'39.892 1.116 17
46 Valentino Rossi Yamaha 1'39.947 1.171 18
10  68 Yonny Hernández Ducati 1'40.088 1.312 14
11  25 Maverick Viñales Suzuki 1'40.126 1.350 16
12  38 Bradley Smith Yamaha 1'40.195 1.419 22
13  9 Danilo Petrucci Ducati 1'40.438 1.662 17
14  69 Nicky Hayden Honda 1'40.522 1.746 16
15  17 Karel Abraham Honda 1'40.586 1.810 18
16  8 Héctor Barberá Ducati 1'40.626 1.850 13
17  6 Stefan Bradl Yamaha Forward 1'40.672 1.896 17
18  50 Eugene Laverty Honda 1'40.846 2.070 16
19  43 Jack Miller Honda 1'40.864 2.088 17
20  15 Alex de Angelis ART/Aprilia 1'41.152 2.376 18
21  7 Hiroshi Aoyama Honda 1'41.380 2.604 18
22  19 Álvaro Bautista Aprilia 1'41.490 2.714 17
23  63 Mike Di Meglio Ducati 1'41.531 2.755 13
24  33 Marco Melandri Aprilia 1'41.576 2.800 17
25  76 Loris Baz Yamaha Forward 1'41.784 3.008 16
partages
EL1 - Aleix Espargaró en tête sur une piste poussiéreuse

Article précédent

EL1 - Aleix Espargaró en tête sur une piste poussiéreuse

Article suivant

Marc Márquez tire un bilan positif de la première journée en Argentine

Marc Márquez tire un bilan positif de la première journée en Argentine
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021