Lorenzo : Le titre ? "Ce n'est pas réellement notre objectif"

partages
commentaires
Lorenzo : Le titre ?
Par : Willy Zinck
17 août 2018 à 16:30

L'Espagnol a signé sa troisième victoire de l'année en Autriche le week-end dernier. Mais la constance de Márquez le rend pessimiste quant à ses chances de titre en fin de saison.

Le vainqueur Jorge Lorenzo, Ducati Team, le deuxième, Marc Marquez, Repsol Honda Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team, Marc Marquez, Repsol Honda Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team, Andrea Dovizioso, Ducati Team
Podium : le deuxième, Marc Marquez, Repsol Honda Team, le vainqueur, Jorge Lorenzo, Ducati Team, le troisième, Andrea Dovizioso, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team, Marc Marquez, Repsol Honda Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Le vainqueur Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Le vainqueur Jorge Lorenzo, Ducati Team

Les optimistes dépeindront peut-être Jorge Lorenzo comme un défaitiste, et les pessimistes au contraire comme quelqu'un d'avisé. Car si l'Espagnol est certes le pilote à avoir inscrit le plus de points au championnat depuis le Mugello, terre de son premier succès avec Ducati, le sentiment peut être trompeur et la situation au classement général reste loin d'être en sa faveur.

Si on s'en tient aux chiffres, ce n'est d'ailleurs franchement pas le cas. Le Majorquin a certes empoché trois victoires lors des six dernières courses et marqué 114 points (sur 150 possibles), dépassant en Autriche son coéquipier Dovizioso au classement, mais il demeure cependant très loin du leader, Marc Márquez.

Ce dernier a pour sa part inscrit 106 points depuis le Grand Prix d'Italie, ne cédant ainsi que huit unités à son compatriote au cours des deux derniers mois, l'écart entre les deux hommes passant de 79 points après le Mans à 71 suite à la manche autrichienne, dimanche dernier.

Un réveil trop tardif au championnat

Un rattrapage bien trop lent pour permettre à Lorenzo d'envisager sérieusement de "faire un coup" au championnat, après un début de saison calamiteux et pire encore que celui de 2017.

Mais s'il est clairement l'homme en forme du moment, les ambitions nées de ses deux victoires consécutives, au Mugello puis en Catalogne courant juin, semblent désormais avoir fait long feu devant la régularité de Márquez, qui excelle dans l'art de limiter les dégâts, et bien aidé par une Honda à l'aise sur tous les circuits.

Lire aussi :

Et en terminant deuxième à Spielberg, le numéro 93 a de nouveau prouvé qu'il était près à se battre jusqu'au bout, même si la raison pourrait parfois lui commander de jouer de sagesse en course.

"Pour le classement, il est clair que cela aurait été mieux si Marc avait fini cinquième ou sixième, mais il est toujours là", remarque ainsi Lorenzo. "S'il ne gagne pas il est deuxième, donc c'est très difficile de lui reprendre des points. Mais ce n'est pas réellement notre objectif. Si nous avons un peu de chance, et que nous récupérons pour une raison ou pour une autre des points, alors peut-être que nous serons en mesure de nous battre jusqu'à la fin, mais c'est très difficile."

La deuxième place, un objectif plus réaliste

En dépit de ses récents résultats, le numéro 99 pense en effet que la deuxième place est un objectif bien plus réaliste, Valentino Rossi n'étant finalement qu'à 12 points, soit moins d'une victoire, et alors que les Yamaha semblent plus que jamais empêtrées dans leurs soucis d'accélération.

"Ce qui est le plus probable, c'est que nous puissions nous battre pour la deuxième place du championnat, qui est à présent vraiment proche", confirme le pilote Ducati. "Valentino n'est pas si loin, et j'ai dépassé Andrea d'un point. Donc oui, notre objectif est de continuer à prendre du plaisir, de continuer à apprendre sur cette moto jusqu'à la fin, et de conserver cet état de forme, de se battre pour le podium ainsi que pour la victoire."

La marque de Borgo Panigale aura sans doute une nouvelle occasion de jouer la victoire, après ses deux derniers succès à Brno et sur le Red Bull Ring, lors de la prochaine manche qui se jouera à Silverstone.

Lire aussi :

L'an dernier, Dovizioso s'y était en effet imposé, alors que Lorenzo avait fini cinquième. Un bilan à nuancer cependant, alors que Márquez avait lui aussi été en lice pour remporter la mise, avant d'essuyer une casse moteur.

Mais si la météo se montre clémente dans une petite dizaine de jours, tous les espoirs sont permis selon Lorenzo. "On ne peut sans doute pas trop compter sur la météo !" plaisante-t-il. "Il est quasi certain qu'on va avoir de la pluie à un moment lors des trois jours. On espère cependant que le dimanche on va avoir droit à un beau soleil bien anglais ! Cela nous permettrait de bien profiter de tout notre potentiel jusqu'à la fin."

 
Prochain article MotoGP
KTM : Folger ne souhaite pas remplacer Espargaró à Silverstone

Article précédent

KTM : Folger ne souhaite pas remplacer Espargaró à Silverstone

Article suivant

Les pilotes favorables à un GP au Mexique, mais pas dupes

Les pilotes favorables à un GP au Mexique, mais pas dupes
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Jorge Lorenzo Boutique
Équipes Ducati Team Boutique
Auteur Willy Zinck
Type d'article Actualités