Márquez en route pour un énième succès à Austin ?

partages
commentaires
Márquez en route pour un énième succès à Austin ?
Par :
11 avr. 2019 à 18:38

Le pilote espagnol a livré une performance étincelante en Argentine il y a deux semaines, et arrive sur l'un de ses circuits fétiches au Texas. L'occasion de faire un premier break au championnat, même si la concurrence sera forte et la météo imprévisible.

Plus que jamais, c'est en grande confiance que Marc Márquez débarque à Austin ce week-end, dans le cadre de la troisième manche du championnat du monde MotoGP. En même temps, comment pourrait-il en être autrement ? Le tenant du titre est invaincu depuis l'arrivée du circuit texan au calendrier ; c'était en 2013, l'année de ses débuts dans la catégorie reine.

Passé ce palmarès pour le moins imposant, le numéro 93 ressort d'un Grand Prix en Argentine où il a rendu une copie quasi parfaite, ayant survolé la concurrence, et pas qu'un peu pour prendre la tête du classement devant Andrea Dovizioso. Dans ces conditions, le Grand Prix des Amériques représente pour lui une formidable opportunité de creuser un peu plus l'écart face au pilote Ducati, à plus forte raison car les Desmosedici auront fort à faire face aux Yamaha et aux Suzuki, deux machines qui ont brillé lors des dernières éditions.

Lire aussi :

Des facteurs d'incertitude

Mais, fidèle à son approche prudente des courses, Márquez préfère attendre de juger sur pièces demain avant de se prononcer sur ses chances cette année. Il est vrai que l'état de la piste, et surtout la météo qui promet d'être changeante ces prochains jours, sont autant de facteurs pouvant menacer sa domination en terre texane.

"C'est clair qu'Austin a été un très bon circuit pour moi depuis 2013, mais chaque année est différente", a-t-il tenu à rappeler en conférence de presse ce jeudi. "Cette année, nous arrivons en bonne forme, nous avons gagné en Argentine ainsi qu'au Qatar [sic, il est arrivé deuxième à Losail]. Nous avons une base solide, et c'est le plus important. Je me sens à l'aise avec la moto, mais nous allons voir. Nous allons débuter avec les EL1 et essayer de nous faire une idée, comme toujours. Ne pas être fou, ne pas essayer des choses qu'on ne peut pas faire, simplement piloter comme je sais le faire et ensuite on verra comment le week-end se déroule, comment nos adversaires s'en sortent, la météo aussi car il semble que samedi ce sera incertain."

L'Espagnol part quand même avec les faveurs des pronostics, et on ne donne pas cher de sa côte chez les bookmakers. Mais c'est que le pilote Honda s'est fait fort d'afficher une remarquable régularité sur le circuit d'Austin, une qualité essentielle sur l'un des tracés qui comptent parmi les plus longs du championnat.

"C'est un circuit où il est impossible de faire le tour parfait, car le tour est très long, il y a beaucoup de virages, beaucoup de gros points de freinage", poursuit-il. "Il est si facile de faire une erreur que la chose la plus difficile c'est finalement d'être régulier sur tous les tours. Le tour fait deux minutes, il y a beaucoup de gros points de freinage, c'est très bosselé. Parfois vous devez essayer de changer de trajectoire à chaque tour. Cette année, nous allons également essayer de comprendre comment est l'asphalte, car ils [les responsables du circuit] disent qu'ils ont fait des modifications. Nous allons donc voir comment les pneus vont fonctionner, toutes ces choses."

Lire aussi :

Aucun problème avec l'épaule

Et ne comptez pas sur l'épaule de Márquez pour le freiner dans sa quête d'un septième succès en autant de courses ici. Malgré quelques gênes ressenties lors des épreuves précédentes, cela n'a en rien entravé sa capacité à se montrer performant, bien au contraire.

"C'est l'une des pistes les plus difficiles du calendrier au niveau physique", avance-t-il. "Je me sens prêt, la seule chose c'est que sur les gros points de freinage je ressens toujours quelque chose au niveau de mon épaule, mais je pense que ce ne sera pas un gros problème. En Argentine j'ai eu cette sensation, mais cela n'a pas été un problème pour piloter. Je me suis entraîné sur ces deux semaines, mais dans l'idée de préparer le GP. Je me sens bien mieux au niveau de l'épaule, j'ai senti une grosse amélioration après l'Argentine. Ce n'était pas un problème pour piloter la moto, mais je ressens quand même quelque chose. À présent je suis à 100% au niveau de l'épaule, et c'est le plus important, et pour la course ce ne sera pas un problème." Ses adversaires sont prévenus…

Lire aussi :

Article suivant
Márquez dévoile son casque pour Austin, inspiré des ranchs

Article précédent

Márquez dévoile son casque pour Austin, inspiré des ranchs

Article suivant

Rossi : On ne peut pas partir de chez soi en pensant qu'on va perdre

Rossi : On ne peut pas partir de chez soi en pensant qu'on va perdre
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP des Amériques
Lieu Circuit of the Americas
Pilotes Marc Márquez Boutique
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Willy Zinck
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu