Márquez : "Une grande saison jusqu'à présent"

Marc Márquez est redoutable cette année et même s'il a manqué la victoire sur les trois derniers Grands Prix, il compte six podiums consécutifs en arrivant sur le tracé d'Aragon.

Márquez : "Une grande saison jusqu'à présent"
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team, Jorge Lorenzo, Ducati Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team, Andrea Dovizioso, Ducati Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team, Jorge Lorenzo, Ducati Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
La chute de Marc Marquez, Repsol Honda Team
La chute de Marc Marquez, Repsol Honda Team
La chute de Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team

Andrea Dovizioso est désormais le plus proche poursuivant de Marc Márquez au Championnat du monde MotoGP. C'est toutefois avec une grande sérénité que le Champion du monde en titre espagnol peut aborder le week-end d'Aragón, 14e des 19 manches du calendrier, compte tenu d'un important coussin mathématique de 67 points sur le pilote Ducati.

Vainqueur sur le tracé de la province d'Aragón ces deux dernières années, Márquez s'est présenté dans un état d'esprit détendu devant les journalistes pour la traditionnelle conférence de presse d'avant Grand Prix, après avoir inauguré la désignation du neuvième virage à son nom.

"C'était un grand week-end pour nous à Misano", estime-t-il. "Nous avons fini en seconde position, avec 20 points. Puis nous avons fait nos tests [à Aragón] lundi, et aujourd'hui, nous avons bien commencé le GP d'Aragón – l'un de mes Grands Prix favoris –, avec un virage à mon nom. J'ai du respect pour ce genre d'événements et ce sera un bon feeling de passer là-bas la première fois mais maintenant, nous allons nous concentrer sur le week-end de course."

Un tracé sur lequel Márquez ne cache pas être à son aise, et où il peut se projeter comme un candidat à la victoire pour faire cesser le cycle de trois victoires consécutives signées par le duo Ducati.

"C'est à domicile et bien sûr, j'aime le circuit. Mais on verra quel est notre niveau pas à pas", commence-t-il, avant de décrire pourquoi il apprécie tant ce tracé, souvent cité avec Austin comme l'un de ses jardins favoris. "Tout d'abord, les virages gauches, c'est quelque chose que je préfère, et aussi les montées et descentes et les différents types de virages. Il est presque impossible d'avoir le réglage parfait sur toute la piste. Elle suit un agencement naturel et c'est toujours plus chouette."

Lire aussi :

Illustration de la forme affichée cette saison, Márquez se trouve actuellement dans une séquence record de podiums consécutifs depuis sa fameuse saison 2014 (six à ce jour). Le pilote Honda n'a d'ailleurs pas terminé une seule course dont il a vu l'arrivée cette saison ailleurs que sur le podium, avec un décompte actuellement porté à dix réalisations. Interrogé sur ce qui a le plus changé depuis cette époque pas si lointaine mais renvoyant malgré tout à ses débuts au sommet de la discipline, l'Espagnol n'hésite pas un instant.

"L'expérience ! Moi, le team… Nous avons fait une grande saison jusqu'à présent, mais nous devons continuer et ne pas nous montrer nerveux. Il nous faut rester calmes, garder le même style et ce serait bien de gagner dimanche ici sans nous mettre de pression, comme partout bien sûr. Mais sinon, nous viserons le podium. Yamaha et Ducati ont aussi fait des essais ici et auront une bonne base. Nous allons essayer de gagner, mais le principal objectif sera le podium."

Il faudra pour cela battre les deux pilotes Ducati, qui aimeraient conclure la saison en ramassant les six succès restant à attribuer sur cette saison 2018. Quant à savoir qui est le plus dangereux dans l'immédiat pour Márquez…  

"C'est si dur à juger !" hésite-il. "Maintenant, je dirais Andrea car il est plus proche au championnat, mais en vitesse, ils sont tous les deux très, très, très rapides et Dovi était plus rapide à Misano, mais Jorge l'était plus en fin de course. Et c'est ce qui fait qu'ils sont tous les deux très rapides : ils veulent tous les deux être le meilleur de l'équipe et cette compétition les rend plus rapides."

Les premiers essais libres du Grand Prix d'Aragon sont à suivre vendredi, à partir de 9h55, avec de fortes chaleurs attendues au programme.

Lire aussi :

partages
commentaires
Zarco : "Je ne peux pas espérer de très bonnes choses" pour Aragón

Article précédent

Zarco : "Je ne peux pas espérer de très bonnes choses" pour Aragón

Article suivant

Fenati traité "comme un meurtrier" : certains pilotes s'insurgent

Fenati traité "comme un meurtrier" : certains pilotes s'insurgent
Charger les commentaires
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021