Miguel Oliveira a dépassé ses propres attentes à Assen

La cinquième place décrochée par Miguel Oliveira au GP des Pays-Bas est un meilleur résultat que prévu, de nombreux pilotes ayant roulé dans un rythme similaire en course.

Miguel Oliveira a dépassé ses propres attentes à Assen

La série de podiums de Miguel Oliveira, entamée au Mugello, a pris fin à Assen, le pilote KTM devant se contenter d'une cinquième place néanmoins satisfaisante après sa lointaine 17e place du warm-up et un mauvais premier tour depuis la sixième position sur la grille. Relégué au neuvième rang après la première boucle, Oliveira a profité du passage hors piste d'Álex Rins, d'un dépassement sur Jack Miller et des mésaventures de Pecco Bagnaia et Takaaki Nakagami pour prendre plus de points qu'il ne l'espérait.

"C'était une journée acceptable, un bon résultat après les difficultés rencontrées pendant les essais et en qualifications", a souligné le pilote portugais, qui déplorait son incapacité à bien exploiter le grip offert par les pneus tendres à l'issue des qualifications. "Je pensais qu'on ne pourrait pas faire mieux mais sincèrement, je suis content du résultat de la course, on a donné tout ce qu'on avait en piste et ça s'est vu dans le résultat. Les efforts portent toujours leurs fruits et ça a été le cas : un top 5 et on a compris comment améliorer la moto l'an prochain, pour avoir de bonnes sensations. On va aborder la deuxième partie de la saison dans un bon état d'esprit et après un bon résultat."

Lire aussi :

Oliveira était esseulé à l'arrivée, plus de deux secondes derrière Johann Zarco et avec une avance similaire sur son premier poursuivant, Bagnaia. Durant une grande partie de l'épreuve, ces pilotes sont restés groupés avec un rythme similaire et en éprouvant de grandes difficultés à effectuer des dépassements. Oliveira n'a pas pu suivre la remontée de Joan Mir devant lui, peu de virages offrant des opportunités aux pilotes.

"Je pense que tout le monde avait plus ou moins le même rythme. C'était dur d'avoir un avantage. Je pense que Mir a trouvé une très bonne trajectoire, un peu risquée, à l'intérieur du virage 5, et c'est là qu'il a fait ses dépassements. Sauf erreur de ma part, il n'a doublé qu'au virage 5. Me concernant, j'étais à la limite du début à la fin de la course. Je n'avais rien dans la poche pour jouer ou pour me rapprocher suffisamment et penser à une manœuvre. Donc ça dépendait vraiment du fait que les pilotes devant moi réduisent leur rythme et que je trouve une opportunité. Je pense que c'est pour ça qu'il n'y a pas eu beaucoup de dépassements en course."

Lire aussi :

partages
commentaires

Voir aussi :

Pol Espargaró a éprouvé de "grosses difficultés" à Assen

Article précédent

Pol Espargaró a éprouvé de "grosses difficultés" à Assen

Article suivant

Razgatlioglu ferme la porte du MotoGP et prolonge en WorldSBK

Razgatlioglu ferme la porte du MotoGP et prolonge en WorldSBK
Charger les commentaires
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021