Morbidelli s'illustre en Endurance à Sepang

Pour une pige, elle est réussie ! Le pilote MotoGP s'est essayé à l'Endurance à Sepang et il a brillé par ses chronos face aux spécialistes de la discipline.

Morbidelli s'illustre en Endurance à Sepang

La première édition des 8 Heures de Sepang aura offert un spectacle hors du commun aux fans, avec une épreuve fortement marquée par la pluie. Retardée puis interrompue à cause des conditions météo, la course a finalement été remportée par la Yamaha #7, et plus précisément par Niccolò Canepa qui l'a disputée intégralement seul !

Pour cette manche d'ouverture du Championnat du monde d'Endurance, quelques néophytes, ou presque, se sont eux aussi fait remarquer, et particulièrement Franco Morbidelli, auteur d'une pole position d'autorité. Le pilote Petronas en MotoGP a placé la Yamaha du team Sepang Racing à l'avant de la grille en remportant le Top 10 Trial, une confrontation sur le tour lancé qui opposait les dix équipages les plus rapides à l'issue des essais chronométrés.

Lire aussi :

Le pilote italien a enregistré avec sa R1 un chrono de 2'04"647. À titre comparatif, cela équivaut au record de la catégorie Moto2 sur place, alors qu'en MotoGP la référence est de 1'58"303. C'était en tout cas largement suffisant pour remporter ce match, puisque la deuxième machine la plus rapide se trouvait à huit dixièmes, en l'occurrence la Honda de l'Asia Dream Racing with Showa pilotée par un autre pilote venu des Grands Prix, Somkiat Chantra (engagé en Moto2), et qui samedi allait se classer deuxième de la course. Quant à l'équipage YART, qui allait remporter l'épreuve, il accusait 1"7 de retard sur la pole et n'occupait que la sixième place sur la grille de départ.

Pour cette première expérience en Endurance, Franco Morbidelli était associé à Hafizh Syahrin, qui a déjà eu l'opportunité de s'y coller en 2017 à Suzuka, et à Michael van der Mark, habitué du World Superbike mais aussi vainqueur à deux reprises des 8 Heures de Suzuka. Ensemble, ils n'ont pas été en mesure de maintenir leur rang en course, alors qu'un accrochage entre Van der Mark et Mike Di Meglio (F.C.C. TSR Honda France) leur a valu un passage par les stands. Repartis au-delà de la 40e place, ils se sont classés septièmes, grâce à une belle remontée illustrée notamment par le meilleur tour en course signé par Morbidelli.

Syahrin sur deux… et quatre roues !

En parallèle de son engagement sur les 8 Heures de Sepang, Hafizh Syahrin était également au départ des courses WTCR du week-end. Peu habitué des compétitions automobiles, le Malaisien a évolué dans la partie basse du classement, mais il a tout de même progressé au cours du week-end.

Qualifié à trois secondes de la pole, en 29e position, il reconnaissait la difficulté de son défi : "Je n'ai pas beaucoup d’expérience et j'ai fait ce que j'ai pu en qualifs. [...] J'ai essayé de trouver la bonne vitesse dans les virages et de bien freiner. Parfois, je n'y suis pas arrivé et j'étais peut-être aussi un peu nerveux, surtout quand je me suis retrouvé seul, sans personne pour me donner l'aspiration."

Revoir les courses en vidéo :

Pour autant, celui qui avait découvert la Hyundai i30 N du Team Engstler lors d'essais en début de semaine, était 25e à l'arrivée de la première course, 22e lors de la deuxième puis 16e à l'issue de la troisième épreuve.

Norbert Michelisz, qui a remporté le titre au cours de cette épreuve, n'a pas caché être impressionné par le tour de force réalisé par le jeune pilote malaisien : “Il est assez incroyable. Je ne sais pas si je serais capable d’être à deux secondes et demie au tour sur une moto. Je sais à quel point son temps de piste a été limité dans la voiture, et combien ce circuit est exigeant. Je sais à quel point cela doit être physique pour lui."

Avec Francesco Corghi

Hafizh Syahrin, Hyundai Team Engstler Hyundai i30 TCR

partages
commentaires
Lorenzo fait ses adieux à Honda au Japon

Article précédent

Lorenzo fait ses adieux à Honda au Japon

Article suivant

Suzuki annonce la date de sa présentation pour 2020

Suzuki annonce la date de sa présentation pour 2020
Charger les commentaires
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021