Réactions
MotoGP GP d'Allemagne

Plus proche du podium que jamais, Viñales tenait sa "revanche"

Maverick Viñales a touché le podium du bout des doigts au Grand Prix d'Allemagne avant de devoir abandonner sur problème technique, et se sent désormais en mesure de réitérer sa performance.

Maverick Vinales, Aprilia Racing Team

Depuis plusieurs Grands Prix, Maverick Viñales ne cessait de le répéter : une fois qu'il parviendrait à bien se qualifier, il serait en mesure de se battre aux avant-postes en course, en témoigne le rythme qu'il affichait régulièrement et qui s'alignait sur celui des hommes de tête. Mais toujours bloqué en milieu de peloton en raison de ses difficultés à être rapide sur un tour, il ne parvenait pas à exprimer pleinement son potentiel jusqu'alors.

Tout comme il l'avait fait en Catalogne, il est parvenu à passer en Q2 en Allemagne et s'est élancé depuis la neuvième position. Il ne lui a alors fallu que cinq tours pour remonter à la quatrième place, juste derrière son coéquipier Aleix Espargaró. Il l'a alors méticuleusement observé et estime avoir "beaucoup appris" concernant les points qu'il doit encore améliorer.

S'il n'aurait pas tenté un dépassement musclé pour faire le jeu d'équipe, il s'apprêtait néanmoins à porter une attaque lorsqu'il a été victime d'un problème avec son holeshot device arrière quelques boucles plus tard et a été contraint à l'abandon.

Aucune déception n'était toutefois présente à l'heure de commenter sa course grâce au cap qu'il a définitivement franchi à ses yeux et qui lui permet de continuer à afficher une certaine sérénité : "La course a été bonne, je suis content même si j'ai eu des problèmes. Je suis content du week-end, je me sens de mieux en mieux et je sens surtout qu'à chaque week-end je suis plus préparé. Je dois moins toucher à la moto donc je peux m'habituer un peu plus, je prends de bons départs. Je sens que je suis là et c'est positif."

Après avoir piloté exactement comme il le voulait, il se voit enfin en mesure de jouer le podium prochainement. "Ça faisait longtemps que je n'avais pas piloté en étant autant à l'aise", a-t-il expliqué. "Cette course était ma revanche, je voulais faire un podium, et je pense que je pouvais l'obtenir."

Des progrès dans la difficulté

Toujours habitué aux avant-postes depuis son arrivée en MotoGP, Viñales vit une expérience inédite depuis son départ tonitruant de chez Yamaha en milieu de saison dernière et son arrivée chez Aprilia, où il a dû tout réapprendre.

Longtemps cantonné en queue de peloton, il a fait fi des critiques et des doutes concernant sa capacité à performer avec la RS-GP et a appris à évoluer loin des positions qui étaient les siennes, notamment en début de course où la bagarre est rude. Tous ces Grands Prix sont à ses yeux "de l'apprentissage" qui lui ont permis de se concentrer sur son propre pilotage et de lui faire gagner en confiance.

"Je me sens bien plus fort. Je peux dépasser plus facilement, je suis meilleur dans les premiers tours. Tous les progrès que j'ai faits en étant derrière m'ont aidé à devenir un meilleur pilote", a-t-il ajouté. "Je suis content de voir que j'attaque et que je me bats enfin pour le podium."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Álex Rins espère une douleur cette fois supportable à Assen
Article suivant Les qualifications, priorité de KTM pour progresser

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France