À Portimão, Quartararo veut s'amuser avant de penser au championnat

Définitivement battu par Joan Mir pour le titre, et même descendu à la cinquième place du championnat après sa chute au Grand Prix de Valence, Fabio Quartararo espère boucler la saison sur une note positive afin d'entrer dans l'hiver un peu plus serein.

À Portimão, Quartararo veut s'amuser avant de penser au championnat

À l'heure d'aborder un dernier Grand Prix qui a tout d'un challenge pour cette saison 2020, sur une piste inédite au calendrier, Fabio Quartararo entend ne pas perdre de vue l'essentiel pour lui : préparer l'avenir. Pas question de se laisser déconcentrer par des chronos qui pourraient se révéler surprenants au premier abord, ou par une position au championnat qui s'est fortement dégradée, le Français étant passé de deuxième à cinquième le week-end dernier et se trouvant à présent au beau milieu d'une lutte qui peut le voir finir sur le podium du championnat comme au bas du top 10.

"C'est une piste différente, mais au final il s’agit juste de s'y habituer", souligne le Niçois, l'un des rares à ne pas avoir participé aux essais de découverte le mois dernier, mais aussi l'un des seuls à avoir déjà couru à Portimão par le passé. Quartararo est conscient qu'Aprilia bénéficiera d'un léger avantage à l'heure d'entamer les essais (rallongés de 50 minutes vendredi) puisqu'Aleix Espargaró a pu y piloter sa RS-GP en octobre grâce aux concessions, mais de son point de vue les temps de cette première journée ne seront qu'un point de départ.

"Je pense que le plus important est de ne pas regarder les chronos et de faire juste du mieux possible. C'est très important d'aborder ce Grand Prix de cette façon, et ça fait partie de la façon dont je veux travailler l'année prochaine. Juste être calme et apprécier le week-end", explique le pilote Petronas, désireux de retrouver sa sérénité mais aussi le plaisir du pilotage après de dernières semaines mouvementées.

Lire aussi :

L'objectif de ce Grand Prix ? "Avant toute chose, s'amuser. C'est le principal objectif", annonce-t-il. "Ensuite, travailler sur moi-même pour ce Grand Prix. Troisièmement, essayer de voir où l'on peut améliorer la moto parce qu'on va essayer des réglages, clairement. Et quatrièmement, la dernière chose c'est de penser à la position que l'on peut envisager au championnat. Mais je pense que si je m'amuse je serai rapide, et si je suis rapide je pourrai me battre pour les premières places [en course] et automatiquement on pourra penser à ces positions au championnat."

"Je veux juste améliorer toutes les choses négatives que j'ai vu chez moi. Essayer d'être en piste en me demandant quels sont mes points négatifs depuis le début de la saison, et donc tout changer [sur ces points] pour ce Grand Prix, vraiment bien travailler, et voir comment je me sens. Il s'agit plus de moi et de la moto, mais demain on va clairement essayer de faire des tests sur des réglages, ce qui est important pour l'avenir. On aura deux fois 70 minutes, alors ce sera une journée vraiment importante pour nous, et aussi pour moi."

Se sentir bien est d'autant plus important pour l'ancien leader du championnat à l'heure de clore une saison qui a apporté son lot de déceptions. "Ce qui est sûr c'est que je veux terminer dans les meilleures conditions. Essayer de terminer sur le podium, ce serait fantastique, et bien sûr encore plus si c'est la victoire. Physiquement je me sens bien", assure-t-il. "Je veux être rapide dimanche, ce serait très important, mais aussi entrer dans l'hiver en me disant que j'ai bien terminé, que je n'ai pas terminé dans une mauvaise position. Je pense que c'est très important pour un pilote."

partages
commentaires
Zarco : "Toutes les conditions réunies pour faire du bon travail"
Article précédent

Zarco : "Toutes les conditions réunies pour faire du bon travail"

Article suivant

Rins pourra compter sur l'aide de Mir pour devenir vice-champion

Rins pourra compter sur l'aide de Mir pour devenir vice-champion
Charger les commentaires
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021