Un problème de freins coûte de précieux points à Quartararo

Fabio Quartararo a vu son avance au championnat fondre après une course compliquée en Autriche, où un problème de freins l'a gêné et inquiété.

Un problème de freins coûte de précieux points à Quartararo

Fabio Quartararo a expliqué avoir rencontré des problèmes de freins pendant la course qui s'est déroulée dimanche au Red Bull Ring, qu'il n'a pu terminer qu'en huitième position. Troisième sur la grille, il a dégringolé en fond de peloton en se manquant au freinage durant la première partie de la course, avant de remonter peu à peu jusqu'à la huitième place après le restart mais dans une épreuve complexe pour lui.

"Nous avions déjà eu un petit problème, mais pas en course, en essais. Ici, jamais de tout le week-end", explique-t-il. "Je pense que la poignée de freins touchait le guidon, donc tout d'abord, ça veut dire qu'on n'a pas de freins, et puis quand on freine, on perd beaucoup en sensations car on ne sait jamais si l'on aura des freins ou non. Ensuite, c'est dangereux. Je suis content de ma course dans ces conditions."

"J'étais très nerveux. Quand on arrive dans un virage à 300 km/h et qu'on n'a pas de freins…" explique-t-il. "Franchement, rester concentré était difficile, car quand on commence la seconde course et qu'on ne sait pas si les freins vont marcher ou non, c'était un peu difficile. Finalement, nous avons fini huitième, c'était le meilleur résultat possible aujourd'hui."

Lire aussi :

Des vérifications sont désormais en cours auprès de Brembo. "L'équipe travaille là-dessus", confirme le pilote, "car il n'est pas possible que je perde les freins pour la première fois depuis l'an dernier, uniquement en course. Ç'aurait été mieux que ça arrive en essais libres qu'en course. L'équipe cherche une solution, moi aussi, mais je ne comprends rien aux problèmes mécaniques, même si je veux aider l'équipe."

"La quatrième place était à nous"

Malgré les difficultés qui l'ont bridé, le pilote Petronas le sait, le podium était aujourd'hui hors de portée. Il n'empêche que de précieux points s'envolent dans l'optique du championnat. "Franchement, je ne peux pas dire que nous étions prêts à nous battre pour le podium. Les trois pilotes qui sont montés sur le podium étaient très rapides. Ce n'est jamais facile, mais nous avions le rythme pour le top 5."

"Je pense que la quatrième place était à nous aujourd'hui. C'est difficile à admettre, mais il va falloir se contenter de la huitième place", regrette-t-il. "Mais nous ne pouvons pas toujours avoir quelque chose comme ça, car nous perdons beaucoup de points et il faut obtenir le meilleur résultat possible. Aujourd'hui, ce résultat était la quatrième place."

Leader du championnat depuis ses deux victoires en ouverture de saison, Quartararo peste pour les points perdus, alors que son avance est désormais réduite à 11 points. "Bien sûr, ce n'est pas grand-chose, mais si l'on regarde l'an dernier, le championnat Moto2 s'est joué pour trois points entre Binder avec Álex Márquez. Cinq points peuvent changer beaucoup de choses. Ce n'est pas que je pilotais mal ou que la moto était mauvaise, mais nous aurions pu marquer cinq points de plus."

"Maintenant, nous avons un problème de freins, qu'il faut résoudre pour la semaine prochaine, et cinq points de moins. Je ne veux pas dire que j'aurais fini quatrième, mais c'est ce que permettait notre rythme. Après, on ne sait jamais : on peut chuter quand on est quatrième et perdre de nombreux points."

Lire aussi :

Après son début de saison parfait, Quartararo peut à présent craindre que le championnat prenne une autre tournure lors de la seconde course qui se tiendra au Red Bull Ring le week-end prochain. Et, justement, il craint particulièrement Andrea Dovizioso. "Bien sûr, Marc va être un grand candidat, mais je vois plutôt Dovi comme candidat au titre désormais", pressent-il. "On sait que Dovi a beaucoup d'expérience, il sait comment se battre et il a une moto avec laquelle il est peut-être plus facile de se battre dans les derniers tours."

"Je vois bien plus Dovi comme un candidat que Maverick", souligne même le Français au sujet de son futur coéquipier. "Maverick, je sais que si quelque chose se produit, nous avons plus ou moins la même moto, je peux me battre. Mais Dovi, avec une vitesse de pointe aussi incroyable, 10 km/h plus vite que nous, je le vois davantage comme un candidat."

Avec Benjamin Vinel

partages
commentaires
Marc Márquez de nouveau forfait pour le GP de Styrie

Article précédent

Marc Márquez de nouveau forfait pour le GP de Styrie

Article suivant

"Effrayant, terrifiant" : Rossi et Viñales réagissent à un "désastre potentiel"

"Effrayant, terrifiant" : Rossi et Viñales réagissent à un "désastre potentiel"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Autriche
Catégorie Course
Lieu Red Bull Ring
Pilotes Fabio Quartararo
Équipes Petronas SRT
Auteur Léna Buffa
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021
Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati Prime

Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati

Pramac Racing entre cette année dans sa 20e saison en MotoGP, la 17e en partenariat avec Ducati. Frôlée à plusieurs reprises, sa première victoire avec le constructeur italien constitue toujours l'objectif de l'équipe, qui accueille en 2021 deux nouveaux pilotes. Le moment est-il venu ?

MotoGP
24 mars 2021
Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ? Prime

Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ?

Le vice-Champion du monde 2020 a clairement annoncé qu'il ne trahira pas ses valeurs pour atteindre ses objectifs sportifs, aussi élevés soient-ils, cette saison. Sorte de petit frère adoptif de Valentino Rossi, qui l'a pris sous son aile lorsque la vie l'a malmené, Franco Morbidelli veut placer l'amitié au-dessus de toute forme de concurrence entre eux.

MotoGP
21 mars 2021
Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté Prime

Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté

Nouveau leader moral de l'équipe officielle Yamaha de par son expérience et les succès obtenus jusqu'à présent, Maverick Viñales aborde une saison 2021 qui s'annonce peut-être comme la plus importante de sa carrière, avec une réelle chance de s'affirmer enfin.

MotoGP
6 mars 2021
Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires Prime

Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires

Les teams indépendants ont prouvé en 2020 leur capacité à se battre pour la victoire et même pour le titre en MotoGP, et Tech3 a été l'un des acteurs forts de cette saison riche en émotions. Hervé Poncharal s'en remet à peine qu'il repart avidement en quête de nouveaux succès.

MotoGP
16 févr. 2021