MotoGP
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Retour "timide" mais encourageant pour Stefan Bradl en MotoGP

partages
commentaires
Retour "timide" mais encourageant pour Stefan Bradl en MotoGP
Par :
25 juil. 2018 à 17:20

L'ancien Champion du monde Moto2 a retrouvé la catégorie reine un peu plus tôt que prévu, mais sans obtenir de récompense en course. Après plusieurs mois de pause, il lui a fallu un peu de temps pour se remettre dans le bain.

Stefan Bradl, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Stefan Bradl, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Stefan Bradl, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Stefan Bradl, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Stefan Bradl, EG 0,0 Marc VDS
Stefan Bradl, EG 0,0 Marc VDS
Stefan Bradl, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Stefan Bradl, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Stefan Bradl, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Stefan Bradl, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Stefan Bradl, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS

Le GP d'Allemagne a marqué le retour de Stefan Bradl sur la grille MotoGP, une première pour lui depuis le GP de Valence 2016, qu'il avait alors disputé avec Aprilia. Cette fois, l'Allemand a intégré le team Marc VDS en remplacement de Franco Morbidelli, blessé, apportant ainsi sa contribution en tant que membre du giron Honda – tout comme l'avait fait son ancien coéquipier Nicky Hayden en remplaçant Jack Miller sur le GP d'Aragón 2016.

Appelé en renfort lorsque Morbidelli a renoncé après les premiers essais libres, constatant qu'il souffrait trop de son poignet récemment fracturé, c'était un véritable retour à la compétition pour le Champion du monde Moto2 2011, que l'on a vu seulement un an en World Superbike après son départ du MotoGP. Désormais pilote d'essais Honda, Bradl s'est qualifié 21e dans la Saxe, avant de rallier l'arrivée de la course à la 16e place.

Lire aussi :

"Ça a été un week-end excitant pour moi, je suis content d'avoir fini la course", a expliqué le pilote allemand au site officiel du MotoGP. "Ça n'a pas du tout été une mauvaise course pour moi. Je suis content de ma performance. C'était un rêve qui se réalisait de revenir en MotoGP et sur mon Grand Prix national. C'était génial de voir tout le monde m'acclamer à la fin de la course, c'était très satisfaisant."

"C'est comme ça. La vie peut parfois être dingue et il faut saisir les opportunités. Je pense en avoir fait quelque chose de très bien. Merci au HRC et à Marc VDS de m'avoir donné cette chance. Bien sûr, j'espère que Frankie reviendra à Brno encore plus fort qu'il ne l'était avant."

En bouclant son week-end, Stefan Bradl a admis s'être montré trop timide dans les premiers tours, alors qu'il reprenait ses marques dans le peloton. Dépassé par Andrea Iannone au bout de huit tours, il a également cédé face à Thomas Lüthi, au guidon de l'autre machine du team Marc VDS, deux tours plus tard. C'est ensuite Jack Miller qui a eu l'avantage sur le pilote allemand, lequel allait finalement trouver la clé pour repasser Lüthi et terminer 11 secondes devant lui. La zone des points, cependant, s'est refusée à lui pour quatre secondes.

"C'est une piste très spéciale, très compliquée, très petite, avec beaucoup de virages à gauche. Ça n'a pas été facile pour moi physiquement, mais j'ai réussi à gérer cela mieux que ce à quoi je m'attendais, sincèrement. Ça n'a pas été facile non plus avec les réglages de la moto, je n'ai pas pu beaucoup les modifier et mon temps d'essais a été limité. On a trouvé un peu de grip à l'arrière, mais ça n'était pas suffisant. En tout cas, on n'a pas besoin de parler de ces détails, je suis ravi d'avoir fini la course."

"Bien sûr, ça aurait été bien [de marquer des points], mais ça n'a pas suffi. J'ai été trop timide au départ", a reconnu Bradl. "C'était étrange physiquement, je me suis senti vide. J'étais endormi au départ et j'ai eu besoin de deux ou trois tous pour que l'adrénaline atteigne le niveau auquel elle aurait dû être dès le départ. Ensuite, ça s'est amélioré, j'ai plutôt bien géré les pneus. Les derniers tours se sont bien passés."

Lire aussi :

Bradl a enchaîné avec un déplacement eu Japon afin de réaliser des essais pour le compte de Honda. Dès la fin de la pause estivale du MotoGP, il sera de retour en piste pour disputer cette fois le Grand Prix de République Tchèque, qui était dès le début à son programme de la saison pour une première wild-card avec le HRC. Sa pige inattendue au Sachsenring aura donc fait office de préparation parfaite dans cette optique.

"Je suis content de la performance qu'on a réalisée, avec le peu d'essais que j'ai eus. Je pense avoir encore quelque chose à montrer, [pouvoir démontrer] que je ne pilote pas si mal une MotoGP. J'espère pouvoir aussi réaliser de bonnes performances avec ma wild-card à Brno. La prochaine fois, je veux marquer des points."

Avec Sebastian Fraenzschky et Jamie Klein

Article suivant
La bande annonce du film sur Wayne Gardner est dévoilée

Article précédent

La bande annonce du film sur Wayne Gardner est dévoilée

Article suivant

Bautista ne sait plus comment prouver qu'il mérite sa place

Bautista ne sait plus comment prouver qu'il mérite sa place
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Allemagne
Catégorie Course
Lieu Sachsenring
Pilotes Stefan Bradl
Équipes Marc VDS Racing Team Boutique
Auteur Léna Buffa