Rossi : "Pour le championnat, ce sera très dur"

partages
commentaires
Rossi : "Pour le championnat, ce sera très dur"
Par :
6 juil. 2018 à 11:00

Deuxième, mais relégué à 41 points de Marc Márquez au classement, l'Italien pense qu'il sera difficile de reprendre le terrain perdu, à plus forte raison si Yamaha ne progresse pas au niveau de l'accélération de la M1.

Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Marc Marquez, Repsol Honda Team
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing

Paradoxalement, Valentino Rossi aura vu sa série de podiums prendre fin sur un circuit où d'aucuns s'attendaient à voir les Yamaha surfer sur le haut de la vague, voire même d'être en mesure de jouer la victoire.

Qualifié en troisième position sur la grille, la perspective d'un bon résultat à Assen était tout à fait plausible, mais c'est au final à la cinquième place que l'Italien a terminé ce huitième rendez-vous de l'année, après un écart de trajectoire qui lui a coûté cher en fin de course.

Et si le pilote Yamaha demeure malgré tout à la deuxième place du championnat, il a encore cédé une bonne poignée de points à son adversaire pour le titre, Marc Márquez, vainqueur dimanche aux Pays-Bas. Le Transalpin figure en effet désormais à 41 unités de l'Espagnol.

Sans baisser les bras, Rossi reconnaît ainsi que rattraper le numéro 93 tiendra sans doute de la gageure cette saison. "Il est plus rapide – plus rapide que nous mais aussi plus rapide que quiconque d'autre", constate-t-il. "Je pense que pour le championnat ce sera très dur mais dans le même temps je pense qu'on a une très belle bagarre pour la deuxième place, avec au minimum deux ou trois pilotes, alors il faut qu'on essaye. Et puis on espère aussi pouvoir améliorer la moto pendant la saison, mais ça n'est pas très facile."

Des progrès sur la M1

Reste que même distancé, le Docteur peut tout de même voir le verre à moitié plein, avec les progrès significatifs apportés sur sa M1, qui en font la rivale numéro 1 de la RC213V, au même titre que la Ducati GP18.

Mais un cran supplémentaire pourrait être franchi si des efforts étaient encore réalisés au niveau de l'accélération. "Je répète que les autres motos ont beaucoup progressé à l'accélération avec les contrôles électroniques, tandis qu'on a pris un peu de retard", martèle le numéro 46. "Notre moto reste cependant très belle à piloter, très stable au freinage et on arrive à être compétitifs."

Privés de victoire depuis désormais plus d'un an (le dernier succès de Rossi remonte à... Assen l'an dernier, celui de Maverick Viñales au Grand Prix de France 2017 !), l'Italien estime cependant que le chemin n'est plus bien long pour Yamaha afin d'entrevoir un nouveau triomphe. "Maverick et moi avons pas mal de points, on a fait des podiums et Maverick a même fait deuxième une fois [à Austin], mais ça fait un moment qu'on ne gagne pas", reconnaît-il ainsi. "Il faudra voir comment sera la seconde partie de la saison. J'espère qu'ils vont travailler de ce point de vue [sur l'accélération et l'électronique], la saison est encore très longue et j'espère que pendant la dernière partie on pourra être assez compétitifs pour gagner, mais ça n'est pas aussi simple."

Avec Léna Buffa

Article suivant
Deuxième abandon de suite pour Siméon après une épreuve galère à Assen

Article précédent

Deuxième abandon de suite pour Siméon après une épreuve galère à Assen

Article suivant

Márquez : "Essayer de garder la même mentalité, le même niveau"

Márquez : "Essayer de garder la même mentalité, le même niveau"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Valentino Rossi Boutique
Équipes Yamaha Factory Racing
Auteur Willy Zinck
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu