Viñales estime que la Yamaha a encore une marge de progression

Maverick Viñales croit qu'il sera capable d'aller encore plus vite sur sa Yamaha, alors qu'il continue d'adapter son style de pilotage à sa nouvelle machine.

Depuis son départ de Suzuki à la fin de 2016, Maverick Viñales a survolé les essais avec son nouvel employeur, Yamaha, monopolisant la tête des tests officiels à Valence en novembre puis à Sepang en tout début de mois.

Les débuts de Viñales ne sont pas passés inaperçus aux yeux de Marc Márquez, qui a la conviction que son compatriote est plus fort que son coéquipier, Valentino Rossi, alors que le jeune pilote de 22 ans pense en avoir encore sous le pied. "Je peux encore tirer plus [de performance] de la Yamaha, en affinant mon style de pilotage. Phillip Island va être un bon test car j’aime la piste et j’ai toujours passé un bon moment ici", déclare Viñales.

Le pilote au numéro 25 a en effet souvent brillé en terres australiennes. En 2015, lors de sa première course à Phillip Island dans le cadre du MotoGP, chez Suzuki, l'Ibère avait décroché une prometteuse sixième place, avant de monter sur le podium l'année suivante. "Je vais essayer d’aller plus vite que l’année dernière lorsque j’étais chez Suzuki. En même temps, c’est un circuit qui change beaucoup en fonction des températures. Avec 10°C de plus ou de moins cela peut devenir une piste complètement différente, et cela peut passer de ‘compliquer’ à ‘merveilleux’."

Auteur du meilleur temps au global à la fois à Valence en novembre, et à Sepang début février, Viñales espère bien réussir la passe de trois cette semaine, lui qui avait déjà signé le meilleur chrono à pareille époque l'an passé, alors qu'il évoluait sur une Suzuki supposée comme étant légèrement inférieure à sa nouvelle M1.

Priorité aux simulations de course

Néanmoins, le nouveau pilote Yamaha pourrait être tenté de sacrifier la course à la performance pour privilégier les simulations de course, l'Ibère n'en ayant pas réalisées à Sepang."Nous devons encore savoir quelle météo va s’offrir à nous, mais je pense que la Yamaha est une bonne moto pour Phillip Island. Nous allons essayer de nous amuser et de continuer notre travail en gardant la course à l’esprit."

Les performances affichées par Viñales lors des premiers tests ont impressionné le patron de Yamaha, Lin Jarvis, qui croit que ses deux poulains sont en mesure de jouer le titre cette année. "À chaque fois qu'il a été de sortie, il a été le plus rapide", loue Jarvis à propos de Viñales. "Il s'est très, très bien adapaté à l'équipe, à la moto, il se sent à l'aise et concentré. Maverick, selon moi, est un sérieux prétendant au titre cette année. Nous avons deux gars qui sont tout à fait capables."

Quant aux espoirs de titre de Rossi, il déclare : "Sur les trois dernières années, Valentino a fini deuxième [au général]. C'est donc vraiment impressionnant. Il est sur le point d'avoir 38 ans le 16 février, donc le fait d'avoir toujours cette pointe de vitesse à cet âge est phénoménal - et il a clairement le potentiel pour remporter ce dixième titre."

Mais avant de tirer des plans sur la comète, le "Docteur" devra hausser son niveau de jeu pour rivaliser avec son nouveau coéquipier, après s'être fait distancer de plus de deux dixièmes en Malaisie aux temps combinés, sans jamais avoir pris l'ascendant au cours des trois journées de tests.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Pilotes Maverick Viñales
Équipes Yamaha Factory Racing
Type d'article Actualités