Warm-up - Morbidelli leader dans des conditions très fraîches

Franco Morbidelli a réalisé le meilleur temps du warm-up au Grand Prix de France, devant Maverick Viñales, pourtant victime d'une chute en début de séance. Yamaha confirme son avantage sur une piste à la température très basse.

Warm-up - Morbidelli leader dans des conditions très fraîches
Charger le lecteur audio

Les (rares) spectateurs font leur retour au Mans pour cette ultime séance d'essais avant le départ de la course, prévu à 13h00. La température n’est que de 11 degrés, dans l’air comme sur la piste, environ la moitié de ce que les pilotes ont connu en qualifications, mais il ne devrait pas faire beaucoup plus chaud en course, ce qui rend cette dernière préparation cruciale pour trouver le rythme. Dans ces conditions, les pilotes optent logiquement pour le pneu tendre à l'avant comme à l'arrière.

Lire aussi :

Faire monter les gommes en température est un défi sur une piste si fraîche et c'est peut-être ce qui piège Maverick Viñales, victime d'une chute au virage 10 avant même d’avoir signé un temps. Son équipier Valentino Rossi signe quelques instants plus tard le premier temps de la séance alors que Bradley Smith chute à son tour, au virage 8. Rossi améliore la référence avant d’être délogé par Takaaki Nakagami, mais l’Italien reprend l’avantage sur son tour suivant. Nakagami parvient encore à battre le pilote Yamaha.

A la moitié de ce warm-up, Fabio Quartararo, dominateur de toutes les séances samedi à l'exception des qualifications, se porte en tête 1’33"443, mais Danilo Petrucci, qui l’accompagnera en première ligne, fait mieux peu après. Franco Morbidelli, pourtant pessimiste pour la course, replace le team SRT en tête, avant d'abaisser encore la marque puis d'être battu par Cal Crutchlow, auteur d'un temps en 1'33''195. Morbidelli est le premier pilote à briser la barre des 1'33, pour quelques millièmes, en roulant en 1'32"982. Viñales remonte ensuite au deuxième rang sur sa deuxième Yamaha, après avoir regagné son stand en courant.

En fin de séance, Álex Márquez est le troisième pilote à chuter, au virage 12, et le reste du plateau commence à perdre en rythme, ce qui permet à Morbidelli de conserver la première position, devant Viñales, Crutchlow et Petrucci. Pol Espargaró, passé par un bac à graviers en fin de séance, se classe au cinquième rang, devant Alex Márquez et les deux Français du plateau Johann Zarco et Fabio Quartararo. Rossi est 12e. Brad Binder, 15e, a été le seul à rouler avec un dur à l'arrière mais il est peu probable qu'il optera pour cette enveloppe pneumatique en course.

France GP de France - Warm-up

P. Pilote Tours Temps Écart
1 Italy Franco Morbidelli 13 1'32.869  
2 Spain Maverick Viñales 9 1'33.129 0.260
3 United Kingdom Cal Crutchlow 11 1'33.195 0.326
4 Italy Danilo Petrucci 12 1'33.299 0.430
5 Spain Pol Espargaró 13 1'33.342 0.473
6 Spain Álex Márquez 10 1'33.409 0.540
7 France Johann Zarco 12 1'33.432 0.563
8 France Fabio Quartararo 12 1'33.437 0.568
9 Japan Takaaki Nakagami 13 1'33.574 0.705
10 Italy Andrea Dovizioso 12 1'33.587 0.718
11 Australia Jack Miller 9 1'33.833 0.964
12 Italy Valentino Rossi 11 1'33.839 0.970
13 Portugal Miguel Oliveira 12 1'33.894 1.025
14 Spain Joan Mir 11 1'33.908 1.039
15 South Africa Brad Binder 12 1'33.922 1.053
16 Spain Aleix Espargaró 10 1'34.145 1.276
17 Spain Álex Rins 12 1'34.252 1.383
18 Spain Tito Rabat 12 1'34.507 1.638
19 Italy Pecco Bagnaia 12 1'34.523 1.654
20 Spain Iker Lecuona 13 1'34.594 1.725
21 United Kingdom Bradley Smith 8 1'34.708 1.839
22 Germany Stefan Bradl 12 1'34.780 1.911

partages
commentaires

Un "cauchemar" pour Morbidelli, derrière 5 Ducati sur la grille ?

Tous les vainqueurs du Grand Prix de France MotoGP