Zarco : Oliveira ? "Quelqu'un de cool, qui réfléchit beaucoup"

partages
commentaires
Zarco : Oliveira ?
Par : Willy Zinck
21 août 2018 à 07:42

Le pilote Tech3 a beaucoup d'estime pour l'un des hommes forts du Moto2, et le juge parfaitement capable d'aller décrocher le titre dans la catégorie intermédiaire, si toutefois il parvient à gérer la pression jusqu'au bout.

Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Miguel Oliveira, Red Bull KTM Ajo
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Miguel Oliveira, Red Bull KTM Ajo
Miguel Oliveira, Red Bull KTM Ajo
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Miguel Oliveira, Red Bull KTM Ajo
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Miguel Oliveira, Red Bull KTM Ajo
Miguel Oliveira, Red Bull KTM Ajo, Francesco Bagnaia, Sky Racing Team VR46

L'an prochain, Johann Zarco et Miguel Oliveira évolueront certes sur le même matériel, mais pas dans la même équipe ! En effet, alors que le Français rejoindra KTM à l'intersaison, le Portugais le remplacera pour sa part au sein de l'équipe Tech3, qui troquera en 2019 ses Yamaha pour les machines autrichiennes.

Les deux hommes ont déjà eu l'occasion de se côtoyer en piste, en Moto2 bien sûr il y a deux ans, mais également dès le 125cc en 2011. Autant dire que le Français connait bien celui qui occupe, de nouveau depuis le Red Bull Ring, la deuxième place de la catégorie intermédiaire, et qui croise le fer face à Francesco Bagnaia pour l'obtention du titre.

Lire aussi :

Et le numéro 5 ne tarit pas d'éloges sur le Lusitanien, l'estimant d'ailleurs parfaitement capable de tenir la distance pour décrocher le sacre en fin de saison. "C'est quelqu'un de cool, qui réfléchit beaucoup", explique Zarco, pour qui ces qualités sont familières. "C'est la régularité qui le met devant au championnat, et s'il gère bien la pression, il peut sans doute être champion. Parce que l'an dernier, avec moins de pression, il a fait une fin d'année incroyable. Mais les années se suivent et ne se ressemblent pas, donc là on peut pas dire qu'il va être aussi incroyable car il y aura cette pression du titre."

Oliveira concentré sur sa saison, pas sur l'avenir

En 2017, Oliveira avait en effet fait forte impression lors des dernières manches, bouclant la saison sur trois victoires consécutives. Cette année, si les débuts ont été un peu plus laborieux qu'escomptés, le pilote de l'équipe KTM Ajo Motorsport a su redresser la barre au Mugello pour venir ferrailler avec Bagnaia en haut de la hiérarchie.

Et c'est d'ailleurs sur sa bataille au sommet face à l'Italien, plus que sur son passage au MotoGP l'an prochain, qu'il se concentre, comme il a eu l'occasion de le rappeler à Spielberg la semaine dernière. "Ça viendra quand ça viendra [le MotoGP], mais maintenant, je me concentre sur mon pilotage", a-t-il alors confié. "C'est certain que c'est un rêve d'atteindre le sommet mais je veux aussi être le meilleur et il faut travailler dur et se concentrer là-dessus pendant cette seconde partie de saison. Quand j'enfourcherai la MotoGP, il s'agira de comprendre comment cette machine fonctionne."

Pour ce faire, Oliveira pourra prendre exemple sur Zarco. Lors d'une interview accordé à Motorsport.com en marge du Grand Prix d'Italie, le Portugais ne cachait pas d'ailleurs une certaine admiration pour le Français, et notamment sur sa façon de travailler.

Interview :

"Il aime bien notre façon de fonctionner avec Laurent [Fellon, son manager]", confirme Zarco. "Et donc dans sa tête il 'se colle' au même team, et il se dit : 'Si Zarco l'a fait, moi aussi je peux le faire'. Je sais qu'il reste un peu là-dessus, et tant mieux, cela me fait plaisir. On voit que ça lui permet de se tenir une rigueur, et de foncer."

Lors de la dernière manche en Autriche, Oliveira s'est incliné de justesse en course face à Bagnaia, lui cédant du même coup les rênes du championnat, dont il s'était emparé tout juste une semaine plus tôt à Brno. Il demeure à portée de tir du transalpin cependant, à seulement trois points, ce qui augure d'une fin de saison endiablée entre les deux hommes.

Prochain article MotoGP
Márquez : "Si je dois perdre cinq points, je les perdrai"

Article précédent

Márquez : "Si je dois perdre cinq points, je les perdrai"

Article suivant

Michelin : Miller pointe un patinage en hausse au fil des week-ends

Michelin : Miller pointe un patinage en hausse au fil des week-ends
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Johann Zarco , Miguel Oliveira
Équipes Tech 3
Auteur Willy Zinck
Type d'article Actualités