Passer sous les 1'30 ? "C'est possible" selon Zarco

Le Français a nettement progressé ce samedi et a intégré le top 5 provisoire lors de la deuxième journée des essais de Buriram.

À l'instar de Maverick Viñales, son compère de l'écurie officielle, Johann Zarco peut se féliciter d'avoir réalisé une nette progression dans la hiérarchie à l'occasion de la deuxième journée d'essais à Buriram.

Passé de la 12e à la cinquième place en l'espace de 24 heures, le Français a en effet su faire fi de conditions chaudes et humides dépeintes comme un véritable sauna, pour afficher des progrès tangibles.

Alors qu'il évolue toujours sur un châssis datant de 2016, le pilote Tech3 s'est en outre montré de suite compétitif. "Je suis assez content, le classement est bien meilleur qu'hier, et le travail était plutôt bon", a-t-il expliqué. "Ce matin, directement, [j'ai fait] un bon chrono, je n'ai pas fait tant de tours, mais tous ceux que j'ai réalisés étaient rapides, donc je suis content de ça."

Si la journée de vendredi avait été mise à profit pour analyser les possibles gains apportés par le nouveau carénage sur sa M1, le Cannois a cette fois-ci œuvré sur la boîte de vitesses. Un travail qui s'est de suite révélé pertinent. "D'abord on a dû régler la boîte de vitesses, on avait une boîte différente aujourd'hui, et elle a immédiatement mieux fonctionné."

Une meilleure gestion des pneus

L'an passé, Zarco s'était notamment illustré par sa faculté à assurer la longévité de ses gommes, en optant généralement – surtout en début de saison – pour des mélanges plus tendres que ses adversaires. Une aptitude dont a jouée à plein le Rookie de l'année 2017 aujourd'hui, dans la fournaise thaïlandaise.

"Pour les pneus, comparé à mes adversaires j'utilise toujours des pneus plus tendres qu'eux, ils peuvent faire cinq ou 15 tours avec, moi je peux faire les 26 tours de course", se plaît-il à rappeler. "Ce qui m'a rendu le plus heureux aujourd'hui est qu'après 15 tours, j'ai effectué un très bon tour, le 1'30"6, pendant la journée, et ça me rend vraiment heureux car avec les pneus neufs je ne pouvais pas beaucoup améliorer, mais de se dire qu'avec des pneus qui ont 15 tours je suis capable de bien me sentir et que les chronos viennent, ça vous rend détendu et heureux."

Un autre motif de satisfaction donc, et qui permet d'afficher de façon légitime de grandes ambitions pour la dernière journée d'essais. "On a essayé d'améliorer le temps et peut-être qu'avec les nouveaux pneus je n'arrive pas directement à faire le tour parfait d'entrée, bien piloter la moto pour être en 1'30 ou entrer dans les 1'29, mais je pense que demain, avec le travail qu'on fait et le feeling que j'ai sur la moto, c'est possible de faire ça."

Avec Michaël Duforest

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement Essais de février à Buriram
Sous-évènement Samedi
Circuit Chang International Circuit
Pilotes Johann Zarco
Équipes Tech 3
Type d'article Réactions