Loeb : "La préparation des rallyes a vraiment changé"

partages
commentaires
Loeb : "La préparation des rallyes a vraiment changé"
Par :
23 févr. 2019 à 12:45

Satisfait, avec le recul, de ce qu'il a pu réaliser lors du Rallye de Suède, Sébastien Loeb constate à quel point certaines approches et méthodes ont changé durant ses années d'absence en WRC.

Septième du Rallye de Suède après avoir bataillé face à Kris Meeke, Sébastien Loeb estime à froid, et malgré son autocritique en cours d'épreuve, que le bilan est "bon quand on prend en compte tous les éléments extérieurs". Le nonuple Champion du monde a été l'un des rares pilotes WRC à ne pas commettre la moindre erreur le week-end dernier, et n'a pas non plus rencontré de problème technique, mais il a globalement accusé un déficit de performance. "Ce fut difficile lors des premiers passages mais lors des deuxièmes tours, nous sommes parvenus à jouer devant en signant des deuxièmes et troisièmes temps", souligne-t-il sur son site officiel.

Lire aussi :

L'Alsacien peut dresser un premier bilan après avoir participé aux deux premières manches de la saison avec Hyundai, sa nouvelle équipe. Et comme il l'avait déjà fait remarquer dans la foulée du Monte-Carlo, la discipline ne l'a pas attendu et a continué d'évoluer, le forçant aujourd'hui à questionner sa façon de travailler ainsi qu'à assimiler de nouveaux principes. Le tout en plus de devoir découvrir par deux fois un parcours qui n'est plus le même qu'il y a quelques années.

"La préparation des rallyes a vraiment changé", constate Loeb. "Aujourd’hui, les pilotes travaillent beaucoup les vidéos des années précédentes et même celles des autres ! C’est nouveau d’avoir accès à l’ensemble des caméras embarquées des autres pilotes. Je n’ai jamais bossé les vidéos avant les rallyes mais seulement après les recos. Regarder les vidéos d’un autre pilote, avec son système de notes, ne m’a jamais parlé. Mais cela doit visiblement payer quand on voit le rythme adopté par les 'jeunes' dès le premier passage."

"C’est quasiment une préparation typée 'circuit' et ils roulent au 'par cœur' ! Je suis encore dans la génération de 'l’improvisation'. Cela n’enlève rien à leurs performances, ça roule vraiment très très vite devant, mais c’est juste une approche et une préparation différentes de celles que j’ai toujours connue."

"Toyota est encore un cran au-dessus"

Sébastien Loeb, Daniel Elena, Hyundai Motorsport Hyundai i20 Coupe WRC

L'autre point délicat pour Loeb concerne l'apprentissage de la Hyundai i20 Coupe, qu'il a découverte avec un roulage minimal juste avant le Rallye Monte-Carlo puis lors d'essais sur la neige en Suède, marqués d'ailleurs par une sortie de route. Le Français le sait, il doit faire avec une quantité restreinte de tests, conformément au règlement, puisqu'il ne participe pas à la saison complète mais à seulement six rallyes du calendrier.

Lire aussi :

Néanmoins, il se dit "vraiment satisfait" de l'impression laissée par sa nouvelle auto en configuration "terre". "Le feeling est bon, même meilleur que sur l’asphalte pour l’instant", précise-t-il. "Elle est bien équilibrée et je me sens à l’aise à son volant. Bien évidemment, il me faudrait plus de roulage pour l’exploiter pleinement mais les débuts sont prometteurs."

Des impressions positives qui n'altèrent pas pour autant sa vision de la hiérarchie du plateau après deux épreuves. "Nous sommes tous d’accord pour reconnaître que la Toyota est encore un cran au-dessus en général, notamment au niveau de l’aéro", insiste Loeb. "Avec le châssis compact de la Yaris, les masses sont hyper centrées et ils ont une bonne base. Il faut donc continuer à bosser pour gagner encore en performance mais nous ne partons pas de très loin non plus."

Absent du prochain rendez-vous au Mexique, Sébastien Loeb fera son retour à l'occasion du Tour de Corse, à la fin du mois de mars. 

Article suivant
La fin du Rallye de Suède ? Des essais grandeur nature pour Ogier

Article précédent

La fin du Rallye de Suède ? Des essais grandeur nature pour Ogier

Article suivant

Après un Monte-Carlo difficile, M-Sport a su réagir en Suède

Après un Monte-Carlo difficile, M-Sport a su réagir en Suède
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye de Suède
Pilotes Sébastien Loeb , Daniel Elena
Équipes Hyundai Motorsport
Auteur Basile Davoine
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu