WRC Rallye du Portugal

Le plan de Hyundai pour aider Tänak à bien exploiter sa voiture

Selon Cyril Abiteboul, Hyundai se doit d'aider son pilote Ott Tänak à mieux exploiter le potentiel de sa voiture. L'équipe coréenne a déjà "quelques idées" qu'elle testera ce mois-ci pour y parvenir.

Ott Tänak, Martin Järveoja, Hyundai World Rally Team Hyundai i20 N Rally1

Depuis son retour chez Hyundai cette saison, Ott Tänak a du mal à s'adapter à la i20 N Rally1 de l'équipe coréenne. Il a néanmoins pu montré ses efforts et sa progression lors du Rallye du Portugal en se battant pour la victoire il y a deux semaines. Tänak a réussi à contourner les difficultés des spéciales sur terre du Portugal pour terminer à la deuxième place, son meilleur résultat de la saison, à 7,9 secondes du vainqueur, Sébastien Ogier.

Le pilote estonien, qui se trouve actuellement à 31 points de son coéquipier et leader du championnat Thierry Neuville, pense qu'il aurait pu gagner s'il avait évité la crevaison subie lors de la 13e spéciale qui l'a vu perdre la tête de l'épreuve au profit du Français.

Le patron de Hyundai, Cyril Abiteboul, a été encouragé par la performance de son pilote, mais reste convaincu que l'équipe peut encore adapter la voiture au style de Tänak. L'équipe coréenne n'a pas encore décidé comment elle déploiera ses jokers d'homologation restants pour 2024.

"Je suis satisfait de sa performance, car nous entamons un relais de sept rallyes avec un profil similaire", a déclaré Abiteboul à Motorsport.com. "Le fait qu'il ait été à l'aise avec la voiture montre que nous pouvons nous attendre à quelque chose de bien de sa part lors des prochains rallyes."

"Cela dit, il nous a clairement indiqué ce qu'il souhaitait changer et, là encore, c'est ce que nous voulons. D'un point de vue technique, il est bon d'avoir une nouvelle perspective et un nouvel angle de vue sur ce que nous devons faire, et nous nous efforcerons de le faire dès que possible."

"Nous avons quelques idées. Il y a effectivement des limites, mais nous avons des idées, et nous allons tester des choses en rapport avec cela, et peut-être pour une introduction cette année."

Ott Tänak et son copilote Martin Järveoja au Rallye du Portugal.

Ott Tänak et son copilote Martin Järveoja au Rallye du Portugal.

Photo de: Red Bull Content Pool

"Nous devons encore décider exactement des deux jokers que nous voulons utiliser cette année, donc nous avons une certaine marge de manœuvre à ce niveau. Je pense que ce qui est intéressant, c'est que Thierry a été capable de contourner les limites et je pense que cela lui a coûté un peu de vitesse."

"Le fait qu'Ott dise qu'il ne peut pas faire ce que Thierry fait signifie qu'il y a quelque chose qui ne va pas avec la voiture. En aidant Ott, je pense que l'on peut aussi aider Thierry à franchir une étape supplémentaire."

Abiteboul est persuadé qu'il n'est pas question d'un manque de confiance pour Tänak et qu'il est donc de la responsabilité de l'équipe de tirer le meilleur de son pilote.

"Il ne s'agit pas seulement pour lui de gagner en confiance ; il ne manque ni de confiance ni d'engagement", a-t-il ajouté. "Il s'agit pour nous d'apporter des solutions mécaniques, afin qu'il ait une meilleure idée de comment la voiture réagira."

La prochaine manche du WRC se déroulera en Sardaigne la semaine prochaine, avec un nouveau concept de rallye sur 48 heures.

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Evans : De "nouvelles idées" sont nécessaires après le Portugal
Article suivant Lancia annonce son retour en Rallye

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France