Résumé de spéciale
WRC Rallye de Sardaigne

ES18 à 20 - Tänak en bonne posture avant la Power Stage

Après sa démonstration de force hier, Ott Tänak a assuré ce matin sur les trois premières spéciales pour conserver la tête du Rallye de Sardaigne. La victoire est plus que jamais à sa portée alors que se profile la Power Stage.

Après les multiples abandons et une fin d'étape rocambolesque hier, ce dimanche matin a eu des airs beaucoup plus tranquilles en Sardaigne. Dans la lignée de ses performances de la veille, où il avait réussi à remporter trois quarts des spéciales disputées, Ott Tänak a remis l'ouvrage sur le métier en décrochant l'ES18 et l'ES20 et porter son avance à plus de 58" sur Craig Breen.

Après les sorties de route d'Esapekka Lappi, Thierry Neuville et Adrien Fourmaux, la majeure partie du plateau a fait le choix de la gestion pour s'assurer d'un résultat sur cette cinquième manche de la saison. Beaucoup d'entre eux ont ainsi économisé leurs gommes afin d'essayer d'aller chercher des points sur la Power Stage.

Économiser les pneus en vue de la Power Stage, mantra de la matinée

Il en va ainsi de Kalle Rovanperä, qui n'a pas fait mystère dès le premier point-stop de sa stratégie sur cette ultime étape : "On essaye simplement d'économiser les pneus", a confessé le Finlandais et actuel cinquième de l'épreuve. "Nous avons des pneus soft qui sont déjà rodés, donc nous ne devons pas trop taper dedans et voir ce qu'on peut faire avec sur la Power Stage."

Tänak a semblé être lui aussi dans les mêmes dispositions, reconnaissant que "la priorité aujourd'hui est de se frayer un chemin jusqu'à l'arrivée, et de ramener la voiture à la maison". Autant dire que dans ces conditions le classement du rallye n'a guère évolué depuis hier soir.

Tänak s'est adjugé encore deux spéciales ce matin, et se présente avec près d'une minute d'avance sur Breen sur la Power Stage

Tänak s'est adjugé encore deux spéciales ce matin, et se présente avec près d'une minute d'avance sur Breen sur la Power Stage

On retrouve donc toujours Tänak à la première place, devant Breen qui a renforcé encore un peu plus sa deuxième position pour se prémunir de tout retour de dernière minute de la part de Dani Sordo. 28" séparent ainsi les deux hommes à l'approche de la Power Stage, où il est cette fois-ci peu probable que l'Espagnol nous refasse le coup du Portugal, où il avait pris le dessus sur son adversaire d'alors, Takamoto Katsuta, dans les dernières encablures pour le gain du podium.

La quatrième place devrait revenir quant à elle à Pierre-Louis Loubet, le Français qui entrevoit enfin la récompense de ses gros efforts sur ce week-end avec un résultat de bon aloi. Il devance pour l'heure les Toyota de Rovanperä et Katsuta, alors qu'on retrouve au septième rang Gus Greensmith, qui semble lui aussi bien décidé à rallier l'arrivée sans coup d'éclat.

Neuville déchaîné

Au final, seul Thierry Neuville a pris des risques ce dimanche matin. Le pilote belge, reparti en Super Rally après son abandon de la veille, s'est fendu d'un deuxième scratch sur l'ES19, et a pris résolument le parti de tout donner pour aller chercher des points sur la Power Stage, ce qui constituerait un bon lot de consolation après une nouvelle manche très frustrante pour le pilote Hyundai : "Cela va être difficile sur la Power Stage, mais on va voir si on peut tout de même ramener quelques points de ce week-end difficile", a-t-il ainsi prévenu.

Elfyn Evans et Esapekka Lappi, qui ont tous les deux également abandonné hier, sont probablement dans le même état d'esprit. On a d'ailleurs assisté à un triplé de la part des pilotes ayant renoncé hier sur l'ES19, ces derniers terminant dans le sillage de Neuville.

Place maintenant à la Power Stage, dont le départ est prévu à 12h18.

Lire aussi:

Italy Rallye de Sardaigne - Classement à l'issue de l'ES20

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent La victoire est encore loin d'être acquise en Sardaigne selon Tänak
Article suivant 462 jours après, Tänak renoue avec la victoire en Sardaigne !

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France