Formule 1
02 juil.
-
05 juil.
Événement terminé
09 juil.
-
12 juil.
EL1 dans
1 jour
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
8 jours
C
GP du 70e Anniversaire
06 août
-
09 août
EL1 dans
29 jours
13 août
-
16 août
EL1 dans
36 jours
27 août
-
30 août
EL1 dans
50 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
57 jours

Abiteboul : Deux teams ont "poussé Ricciardo" à se précipiter

partages
commentaires
Abiteboul : Deux teams ont "poussé Ricciardo" à se précipiter
Par :
25 mai 2020 à 12:25

Renault admet avoir été surpris par les mouvements rapides de Ferrari et McLaren sur le marché des transferts, mais ne bouleversera pas sa feuille de route pour autant : le choix du successeur de Daniel Ricciardo ne se fera pas avant le début de la saison.

Renault ne cache pas sa déception d'avoir vu Daniel Ricciardo prendre si vite la décision de ne pas aller plus loin dans son projet avec le constructeur français. Néanmoins, Cyril Abiteboul estime que l'Australien s'est retrouvé sous pression à cause du timing choisi par Ferrari et McLaren, auquel la structure d'Enstone refuse de se plier.

"Il est avant tout important de se souvenir que nous avons une année à faire ensemble, et nous attendons plus de cette saison que de la précédente, c'est certain", souligne le directeur de Renault F1 au cours d'un entretien accordé à Motorsport.com pour la série #thinkingforward. "Je suis un peu déçu car je ne crois pas que l'on puisse construire quoi que ce soit sans stabilité. Cela vaut pour les pilotes, mais franchement c'est vrai aussi pour le reste de l'entreprise. Nous avons connu énormément de changements l'année dernière : 70% de notre staff a vu un changement de management ou de structure dans son département. Il y a un nouveau directeur technique, un nouveau directeur aéro, un nouveau directeur de l'ingénierie. Tout cela s'est produit au cours des 12 derniers mois. Avant d'entrer dans les discussions pour un changement de pilote, j'aurais aimé voir le résultat de tout cela, car nous savons qu'il y a un peu de latence."

Lire aussi :

"Et puis je suis un peu surpris par l'activisme de deux équipes en particulier, qui ont en quelque sorte poussé Daniel à précipiter la décision. Nous avons décidé de ne pas nous plier à ce timing et de nous en tenir à notre plan. Notre projet et notre priorité, c'est de faire une meilleure voiture. Si nous avions eu une meilleure monoplace l'année dernière, vous ne poseriez probablement pas cette question. Et nous savons que si nous avons une meilleure voiture, nous serons en mesure d'attirer n'importe quel pilote à l'avenir. C'est donc notre objectif. C'est notre priorité. La nouvelle réglementation et la nouvelle donne ont constitué notre priorité. Assurer l'avenir de la F1 a été notre priorité. Il [Ricciardo] a pris sa décision, nous passons à autre chose."

Renault veut connaître son niveau avant de choisir un pilote

Malgré la manière avec laquelle le premier jeu de chaises musicales s'est précipité il y a deux semaines, Renault veut prendre le temps nécessaire avant de faire le premier pas sur le marché des transferts. L'écurie française avait frappé fort il y a un an et demi en attirant Daniel Ricciardo, elle doit aujourd'hui vivre avec la décision prise par l'Australien de rejoindre McLaren en 2021, alors même qu'il n'a pas participé à sa deuxième campagne sous les couleurs du Losange.

Esteban Ocon, Renault F1 Team R.S.20

Depuis que Ricciardo a saisi l'opportunité offerte par le transfert de Carlos Sainz chez Ferrari la saison prochaine, plusieurs noms prestigieux ont circulé du côté de Renault, au premier rang desquels celui de Fernando Alonso. Sebastian Vettel et Valtteri Bottas sont également cités pour rejoindre Esteban Ocon, mais le constructeur français n'en est pas encore là. Avant de penser à un tel recrutement, il est primordial de connaître son niveau avec la R.S.20, après un championnat 2019 décevant.

"Nous n'avons pas fait un seul Grand Prix, nous n'avons même pas fait une séance", rappelle Abiteboul. "Nous n'avons fait que les essais hivernaux. Nos performances étaient encourageantes, mais ce ne sont que les tests hivernaux et, franchement, à l'heure où je vous parle, je ne connais pas la compétitivité de notre voiture. Nous avons toutes les analyses mais nous ne le saurons pas tant que nous n'aurons pas fait une véritable séance de qualifications."

Le premier domino est tombé pour les pilotes. Je m'attends à ce qu'un autre tombe peut-être, mais pas avant un certain nombre de mois.

Cyril Abiteboul

"La compétitivité de la voiture est typiquement une représentation de celle de l'équipe et des nouvelles personnes que nous avons. Les priorités concernant ce dans quoi nous voulons investir financièrement sont une indication dont je veux disposer avant de précipiter toute décision. Notre position est davantage celle de prendre le temps pour être bien informés, pour nous assurer de prendre la bonne décision, car la prochaine concernant les pilotes sera probablement importante et celui qui nous rejoindra pour 2021 restera vraisemblablement pour 2022. Nous saurons aussi si notre feuille de route sportive a changé en fonction de la nouvelle réglementation. Nos ambitions n'ont pas changé et nous devons faire en sorte d'avoir les bons pilotes."

"Nous voulons prendre le temps afin de prendre la bonne décision", martèle-t-il. "Je pense que le premier domino est tombé pour les pilotes. Je m'attends à ce qu'un autre tombe peut-être, mais pas avant un certain nombre de mois. Nous considérons que nous ferons partie de ce deuxième mouvement, et qu'il n'y aura rien entre les deux."

Propos recueillis par James Allen et Jonathan Noble  

Article suivant
Ricciardo a été fier de recevoir l'approbation de grands pilotes

Article précédent

Ricciardo a été fier de recevoir l'approbation de grands pilotes

Article suivant

Silverstone prêt à décaler ses deux GP au mois d'août

Silverstone prêt à décaler ses deux GP au mois d'août
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Daniel Ricciardo Boutique
Équipes Renault F1 Team
Auteur Basile Davoine