Albon nouvelle clé pour les transferts... et pour De Vries

Red Bull et Mercedes tentent de placer Alexander Albon et Nyck de Vries en Formule 1 pour la saison prochain, la situation de l'un dépendant de celle de l'autre.

Albon nouvelle clé pour les transferts... et pour De Vries

Cette semaine un premier domino très attendu est tombé sur le marché des transferts, avec l'annonce de la retraite de Kimi Räikkönen. Un baquet s'est ainsi officiellement libéré sur la grille 2022, chez Alfa Romeo, tandis que les négociations se poursuivent à plusieurs niveaux. On l'a bien compris, Mercedes a pris sa décision pour désigner le futur coéquipier de Lewis Hamilton (vraisemblablement George Russell) mais tient à assurer l'avenir de tout son petit monde avant la moindre officialisation. Cela concerne Valtteri Bottas, lui-même annoncé proche d'Alfa Romeo, mais aussi Nyck de Vries. Le nom du tout nouveau Champion du monde de Formule E circule pour des débuts en F1 la saison prochaine, mais le Néerlandais n'a apparemment pas la clé.

Car Mercedes n'est pas le seul giron à essayer de placer toutes ses ouailles. C'est également ce que cherche à faire Red Bull, avec la ferme intention de ramener son réserviste Alexander Albon à un poste de titulaire. Or, cela ne se fera pas chez AlphaTauri, où il est très probable que le duo formé par Pierre Gasly et Yuki Tsunoda reste inchangé. "Non, nous regardons vers des équipes extérieures", confirme dans le paddock de Zandvoort Christian Horner, directeur de Red Bull. "Williams et Alfa ont exprimé leur intérêt. Et oui, vous savez, nous voulons le faire revenir en Formule 1. Espérons pouvoir résoudre ça au cours des prochains jours."

La question ne semble plus vraiment de savoir si l'on reverra Alexander Albon en F1 l'an prochain, mais plutôt de connaître sa destination entre Grove et Hinwil. "Nous voulons qu'il coure", insiste Christian Horner. "Nous arrangerons donc ce que nous pouvons pour nous assurer qu'il soit de retour dans baquet titulaire l'année prochaine. Il y a toujours des obstacles. C'est un gars qui mérite d'avoir une opportunité en Formule 1 l'an prochain et nous faisons de notre mieux pour l'aider à y parvenir. Il y a de bonnes discussions en cours actuellement. Nous espérons pouvoir régler ça dans les jours qui viennent."

Mercedes veut garder De Vries "dans la famille"

De l'avenir d'Alexander Albon, et de la place qui pourrait ensuite être encore disponible chez Alfa Romeo ou Williams, dépend également le futur de Nyck de Vries. Le Néerlandais est dans les starting-blocks pour faire passer sa jeune carrière à un stade supérieur, et Toto Wolff confirme que la suite des événements est très liée à celle d'Albon.

"Pour le moment, je suppose que ça tourne autour d'Alex Albon qui, comme l'a dit Christian, mérite un baquet", admet le directeur de Mercedes. "C'est vraiment un bon gamin. Il est probablement le principal protagoniste dans ce que vous appelez les chaises musicales. Nyck a un baquet garanti chez nous en Formule E."

"Avant toute chose, Nyck est pilote Mercedes en Formule E et il a gagné le titre mondial tout en nous aidant à remporter le titre constructeurs. C'est un membre extrêmement important de l'équipe. J'ai admiré sa décision à l'époque, après avoir gagné le titre en F2, de dire : 'Je veux être dans une équipe d'usine, et c'est pourquoi je rejoins Mercedes en Formule E plutôt que courir après mon rêve en Formule 1'. Et maintenant, le temps est venu pour que les gens prennent conscience de son talent et de ses capacités, il y a donc des discussions. Pour nous, le plus important est qu'il reste dans la famille. Je ne veux vraiment pas le perdre à ce stade pour une autre saison en Formule E, mais je ne le bloquerais pas pour la Formule 1."

Lire aussi :

partages
commentaires
EL1 - Hamilton meilleur temps, Vettel perturbe la séance

Article précédent

EL1 - Hamilton meilleur temps, Vettel perturbe la séance

Article suivant

Aston Martin espère voir Vettel en piste lors des EL2

Aston Martin espère voir Vettel en piste lors des EL2
Charger les commentaires
Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1 Prime

Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1

Ses jours étant apparemment comptés, le MGU-H semble devoir être supprimé des futures règles moteur de la Formule 1, afin d'attirer de nouveaux constructeurs. Bien que cela puisse apparaître comme un changement de direction, les avantages pour les équipes et les fans pourraient faire de cette décision un choix judicieux.

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire Prime

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire

La Formule 1 reprend ses droits pour le Grand Prix de Russie, deux semaines après le dernier épisode du combat entre Max Verstappen et Lewis Hamilton. Alors que les incidents de Silverstone et de Monza ont suscité la controverse, ils manquaient heureusement d'un élément qui, jusqu'à présent, sépare la lutte pour le titre de 2021 des pires exemples de batailles peu glorieuses...

Formule 1
23 sept. 2021
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Formule 1
22 sept. 2021
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021