Formule 1 GP de Monaco

Alonso attend "une grosse prise de conscience" après les dernières courses

Fernando Alonso estime que les deux derniers Grands Prix doivent inciter Aston Martin à réagir et à trouver des solutions pour améliorer les performances de ses monoplaces.

Fernando Alonso, Aston Martin F1 Team

Il y a un an, Fernando Alonso et Aston Martin étaient des candidats réguliers au podium. Après le Grand Prix de Monaco, où il avait décroché la deuxième place - son cinquième podium en six courses - derrière le vainqueur Max Verstappen, le pilote espagnol pointait ainsi au troisième rang du championnat, derrière les deux pilotes Red Bull, et loin devant les pilotes Mercedes.

Un an plus tard, les choses ont bien changé pour Alonso et son écurie. En huit courses, le double Champion du monde ne compte pour meilleur résultat qu'une cinquième place en Arabie saoudite. Et, s'il s'est classé dans les points à chaque reprise lors des six premiers rendez-vous de la saison, le natif d'Oviedo a connu deux week-ends compliqués lors des deux derniers Grands Prix en date.

Fernando Alonso espère que les mauvais résultats des deux derniers Grands Prix feront changer les choses chez Aston Martin.

Fernando Alonso espère que les mauvais résultats des deux derniers Grands Prix feront changer les choses chez Aston Martin.

Photo de: Erik Junius

À Imola, en proie à une tenue de route délicate sur son AMR24, Fernando Alonso est parti à la faute lors des EL3, ce qui a compromis le reste de son week-end, avec une lointaine 19e place à l'issue des qualifications. Finalement parti de la pitlane après un changement de suspension, il a franchi l'arrivée à la même position.

À Monaco, Alonso a encore raté le coche en échouant en Q1, et s'est élancé 14e des qualifications. S'il a pu reprendre quelques positions en course, notamment en raison de la crevaison de son équipier Lance Stroll en fin de GP, il échouait aux portes des points, en 11e position.

Un passage à vide dont Aston Martin doit tirer les conséquences pour aller de l'avant, comme l'espère son pilote de pointe.

Il y aura des jours meilleurs, des jours pires et nous devons être unis.

"Ces deux week-ends ont été cruciaux pour comprendre nos faiblesses, pour comprendre la voiture, pour s'améliorer", a déclaré Alonso, seulement 9e du championnat pilotes avec 33 points après Monaco.
"Dans les difficultés, on tire toujours plus de conclusions que dans les victoires, nous apprenons donc beaucoup, je pense, pour le reste de l'année, 2025 et 2026. Ces deux courses ont été une grosse prise de conscience et ce sera très bon pour nous."

Pour autant, Alonso sait qu'il lui faudra se montrer encore patient avant d'entrevoir une amorce d'amélioration chez Aston.

"Nous avons eu des doutes après Imola et Monaco, car nous n'avons pas réussi à aller vite, et nous devons essayer de changer cette tendance" , a -t-il continué. "Il nous faudra quelques courses avant d'apporter une amélioration significative à la voiture, mais d'ici là, nous devons tout donner et nous améliorer sur la piste pour obtenir des résultats. Il y aura des jours meilleurs, des jours pires et nous devons être unis."

De son côté, Lance Stroll n'a marqué des poins qu'à trois reprises depuis le début de la saison, avec pour meilleur score une sixième place en Australie. Le Canadien reconnaît lui aussi que l'AMR24 souffre d'un déficit de performance par rapport à sa devancière.

"Il y a un peu de survirage en entrée, un peu de sous-virage en virage, du pilotage sur les vibreurs, juste les choses habituelles sur lesquelles il faut continuer à travailler", a expliqué le natif de Montréal. "C'est un équilibre un peu plus délicat que celui de la voiture que nous avions l'année dernière, c'est sûr."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Red Bull compte sur VCARB pour trouver des réponses sur ses faiblesses
Article suivant Vasseur : "Rien ne change" chez Ferrari après Monaco

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France