Alonso : Les compromis de McLaren n'ont eu que "des inconvénients"

Fernando Alonso estime que McLaren a connu une saison difficile en raison des "inconvénients" découlant des compromis faits pour sa Formule 1 de 2018.

Alonso : Les compromis de McLaren n'ont eu que "des inconvénients"
Charger le lecteur audio

Alonso a choisi de quitter la F1 après une nouvelle saison passée à se battre pour des top 10, marquant la fin de quatre années sans le moindre podium avec McLaren. L'écurie de Woking a connu une de ses pires saisons dans l'Histoire de la F1 en raison d'un problème aérodynamique fondamental qui a procuré trop de traînée à la MCL33 tout en l'empêchant de maintenir son niveau d'appui dans les virages.

Alonso a déclaré que les raisons pour lesquelles McLaren avait fait fausse route resteraient "privées" tout en admettant que "certaines directions prises dans ce projet n'ont pas donné les résultats attendus". Puis il a ajouté : "Des compromis ont été faits sur la voiture [mais] beaucoup d'espoirs en termes de performance ne se sont pas matérialisés. Donc nous avons uniquement eu les inconvénients de ces décisions. Je pense que l'année prochaine devrait être bien mieux et que la leçon est apprise."

Lire aussi :

Comme l'a rapporté Motorsport.com, McLaren a identifié son problème aéro après la trêve estivale, trop tardivement pour pouvoir faire quelque chose de significatif avec la voiture 2018. Cependant, la structure a mené un important travail expérimental pendant le reste de la saison, ce qui inspire confiance à Alonso pour l'année prochaine.

"À partir de juillet, nous avons testé des pièces expérimentales pour l'année prochaine. Il y a beaucoup d'optimisme au sein de l'équipe au niveau de la direction prise par la voiture lors des derniers mois. Nous avons compris nos problèmes, nous savons que l'année dernière [en 2017] notre voiture était très compétitive sur le plan du châssis ; nous le savons, nous avons des comparaisons GPS, nous connaissons la vitesse dans les virages."

"La voiture de l'an passé, il y a 12 mois, était très compétitive dans certains domaines et cette année nous avons malheureusement perdu ce niveau de compétitivité. Nous avons compris pourquoi, donc je pense que l'année prochaine, l'équipe sera dans une bien meilleure situation et je suis content pour eux."

partages
commentaires
Bilan 2018 - Räikkönen a toujours la flamme
Article précédent

Bilan 2018 - Räikkönen a toujours la flamme

Article suivant

Mercedes W09 vs Ferrari SF71H : le match technique

Mercedes W09 vs Ferrari SF71H : le match technique
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021