Alonso : Les compromis de McLaren n'ont eu que "des inconvénients"

partages
commentaires
Alonso : Les compromis de McLaren n'ont eu que
Scott Mitchell
Par : Scott Mitchell
23 déc. 2018 à 10:00

Fernando Alonso estime que McLaren a connu une saison difficile en raison des "inconvénients" découlant des compromis faits pour sa Formule 1 de 2018.

Alonso a choisi de quitter la F1 après une nouvelle saison passée à se battre pour des top 10, marquant la fin de quatre années sans le moindre podium avec McLaren. L'écurie de Woking a connu une de ses pires saisons dans l'Histoire de la F1 en raison d'un problème aérodynamique fondamental qui a procuré trop de traînée à la MCL33 tout en l'empêchant de maintenir son niveau d'appui dans les virages.

Alonso a déclaré que les raisons pour lesquelles McLaren avait fait fausse route resteraient "privées" tout en admettant que "certaines directions prises dans ce projet n'ont pas donné les résultats attendus". Puis il a ajouté : "Des compromis ont été faits sur la voiture [mais] beaucoup d'espoirs en termes de performance ne se sont pas matérialisés. Donc nous avons uniquement eu les inconvénients de ces décisions. Je pense que l'année prochaine devrait être bien mieux et que la leçon est apprise."

Lire aussi :

Comme l'a rapporté Motorsport.com, McLaren a identifié son problème aéro après la trêve estivale, trop tardivement pour pouvoir faire quelque chose de significatif avec la voiture 2018. Cependant, la structure a mené un important travail expérimental pendant le reste de la saison, ce qui inspire confiance à Alonso pour l'année prochaine.

"À partir de juillet, nous avons testé des pièces expérimentales pour l'année prochaine. Il y a beaucoup d'optimisme au sein de l'équipe au niveau de la direction prise par la voiture lors des derniers mois. Nous avons compris nos problèmes, nous savons que l'année dernière [en 2017] notre voiture était très compétitive sur le plan du châssis ; nous le savons, nous avons des comparaisons GPS, nous connaissons la vitesse dans les virages."

"La voiture de l'an passé, il y a 12 mois, était très compétitive dans certains domaines et cette année nous avons malheureusement perdu ce niveau de compétitivité. Nous avons compris pourquoi, donc je pense que l'année prochaine, l'équipe sera dans une bien meilleure situation et je suis content pour eux."

Article suivant
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso Boutique
Équipes McLaren Boutique
Auteur Scott Mitchell