Réactions
Formule 1 GP d'Émilie-Romagne

Alonso : "Une course pour limiter les dégâts" à Imola

Dernier à passer sous le drapeau à damier à Imola, Fernando Alonso a réalisé l'un de ses pires week-ends avec Aston Martin. Cependant, l'Espagnol ne s'inquiète pas pour la suite de la saison.

Fernando Alonso, Aston Martin AMR24

En Émilie-Romagne, Fernando Alonso a sans doute vécu le week-end le plus difficile depuis qu'il pilote pour Aston Martin. Ce dimanche, le pilote espagnol a tout simplement franchi la ligne d'arrivée à la dernière position, après l'abandon d'Alexander Albon plus tôt dans la course.

Pourtant équipé des nouvelles évolutions apportées par Aston Martin, il s'est montré beaucoup plus en retrait par rapport aux autres équipes du top 5. Les difficultés du double Champion du monde se sont intensifiées lors de la troisième séance d'essais libres, où il est venu percuter le mur dans le dernier virage du circuit italien.

S'en est suivi une séance de qualifications où Fernando Alonso a réalisé le plus mauvais temps de la Q1, s'élançant de la dernière place sur la grille, avant de voir Logan Sargeant prendre sa position en queue de peloton. En manque de rythme sur l'ensemble de la course, l'équipe britannique a tenté une stratégie à deux arrêts, qui n'a pas payé.

"Aujourd'hui, nous avons manqué de rythme. Je ne suis pas très content parce que je suis presque sûr qu'après les qualifications d'hier, nous avons vu quelque chose sur la voiture qui ne fonctionnait pas comme prévu. Nous avons également eu quelques problèmes avec le déploiement, donc aujourd'hui c'était un peu une course pour limiter des dégâts pour moi après ce que nous avons vu hier."

"Honnêtement, je ne suis pas content parce que nous avons été tout au long du week-end un peu en retrait, quelques dixièmes trop lents. Cela dit, le fait d'être cinquième au championnat et la course telle qu'elle s'est déroulée ne signifie pas qu'il s'est passé grand-chose."

Cependant, Fernando Alonso a confirmé que les problèmes qu'il a rencontrés n'étaient pas liés aux évolutions apportées sur l'AMR24 ce week-end à Imola : "Non, je pense qu'il s'agit plutôt d'un problème différent, mais je ne peux pas m'étendre sur le sujet".

Auteur d'un podium la saison passée à Monaco, qui aura lieu dans une semaine, Alonso a indiqué que l'Aston Martin n'était pas adaptée à un tracé comme celui de la principauté. Cependant, d'ici là, l'objectif de l'Espagnol et de son équipe est de comprendre les éléments qui ont freiné l'écurie britannique ce week-end.

"Ce package n'est pas optimisé pour Monaco. Il convient plutôt à des pistes à moyenne et haute vitesse. Donc oui, je ne m'attends pas à quelque chose d'exceptionnel. Ce dont nous devons nous assurer de notre côté, c'est que nous examinons en détail ce que nous avons vu hier de mon côté du garage et que nous regardons bien ce que cela aurait pu être."

Lire aussi :
 

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent "Une course délicate" pour Alpine à Imola
Article suivant Comment Ocon pourrait rejoindre Haas et Gasly rester chez Alpine

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France