Réactions
Formule 1 GP de Monaco

Alonso s'est crashé après une perte de concentration

Fernando Alonso reconnaît que son accident de la fin des qualifications à Monaco était dû à une saute de concentration.

Cinquième après le premier run de la Q3, Fernando Alonso a tout donné dans son ultime tentative lors des qualifications du Grand Prix de Monaco 2022. Cependant, celle-ci s'est soldée par un blocage de roue et un tout droit dans les barrières à Mirabeau, au moment même où la séance était interrompue à la suite des accidents de Sergio Pérez et Carlos Sainz au Portier.

Il n'aurait donc de toute façon pas pu aller au bout de sa tentative, mais l'Espagnol, finalement septième sur la grille, s'est satisfait du rythme affiché par l'Alpine tout en expliquant sa sortie par une simple "perte de concentration". Interrogé sur la séance par Motorsport.com, il a ainsi déclaré : "Elle était bonne. J'ai eu deux trains [de pneus] en Q3, car la Q1 a été plus facile que prévu."

"Je pensais donc vraiment que je pouvais faire P5, parce que lors de la première tentative, j'étais P5, puis lors de la deuxième tentative, grâce à l'évolution de la piste, peut-être que P5 était possible. Mais je n'ai pas terminé le tour. J'ai perdu ma concentration, donc j'ai freiné trop tard, et j'ai bloqué les pneus. J'aurais pu utiliser l'échappatoire, après réflexion, mais je croyais que je pouvais prendre le virage, et ça n'a pas été le cas."

"Je me suis donc excusé auprès de l'équipe avant tout, parce que cette année, chaque erreur coûte de l'argent en raison du plafond de dépenses. C'est donc difficile à accepter, et je ne suis pas très fier de mes qualifications. Espérons que demain nous ferons un meilleur travail."

Puis il a ajouté : "Je me suis crashé, j'ai pris la radio pour dire que j'étais au virage 5, et l'ingénieur a dit : 'Il y a un crash au virage 8, donc drapeau rouge'. Alors j'ai répondu : 'Ne t'inquiète pas, je suis déjà dans le mur !'"

Après un vendredi marqué par beaucoup de rebond pour l'A522, les modifications faites avant le roulage de ce samedi ont porté leurs fruits : "Hier, nous avions un peu de mal, surtout avec le train avant et les rebonds, mais aujourd'hui, nous étions un peu plus confiants avec la voiture, nous étions capables d'attaquer, donc nous avons progressé à chaque séance. Je crois que nous avons fait beaucoup de changements. Notre point de départ n'était pas idéal. Et je pense que l'équipe a été très bonne et très pointue pour apporter les bons changements à la voiture. Donc bravo à eux."

Alors que la pluie pourrait peut-être faire son apparition ce dimanche, Alonso souhaite plutôt une course sur piste sèche : "Avec un peu de chance, nous pourrons faire une bonne course demain. Évidemment, si la pluie arrive, ça va compliquer les choses. On ne sait jamais, mais ça serait une course de survie, probablement. Je veux dire que ça va être chaotique. Je préférerais le sec, même si c'est ennuyeux pour vous ! Pour nous, c'est beaucoup plus facile d'exécuter la course ; s'il pleut, ce sera un pari sur tout. Et on verra si on a de la chance."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Pérez explique son accident à Monaco par des pneus "trop froids"
Article suivant Le programme du GP de Monaco F1

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France