Alonso frustré par la F1?

partages
Alonso frustré par la F1?
Par : Basile Davoine
25 juil. 2015 à 16:27

Fernando Alonso, McLaren MP4-30
Fernando Alonso, pousse sa McLaren MP4-30 aux stands pendant les qualifications
La McLaren MP4-30 of Fernando Alonso, McLaren est ramenée aux stands durant les qualifications
Fernando Alonso, McLaren
Fernando Alonso, McLaren MP4-30 bloque une roue au freinage

Fernando Alonso garde une détermination et une motivation sans faille. Il l’a démontré une fois de plus samedi après-midi sur le Hungaroring lorsque, immobilisé à l’entrée des stands durant la deuxième partie des qualifications, il a poussé sa voiture avec énergie pour tenter de reprendre la piste plus tard. En vain. 

Lire aussi : Alonso a poussé sa voiture pour rien!

Paradoxalement, cette motivation intacte est doublée d’un discours de plus en plus fréquent dans la bouche de l’Espagnol, qui évoque régulièrement sa frustration par rapport à la réglementation technique et sportive de la F1 moderne. Sur ce thème, le double Champion du Monde n’en est pas à sa première sortie publique, mais à Budapest, il a semblé se montrer un peu plus encore dur envers une catégorie qui ne lui offre pas, à ses yeux, ses plus belles années. 

"J’aime toutes les catégories du sport automobile, et c’est vrai que la F1 n’est pas exactement pareille ou aussi excitante que par le passé, en tout cas pour moi, en pilotant des voitures qui sont deux ou trois secondes plus rapides que des GP2", explique Alonso. 

Un œil sur d’autres disciplines

Soucieux de ne pas laisser le doute s’immiscer quant à sa motivation pour l’avenir dans les rangs de McLaren, Alonso ne tarde pas à rappeler à quel point réussir avec l’équipe de Woking lui tient tout de même à cœur. 

"Actuellement, il y a une énorme motivation et un projet fantastique où je suis, avec McLaren-Honda. Mon premier karting était une réplique d’une McLaren-Honda et je suis maintenant dans une véritable McLaren-Honda, donc je prends du plaisir dans ce processus pour devenir compétitif en partant de zéro."

Un rêve de gosse qui n’atténue pas pour autant une frustration très claire, pour un Alonso qui admet regarder chaque jour un peu plus vers d’autres disciplines. On connait par exemple son intérêt pour l’Endurance et les 24 Heures du Mans. 

"Sans essais, avec ces pneus, avec ces limitations, avec le calendrier de l’an dernier par exemple, il y a une tentation [pour aller] dans d’autres catégories, c’est vrai", concède-t-il. 

Prochain article Formule 1
Bottas, 6e sur la grille, compte sur la fraîcheur pour un podium

Article précédent

Bottas, 6e sur la grille, compte sur la fraîcheur pour un podium

Article suivant

Red Bull espère une lutte rapprochée avec les pilotes Ferrari

Red Bull espère une lutte rapprochée avec les pilotes Ferrari

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso Boutique
Équipes McLaren
Auteur Basile Davoine
Type d'article Actualités