Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
40 jours
C
GP du Portugal
30 avr.
Prochain événement dans
52 jours
09 mai
Prochain événement dans
58 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
97 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
114 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
131 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
145 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
173 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
180 jours
12 sept.
Course dans
187 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
201 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
205 jours
10 oct.
Course dans
215 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
230 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
237 jours
07 nov.
Course dans
244 jours

Alonso : "La voiture est plus performante que moi pour le moment"

Fernando Alonso a parcouru ses premiers kilomètres au volant de la Renault R.S.20, ce mardi sur le circuit de Barcelone.

Alonso : "La voiture est plus performante que moi pour le moment"

Fernando Alonso faisait ce mardi son grand retour au volant d'une Formule 1, un an et demi après ses derniers tours de roue à Bahreïn dans le baquet d'une McLaren-Renault. À quelques mois de débuter sa 18e saison dans la discipline, après deux ans d'absence, le double Champion du monde a repris ses marques avec sa nouvelle équipe. Sentant le désir de sa recrue vedette de prendre la piste dès que possible, Renault a organisé une journée de tournage sur le circuit de Barcelone.

Voir aussi :

Dans la limite réglementaire de 100 km et avec des pneus de démonstration, Alonso a découvert la R.S.20, qui sera en très grande partie la base de sa monoplace 2021 en raison du gel partiel des châssis durant l'hiver prochain. L'Espagnol avait déjà travaillé dans le simulateur d'Enstone le mois dernier, mais il a cette fois pu se faire une idée plus précise de cette monture.

"C'était une bonne journée à Barcelone", se réjouit-il. "Seulement 100 km mais pour moi c'était très spécial de revenir dans une F1 et dans l'équipe. Les sensations étaient bonnes. Je pense que la voiture est plus performante que moi pour le moment, car je ne peux pas en extraire le maximum. Retrouver les vitesses de la F1 n'est pas simple. J'ai progressé tour après tour et j'ai essayé de donner des informations aux ingénieurs. Nous avions aussi des images à faire donc il y avait des caméras, des drones qui me suivaient. Il y avait beaucoup de travail. Je pense que la voiture a du potentiel, comme nous le voyons chaque week-end. Mais il y a encore une marge de progression, nous le savons, et nous essaierons d'y parvenir à plus court terme."

"Les trois dernières voitures que j'ai pilotées sont donc celle du Dakar en janvier, une IndyCar en août et maintenant une F1. Elles ne peuvent pas être plus différentes les unes des autres ! C'est un peu plus facile avec la F1, car c'est ce que j'ai piloté toute ma vie. Après 18 années en F1 et en étant maintenant de retour, il est vrai que l'on manque quelques points de freinage, on est surpris par la vitesse à laquelle arrivent les virages, par la performance des freins, le passage en courbe... Il y a beaucoup de choses auxquelles il faut s'habituer à nouveau. Mais ça prendra moins de temps que pour s'habituer à quelque chose de complètement nouveau comme le Dakar et l'Indy."

Pour parfaire sa préparation en vue de 2021, Alonso insiste sur l'aspect physique qu'il va devoir encore travailler. "Il faut s'entraîner aux standards de la F1, surtout au niveau du cou, de la partie supérieure du corps, que je vais renforcer et travailler ces deux prochains mois", précise-t-il. "Après 100 km, mon cou va bien, mais je vous redirai demain ! Il y aura peut-être un peu de douleur. Jusque-là ça va, mais je sais que je dois continuer à travailler. Et puis il y a les préparatifs pour le confort, l'installation dans le baquet, le volant, la position des pédales. Il y a beaucoup de choses à passer en revue. Il faut aussi essayer d'avoir de bonnes relations avec les ingénieurs, une bonne connexion, se comprendre les uns les autres. Il faudra un peu de temps pour tout ça. Nous utilisons cette période de l'année 2020 et l'hiver prochain pour bâtir cette dynamique."

partages
commentaires
Hülkenberg et Pérez sont des options crédibles pour Red Bull

Article précédent

Hülkenberg et Pérez sont des options crédibles pour Red Bull

Article suivant

Le bon résultat de Grosjean n'influencera pas la décision de Haas

Le bon résultat de Grosjean n'influencera pas la décision de Haas
Charger les commentaires
Volkswagen en F1 : les raisons d'y croire (enfin) Prime

Volkswagen en F1 : les raisons d'y croire (enfin)

Pour la troisième fois en moins de dix ans, le groupe Volkswagen flirte sérieusement avec la Formule 1. Et cette fois-ci, les chances de voir le géant allemand concrétiser son projet paraissent plus élevées que jamais.

Pourquoi l'Aston Martin est plus qu'une "Mercedes verte" Prime

Pourquoi l'Aston Martin est plus qu'une "Mercedes verte"

Le lancement de la nouvelle Formule 1 d'Aston Martin était l'un des événements les plus attendus de l'intersaison, les fans se demandant quel serait le look de l'AMR21.

Formule 1
7 mars 2021
Les évolutions Williams qui pourraient inverser la tendance Prime

Les évolutions Williams qui pourraient inverser la tendance

Après avoir produit une voiture en progrès mais manqué les points l'an passé, Williams débute l'ère Dorilton Capital avec la FW43B et avec comme objectif de grimper dans la hiérarchie de la F1 dès 2021.

Formule 1
6 mars 2021
Aston Martin : plus qu'une livrée verte, une structure à la Ferrari Prime

Aston Martin : plus qu'une livrée verte, une structure à la Ferrari

La présentation de l'Aston Martin était sans doute la plus attendue cette saison, alors que les nombreux changements apportés à l'équipe s'étendent bien au-delà d'un simple travail de peinture sur la livrée. Mais il est vrai que l'équipe n'aura pas à opérer un redémarrage et peut construire sur de solides fondations.

Formule 1
4 mars 2021
Les approximations qu'Ocon devra éviter avec Alpine et Alonso Prime

Les approximations qu'Ocon devra éviter avec Alpine et Alonso

Depuis son retour en F1, Esteban Ocon a connu une période difficile. De nouveaux défis l'attendent, puisqu'il a été rejoint par le double Champion du monde Fernando Alonso dans la nouvelle équipe Alpine. STUART CODLING établit une feuille de route à suivre pour franchir ce cap avec succès.

Formule 1
3 mars 2021
L'évolution récente des volants de Formule 1 Prime

L'évolution récente des volants de Formule 1

Les volants de Formule 1 ont drastiquement changé au fil des années, les pilotes disposant désormais de plus de contrôle, ce qui leur permet d'apporter les changements les plus subtils et de prendre l'avantage sur leurs rivaux.

Formule 1
2 mars 2021
L'impact qu'ont déjà les nouveaux investisseurs de McLaren Prime

L'impact qu'ont déjà les nouveaux investisseurs de McLaren

L'accord conclu par McLaren avec MSP Sports Capital l'an dernier non seulement aide l'écurie à financer la rénovation de ses infrastructures, ce dont elle avait bien besoin, mais est également un signe de l'avenir de la Formule 1.

Formule 1
1 mars 2021
La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix Prime

La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix

Pour la beauté du geste avant l'interdiction définitive de nombreuses aides en 1994, Benetton voulait faire rouler en Grand Prix sa B193C en fin de saison 1993, ce qui aurait fait d'elle la première voiture à quatre roues directrices à prendre un départ en F1...

Formule 1
28 févr. 2021