Alpine a enfin "pu dérouler le plan" à domicile

Avec Fernando Alonso et Esteban Ocon tous les deux dans les points au Grand Prix de France, Alpine s'est emparé de la quatrième place du championnat constructeurs.

Alpine a enfin "pu dérouler le plan" à domicile
Charger le lecteur audio

Malgré des craintes pendant une partie du week-end, Alpine a rendu une belle copie pour son Grand Prix de France. À la clé, le deuxième meilleur total de points de la saison, grâce à la double arrivée dans le top 10 de Fernando Alonso et Esteban Ocon. Le double Champion du monde, ravi d'avoir laissé son chat noir sur le bas-côté, est heureux d'avoir accroché la sixième place et validé une séance de qualifications réussie. Il a surtout pris le meilleur sur Lando Norris pour un résultat important dans la course à la quatrième place du championnat constructeurs.

"Je suis content. Je pense que c'est une course bien exécutée de notre part", se félicite Fernando Alonso. "On était évidemment un peu inquiet au début du week-end car notre rythme n'était pas génial, mais on a terminé juste derrière les trois top teams, notre position habituelle jusqu'ici cette année, et dans le top 6 quand il y a des abandons devant nous. Aujourd'hui c'était Leclerc. Une course solide je pense."

"Les McLaren étaient très rapides ce week-end et elles le seront toute l'année, donc la lutte durera jusqu'à Abu Dhabi, j'imagine, au championnat constructeurs. C'était probablement le maximum. J'ai pris un bon départ en passant de septième à cinquième, puis j'ai retrouvé ma position normale après trois ou quatre tours."

Fernando Alonso admet même être "un peu surpris" par le niveau de performance affiché sur le circuit Paul Ricard en course.

"On a aussi vu vendredi que ça allait pour nous sur les longs relais, et qu'il en manquait un peu sur un tour, donc il faut régler ça", précise-t-il. "À Budapest, il sera évidemment crucial de faire un bon samedi. La voiture était une bonne surprise aujourd'hui. À chaque course normale, je suis dans les six ou sept premiers, donc j'espère que l'on pourra prolonger cette régularité pour la deuxième partie de l'année. Aujourd'hui c'était un bel effort collectif."

La huitième place d'Esteban Ocon s'ajoutant à la sixième de Fernando Alonso, Alpine a inscrit 12 points, soit quatre de plus que McLaren, lui permettant de s'installer au quatrième rang du championnat aux dépens de l'écurie de Woking. De quoi réjouir également Laurent Rossi, PDG d'Alpine.

"On avait une stratégie assez claire, qui consistait à faire exactement ce qu'on a fait", sourit-il au micro de Canal+. "On a eu une course propre pour la première fois depuis assez longtemps, malgré une pénalité, on en prend encore quelques-unes. On a pu dérouler le plan, et quand on peut dérouler le plan ça se passe très bien."

"Ça fait plaisir parce que ça fait quand même quatre ou cinq courses que, si on avait mis les deux voitures dans les points – et avec des si on peut faire beaucoup de choses –, on avait le potentiel pour le faire (être quatrième). On a enfin eu un week-end propre et ça fait du bien."

Lire aussi :
partages
commentaires

Hamilton "absolument soufflé" par le soutien du public en France

Leclerc trop brouillon pour jouer le titre ? "Injuste" selon Binotto