Formule 1
25 juil.
-
28 juil.
Événement terminé
01 août
-
04 août
Événement terminé
29 août
-
01 sept.
Événement terminé
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
19 sept.
-
22 sept.
Essais Libres 1 dans
4 jours
26 sept.
-
29 sept.
Essais Libres 1 dans
11 jours
10 oct.
-
13 oct.
Essais Libres 1 dans
24 jours
24 oct.
-
27 oct.
Essais Libres 1 dans
39 jours
31 oct.
-
03 nov.
Essais Libres 1 dans
46 jours
14 nov.
-
17 nov.
Essais Libres 1 dans
60 jours
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
Essais Libres 1 dans
74 jours

Course - Hamilton se joue de Verstappen dans les derniers tours

partages
commentaires
Course - Hamilton se joue de Verstappen dans les derniers tours
Par :
4 août 2019 à 14:52

Le Grand Prix de Hongrie 2019 de Formule 1 a été remporté par Lewis Hamilton (Mercedes). Le Britannique, qui a passé toute la course derrière Max Verstappen (Red Bull) a surpris le Néerlandais dans les derniers instants, grâce à une stratégie parfaite de son écurie.

Le soleil brille au-dessus du Hungaroring pour accueillir le 12e Grand Prix de la saison, avec 25°C dans l'air et 47°C sur la piste. Max Verstappen a signé sa première pole position ce samedi alors qu'en fond de grille, dans un jeu de destins croisés saisissant, c'est Daniel Ricciardo qui ferme la marche après avoir changé tous les éléments de son bloc moteur. L'Australien est le seul pilote à partir en pneus durs (blancs) sur la grille, quand la plupart des pilotes sont en mediums (jaunes), à l'exception des McLaren, de la Haas de Romain Grosjean et de l'Alfa Romeo de Kimi Räikkönen qui ont chaussé les tendres (rouges) suite à leur Q2.

Lire aussi :

Au départ, Verstappen s'élance bien mais pas Bottas qui se retrouve rapidement sous la menace de Hamilton. Le Britannique tente l'extérieur au premier virage mais, à trois de front avec le Néerlandais complètement à l'intérieur, le Finlandais bloque une roue et empêche son équipier de passer. Dans le virage 2, Hamilton choisit de nouveau l'extérieur : à nouveau, le Finlandais bloque une roue au freinage mais le quintuple Champion du monde ne lâche pas et parvient à contourner la Mercedes #77. Un léger contact a lieu entre l'aileron avant de Bottas et la roue arrière gauche de Hamilton.

Bottas renvoyé en fond de peloton

Mais le second du championnat va en payer immédiatement le prix. Suite à un autre contact, cette fois avec la Ferrari de Leclerc, qui fait un écart peu avant le virage 4, un gros morceau de son aileron se détache et le voilà privé d'une partie de son appui. Il est donc dépassé par le Monégasque puis par Vettel dans les virages qui suivent. Malgré l'important temps qu'il perd, il choisit de rester un moment en piste avant de finalement rentrer, au sixième tour, ce qui le fait repartir dernier (en pneus durs).

L'autre grand perdant de cet envol est Gasly, passé de la sixième à la neuvième position avant l'arrêt de Bottas. Devant, Verstappen construit une avance que Hamilton stabilise à 2,3 secondes, les Ferrari sont repoussées à sept secondes en sept tours. À mesure que la course avance, l'hémorragie se poursuit pour la Scuderia qui perd une seconde au tour sur les deux hommes de tête. Ricciardo entame sa remontée dans le peloton, profitant de ses gommes dures.

Lire aussi :

Au 15e tour, Verstappen devance Hamilton (+2,2 secondes), Leclerc (+13,9 s) et Vettel (+16,1 s). Bottas remonte progressivement, en manquant d'accrocher la Racing Point de Stroll dans le premier virage et figure à ce stade de la course au 16e rang. Au 18e tour, les Toro Rosso s'offrent une superbe lutte du virage 1 jusqu'à la sortie du virage 4 pour la 12e position, avec Kvyat dans le rôle de l'attaquant qui parvient à ses fins, Albon étant obligé de tirer au large dans le dégagement avant le virage 5.

Au 20e passage, Verstappen se plaint d'une perte d'adhérence et voit Hamilton revenir légèrement, pas encore suffisamment pour envisager d'être dans la zone DRS de la Red Bull. Magnussen, 11e après les premiers arrêts, est sous la pression de Ricciardo et de Bottas. Au 23e tour, Verstappen s'agace à la radio en répétant une nouvelle fois qu'il perd de l'adhérence, ce à quoi son équipe répond qu'elle a bien compris. Hamilton explique de son côté que ses pneus sont en bon état. Le Néerlandais rentre au tour suivant, stratégie qui n'est pas couverte par le pilote Mercedes qui reste en piste. 

Hamilton tente tout

Au 30e tour, Hamilton mène de 16,8 secondes devant Verstappen mais ne s'est pas arrêté. Le Britannique revient sur un groupe de pilotes composé de Magnussen, Ricciardo, Norris et Bottas mais passe par les stands avant d'être gêné. L'arrêt n'est pas idéal et Hamilton retrouve la piste à 6,4 secondes de Verstappen. Cet écart se réduit très vite une fois les pneus en température. Bottas finit par venir à bout de Ricciardo pour le compte de la 11e place, alors que Gasly passe Hülkenberg au sixième rang. Toujours sur ses pneus du départ, Magnussen est finalement passé par Norris au premier virage et se retrouve sous la menace de Bottas. Le Finlandais passe au 34e tour.

Dans le 35e passage, Hamilton fait la jonction avec Verstappen. Les retardataires viennent mettre leur grain de sel dans cette lutte en ne se montrant pas toujours coopératifs dans le dernier secteur. Au 37e tour, Verstappen revient vite sur une Renault : cela resserre l'écart entre les leaders. Malgré le DRS dans la ligne droite de départ/arrivée, Verstappen est menacé par Hamilton au premier virage, puis au second où le leader du championnat tente l'extérieur. La manœuvre ne fonctionne pas mais au jeu des trajectoires, la Mercedes bénéficie d'une meilleure accélération vers le virage 4. Verstappen défend sur l'intérieur et Hamilton tente l'extérieur mais le #44 perd légèrement l'avant et est obligé de tirer dans le dégagement. Après cette phase, les leaders sont séparés de deux secondes pendant quelques tours.

Derrière eux, Vettel s'arrête enfin au 40e tour, chaussant des pneus tendres pour la fin de l'épreuve. Leclerc retourne sur le podium, à près de 40 secondes des hommes de tête. Au 47e tour, Bottas repasse par les stands, pour monter des mediums. Au tour suivant, Hamilton surprend son monde en passant également au stand pour monter les pneus jaunes également. Il repart tranquillement devant Leclerc et à une vingtaine de secondes de Verstappen. Il reste à ce moment de la course 20 tours. Grosjean rentre au garage pour abandonner.

Au 55e tour, Verstappen possède 15,5 d'avance sur Hamillton qui ne revient pas à un rythme suffisant pour inquiéter le Néerlandais, d'autant qu'il rencontre du trafic sur son chemin. Bottas remonte rapidement au huitième rang. Derrière, les luttes se situent hors des points entre les deux Toro Rosso pour la 11e position mais également entre Magnussen et Ricciardo pour la 14e. Le Danois fait preuve de sa rugosité habituelle en défense, pour le plaisir de l'Australien.

À une douzaine de tours de la fin, Hamilton lâche les chevaux et enchaîne les meilleurs tours. Il reprend plus d'une seconde au tour à Verstappen. Le Néerlandais semble en grande difficulté avec ses pneus durs usés. Hamilton fait la jonction au début du 66e tour. Red Bull annonce à Verstappen qu'il dispose de quatre utilisations du mode moteur maximum du Honda. Mais dès le 67e passage, la Mercedes dépasse la Red Bull par l'extérieur au premier virage, de façon inéluctable. Verstappen profite de la minute d'avance sur Leclerc pour passer des tendres et finir la course. Le Monégasque est dépassé par Vettel, de façon autoritaire, dans le 69e tour de course, après avoir défendu de façon rugueuse mais propre.

Alors que Verstappen signe le record du tour et s'empare du point qui va avec, Lewis Hamilton franchit la ligne d'arrivée pour remporter sa 81e victoire en carrière et la huitième de la saison, accentuant son avance au championnat. Le quintuple Champion du monde souligne, après le passage sur la ligne et sous le drapeau à damier agité par Simon Pagenaud, Champion IndyCar 2016 et vainqueur des 500 Miles d'Indianapolis 2019, l'importance de son écurie et notamment de son stratège James Vowles, dans ce succès.

Hungary Grand Prix de Hongrie

P. Pilote Constructeur Tours Temps Écart Points
1 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 70 -   25
2 Netherlands Max Verstappen Red Bull 70 17.796 17.796 19
3 Germany Sebastian Vettel Ferrari 70 1'01.433 1'01.433 15
4 Monaco Charles Leclerc Ferrari 70 1'05.250 1'05.250 12
5 Spain Carlos Sainz Jr. McLaren 69 1 lap   10
6 France Pierre Gasly Red Bull 69 1 lap   8
7 Finland Kimi Räikkönen Alfa Romeo 69 1 lap   6
8 Finland Valtteri Bottas Mercedes 69 1 lap   4
9 United Kingdom Lando Norris McLaren 69 1 lap   2
10 Thailand Alexander Albon Toro Rosso 69 1 lap   1
11 Mexico Sergio Pérez Racing Point 69 1 lap    
12 Germany Nico Hülkenberg Renault 69 1 lap    
13 Denmark Kevin Magnussen Haas 69 1 lap    
14 Australia Daniel Ricciardo Renault 69 1 lap    
15 Russian Federation Daniil Kvyat Toro Rosso 68 2 laps    
16 United Kingdom George Russell Williams 68 2 laps    
17 Canada Lance Stroll Racing Point 68 2 laps    
18 Italy Antonio Giovinazzi Alfa Romeo 68 2 laps    
19 Poland Robert Kubica Williams 67 3 laps    
  France Romain Grosjean Haas 49      
Article suivant
LIVE F1 - Suivez le GP de Hongrie en direct

Article précédent

LIVE F1 - Suivez le GP de Hongrie en direct

Article suivant

Verstappen élu "Pilote du Jour" du GP de Hongrie 2019

Verstappen élu "Pilote du Jour" du GP de Hongrie 2019
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Hongrie
Catégorie Course
Auteur Fabien Gaillard