Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
41 jours
C
GP du Portugal
30 avr.
Prochain événement dans
52 jours
09 mai
Prochain événement dans
58 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
97 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
114 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
132 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
146 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
174 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
181 jours
12 sept.
Course dans
188 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
202 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
205 jours
10 oct.
Course dans
216 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
230 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
237 jours
07 nov.
Course dans
244 jours

Course - Verstappen survole l'épilogue de la saison 2020

Intraitable à Yas Marina, Max Verstappen a remporté le Grand Prix d'Abu Dhabi, manche finale de la saison 2020 de Formule 1.

Course - Verstappen survole l'épilogue de la saison 2020

Comme le veut la tradition de la dernière décennie, Abu Dhabi demeure le crépuscule d'une saison de Formule 1, et malgré une année bouleversée par la crise du coronavirus, le tracé de Yas Marina n'a pas dérogé à la règle. Pour cette dernière vierge d'enjeu en ce qui concerne le titre mondial, le suspense ne manquait pas avec notamment des places à aller chercher au championnat constructeurs. Le tout au lendemain d'une séance de qualifications inhabituelles, qui a vu Max Verstappen se payer le scalp des deux Mercedes, peut-être handicapées par un problème de MGU-K, comme l'a révélé Toto Wolff, au point d'avoir quelques inquiétudes en vue de la course.

Côté stratégie, les trois premiers sur la grille (Verstappen, Bottas et Hamilton) avaient le bénéfice de s'élancer en pneus mediums grâce à leur pari réussi de la Q2. Hors du top 10, Ricciardo, Vettel, Pérez et Magnussen ont tenté le pari des pneus durs. Quant aux conditions au soleil couchant, elles étaient évidemment idéales avec 23°C dans l'air et 30°C sur la piste.

Lire aussi :

Pour cet ultime envol de la saison, les 20 protagonistes du dernier acte auront offert un départ d'une propreté impeccable, sans aucun bouleversement à l'avant avec un Verstappen sorti en tête devant les deux Mercedes, Bottas ayant conservé l'avantage sur Hamilton. Le Néerlandais s'est assez vite constitué un petit avantage en tête, son poursuivant finlandais parvenant à tenir la cadence, beaucoup plus qu'un Hamilton en retrait sur ce premier relais.

Un premier rebondissement dans la lutte pour le championnat constructeurs est intervenu au dixième tour, lorsque Pérez a dû s'immobiliser en raison d'un incident mécanique, déclenchant du même coup un déploiement de la voiture de sécurité virtuelle. Logiquement, très nombreux sont les pilotes à avoir saisi cette opportunité pour passer par les stands et chausser les pneus durs. Juste après le ballet observé dans les stands, la direction de course a finalement fait intervenir la voiture de sécurité pour évacuer la monoplace de Pérez.

Désormais chaussé des pneus durs, comme ses poursuivants, Verstappen a idéalement géré la relance de la course et conservé les commandes. À mi-course, le pilote Red Bull comptait sept secondes d'avance sur Bottas et neuf sur Hamilton, s'interrogeant toutefois sur la capacité des gommes blanches à tenir jusqu'à l'arrivée. Une question longtemps restée en suspens, mais les positions et les écarts évoluant peu, personne n'a pris le risque parmi les leaders d'effectuer un second passage par les stands.

Intouchable et jamais inquiété, Verstappen s'est imposé pour la deuxième fois cette saison, décrochant également la dixième victoire de sa carrière, devant Bottas et Hamilton, très discret. Albon a pris la quatrième place au terme d'une course solide, devant les deux McLaren de Norris et Sainz. L'Espagnol est dans le viseur des commissaires pour avoir piloté trop lentement dans les stands, mais l'écurie de Woking devrait toutefois boucler l'année au troisième rang du championnat constructeurs, devant Racing Point.

Auteur d'une course solide au prix d'un énorme premier relais en pneus durs, Ricciardo a pris la septième place (et le point du meilleur tour en course) devant Gasly, Ocon et Stroll. Aucune des deux Ferrari n'a terminé dans le top 10.

United Arab Emirates GP d'Abu Dhabi

P. Pilote Constructeur Tours Temps
1 Netherlands Max Verstappen Red Bull 55  
2 Finland Valtteri Bottas Mercedes 55 15.976
3 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 55 18.415
4 Thailand Alexander Albon Red Bull 55 19.987
5 United Kingdom Lando Norris McLaren 55 1'00.729
6 Spain Carlos Sainz Jr. McLaren 55 1'05.662
7 Australia Daniel Ricciardo Renault 55 1'13.748
8 France Pierre Gasly AlphaTauri 55 1'29.718
9 France Esteban Ocon Renault 55 1'41.069
10 Canada Lance Stroll Racing Point 55 1'42.738
11 Russian Federation Daniil Kvyat AlphaTauri 54 1 lap
12 Finland Kimi Räikkönen Alfa Romeo 54 1 lap
13 Monaco Charles Leclerc Ferrari 54 1 lap
14 Germany Sebastian Vettel Ferrari 54 1 lap
15 United Kingdom George Russell Williams 54 1 lap
16 Italy Antonio Giovinazzi Alfa Romeo 54 1 lap
17 Canada Nicholas Latifi Williams 54 1 lap
18 Denmark Kevin Magnussen Haas 54 1 lap
19 Brazil Pietro Fittipaldi Haas 53 2 laps
  Mexico Sergio Pérez Racing Point 8  

partages
commentaires
LIVE F1 - Suivez le GP d'Abu Dhabi en direct

Article précédent

LIVE F1 - Suivez le GP d'Abu Dhabi en direct

Article suivant

GP d'Abu Dhabi : les meilleurs tours en course

GP d'Abu Dhabi : les meilleurs tours en course
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Abu Dhabi
Catégorie Course
Lieu Yas Marina Circuit
Auteur Basile Davoine
Pourquoi l'Aston Martin est plus qu'une "Mercedes verte" Prime

Pourquoi l'Aston Martin est plus qu'une "Mercedes verte"

Le lancement de la nouvelle Formule 1 d'Aston Martin était l'un des événements les plus attendus de l'intersaison, les fans se demandant quel serait le look de l'AMR21.

Les évolutions Williams qui pourraient inverser la tendance Prime

Les évolutions Williams qui pourraient inverser la tendance

Après avoir produit une voiture en progrès mais manqué les points l'an passé, Williams débute l'ère Dorilton Capital avec la FW43B et avec comme objectif de grimper dans la hiérarchie de la F1 dès 2021.

Formule 1
6 mars 2021
Aston Martin : plus qu'une livrée verte, une structure à la Ferrari Prime

Aston Martin : plus qu'une livrée verte, une structure à la Ferrari

La présentation de l'Aston Martin était sans doute la plus attendue cette saison, alors que les nombreux changements apportés à l'équipe s'étendent bien au-delà d'un simple travail de peinture sur la livrée. Mais il est vrai que l'équipe n'aura pas à opérer un redémarrage et peut construire sur de solides fondations.

Formule 1
4 mars 2021
Les approximations qu'Ocon devra éviter avec Alpine et Alonso Prime

Les approximations qu'Ocon devra éviter avec Alpine et Alonso

Depuis son retour en F1, Esteban Ocon a connu une période difficile. De nouveaux défis l'attendent, puisqu'il a été rejoint par le double Champion du monde Fernando Alonso dans la nouvelle équipe Alpine. STUART CODLING établit une feuille de route à suivre pour franchir ce cap avec succès.

Formule 1
3 mars 2021
L'évolution récente des volants de Formule 1 Prime

L'évolution récente des volants de Formule 1

Les volants de Formule 1 ont drastiquement changé au fil des années, les pilotes disposant désormais de plus de contrôle, ce qui leur permet d'apporter les changements les plus subtils et de prendre l'avantage sur leurs rivaux.

Formule 1
2 mars 2021
L'impact qu'ont déjà les nouveaux investisseurs de McLaren Prime

L'impact qu'ont déjà les nouveaux investisseurs de McLaren

L'accord conclu par McLaren avec MSP Sports Capital l'an dernier non seulement aide l'écurie à financer la rénovation de ses infrastructures, ce dont elle avait bien besoin, mais est également un signe de l'avenir de la Formule 1.

Formule 1
1 mars 2021
La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix Prime

La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix

Pour la beauté du geste avant l'interdiction définitive de nombreuses aides en 1994, Benetton voulait faire rouler en Grand Prix sa B193C en fin de saison 1993, ce qui aurait fait d'elle la première voiture à quatre roues directrices à prendre un départ en F1...

Formule 1
28 févr. 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021