Ecclestone pousse Williams à engager Kubica

Convaincu de voir le Polonais capable de faire son retour en Formule 1 à son meilleur niveau, Bernie Ecclestone estime que Williams ne devrait pas hésiter à engager Robert Kubica pour l'année prochaine.

Ecclestone pousse Williams à engager Kubica
Robert Kubica, Renault Sport F1 Team RS17
Bernie Ecclestone, et sa femme
Robert Kubica, Mario Isola, directeur de la compétition de Pirelli
Robert Kubica, Renault Sport F1 Team RS17
Robert Kubica, Renault Sport F1 Team
Robert Kubica, Renault Sport F1 Team RS17
Robert Kubica, Renault Sport F1 Team RS17
Des fans demandent le retour en F1 de Robert Kubica
Robert Kubica

Bernie Ecclestone a suivi de près le processus mis en place autour de Robert Kubica ces derniers mois, et il ne doute pas qu'il soit celui dont Williams aurait besoin pour repartir de l'avant. Le Polonais a effectué un test "réussi" avec Williams mercredi à Silverstone, avant d'autres essais prévus en Hongrie la semaine prochaine au volant d'une F1 de 2014. Selon Ecclestone, il n'y aurait que des points positifs dans le fait de l'aligner aux côtés de Lance Stroll en 2018.

"Si Robert n'avait pas eu son accident, je pense qu'il serait actuellement Champion du monde", explique-t-il à Motorsport.com. "Je pense qu'il peut même revenir plus fort qu'avant. Mentalement, je crois qu'il sera plus agressif qu'il ne l'était, donc je ne peux voir que de bonnes choses pour lui."

"Concernant sa condition physique, il y a de nombreuses années, quand j'avais une équipe de course, nous avions un gars qui s'appelait Archie Scott-Brown qui pilotait pour nous. Archie était super rapide et il était dans une situation pire que celle de Robert, bien pire. Il avait réussi à connaître le succès et à être rapide. Donc je ne pense pas que sa blessure sera un frein."

Dans les années 50, Archie Scott-Brown avait couru au plus haut niveau, y compris en Formule 1, malgré une déformation grave des membres inférieurs et une main droite atrophiée.

Un bénéfice au-delà de la piste

Revenant sur l'avenir de Robert Kubica, Bernie Ecclestone est également convaincu qu'il s'agirait d'un extraordinaire coup marketing et bénéfique pour Williams en termes d'image, mais également pour attirer de nouveaux sponsors. En témoignent l'engouement et l'attention importante suscitée par les tests successifs et les informations autour de sa tentative de retour depuis plusieurs mois.

"S'il fait ce que je pense qu'il fera – en étant meilleur qu'avant – alors les gens seront derrière lui", prédit Ecclestone. "Il sera bien de l'avoir en Formule 1. Si j'étais Williams, j'essaierais vraiment de le persuader de venir. Ils vont peut-être perdre Felipe Massa à la fin de l'année, j'imagine qu'il en a probablement assez, et si Robert est là, il pourrait réveiller beaucoup de monde [dans l'équipe]."

"L'écurie n'a pas été aussi performante qu'elle aurait dû l'être, je ne sais pas si c'est à cause de l'équipe en général ou des pilotes. Personne ne le sait. Donc ce serait bien d'avoir quelqu'un de rapide dans la voiture afin de le savoir."

Depuis quelques semaines, Robert Kubica compte Nico Rosberg parmi ceux qui travaillent sur son éventuel retour en Formule 1. Pour Ecclestone, il s'agit là aussi d'un signal très fort. "Nico, comme moi, croit énormément en lui. Nous suivons la même route. Il a juste besoin, comme nous tous dans la vie, d'un petit peu de chance pour s'assurer – et espérer – que Williams se réveille."

Propos recueillis par Jonathan Noble

partages
commentaires
Sainz n'imagine pas rivaliser avec Hülkenberg en 2017
Article précédent

Sainz n'imagine pas rivaliser avec Hülkenberg en 2017

Article suivant

Comment la boîte de Vettel a survécu au crash avec Stroll

Comment la boîte de Vettel a survécu au crash avec Stroll
Charger les commentaires
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021
L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1 Prime

L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1

Initialement controversé en raison de son effet sur l'esthétique et le poids des Formule 1, le Halo a gagné en reconnaissance depuis son introduction en 2018. Pat Symonds se penche sur la création d'un sauveur de vies.

Formule 1
18 déc. 2021