EL1 - Bottas et Mercedes loin devant, Ricciardo à la faute

partages
commentaires
EL1 - Bottas et Mercedes loin devant, Ricciardo à la faute
Par : Benjamin Vinel
11 mai 2018 à 10:39

Valtteri Bottas a signé le meilleur temps des Essais Libres 1 du Grand Prix d'Espagne, lors d'une séance marquée par l'accident de Daniel Ricciardo.

Romain Grosjean, Haas F1 Team
Stoffel Vandoorne, McLaren
Robert Kubica, Williams Martini Racing
Marcus Ericsson, Sauber C37
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14 et des capteurs aérodynamiques
Lance Stroll, Williams FW41
Esteban Ocon, Force India VJM11
Fernando Alonso, McLaren MCL33
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR13
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18
Charles Leclerc, Sauber C37
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-18
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Robert Kubica, Williams FW41
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H

Que la saison européenne commence ! Ce Grand Prix d'Espagne est la première course de l'année sur le Vieux Continent, et sans surprise, les écuries y disposent d'évolutions non négligeables. McLaren et Red Bull innovent, tout comme Ferrari, qui a placé ses rétroviseurs sur le Halo.

Le moment était émouvant chez Williams, où Robert Kubica s'apprêtait à faire ses premiers tours de roue en week-end de Grand Prix depuis la saison 2010, dans la monoplace de Sergey Sirotkin. Le Polonais était chargé de tester les évolutions de la FW41, à comparer avec l'ancienne voiture conduite par Stroll.

Alors que le vent se faisait sentir et que la piste manquait logiquement d'adhérence en ce début de week-end, les fautes de pilotage ont été inhabituellement nombreuses. Les premières d'entre elles ont été commises par Sebastian Vettel et Valtteri Bottas partis en tête-à-queue aux virages 13 et 10 respectivement – un virage 13 où plusieurs pilotes sortaient déjà large.

Ce sont ensuite Marcus Ericsson et Sergio Pérez qui ont été aperçus en difficulté, avant que Brendon Hartley et Romain Grosjean ne se retrouvent dans les graviers du virage 4. Graviers qui ont pris Daniel Ricciardo au piège lorsque le pilote Red Bull a tiré tout droit à cet endroit précis et a percuté le mur, endommageant son aileron avant. Il a provoqué une première neutralisation par la voiture de sécurité virtuelle.

Entretemps, Grosjean a commis une nouvelle erreur, tout comme Max Verstappen, sorti au virage 13. Ce sont ensuite les Williams qui se sont fait remarquer, avec un tête-à-queue de Kubica au même endroit avant que Lance Stroll ne s'immobilise dans les graviers du virage 5, incitant la direction de course à faire appel à la VSC de nouveau.

Ferrari devancé en supertendres

En matière de performance, c'est clairement Mercedes qui s'est montré dominateur avec le meilleur temps de Bottas en 1'18"148 devant Lewis Hamilton en 1'18"997. Les deux W09 étaient équipées de gommes tendres, et ces chronos sont relativement impressionnants quand on pense que le record officiel du circuit était la pole de Hamilton la saison dernière en 1'19"149 – le record officieux ayant été établi par Vettel cet hiver avec un 1'17"182.

C'est justement Vettel qui suit au classement, autour d'un temps de 1'19"098, tandis que Kimi Räikkönen est en 1'19"499, mais les Ferrari étaient chaussées de pneus supertendres. En revanche, Verstappen s'est immiscé entre les SF71H avec un 1'19"187 en mediums.

Fernando Alonso est le meilleur des autres au sixième rang, devançant Ricciardo et Grosjean d'un souffle, alors que les Renault sont loin au classement – Carlos Sainz s'est plaint d'une forte dégradation pneumatique.

La séance s'est conclue par un incident entre Charles Leclerc et Kevin Magnussen, qui ont failli s'accrocher alors que le Danois était au ralenti. "Magnussen doit comprendre qu'il n'est pas seul en piste", s'est plaint le pilote Sauber. "Franchement... Il est dans un tour lent et il reste sur la trajectoire. À chaque fois..."

 GP d'Espagne - Essais Libres 1

 PiloteÉquipe TrsTempsÉcart 
1 finland Valtteri Bottas  Mercedes 32 1'18.148  
2 united_kingdom Lewis Hamilton  Mercedes 22 1'18.997 0.849
3 germany Sebastian Vettel  Ferrari 24 1'19.098 0.950
4 netherlands Max Verstappen  Red Bull 26 1'19.187 1.039
5 finland Kimi Räikkönen  Ferrari 19 1'19.499 1.351  
6 spain Fernando Alonso  McLaren 26 1'19.858 1.710
7 australia Daniel Ricciardo  Red Bull 11 1'19.871 1.723
8 france Romain Grosjean  Haas 24 1'19.906 1.758
9 belgium Stoffel Vandoorne  McLaren 28 1'20.083 1.935
10 france Pierre Gasly  Toro Rosso 29 1'20.508 2.360  
11 denmark Kevin Magnussen  Haas 28 1'20.637 2.489  
12 monaco Charles Leclerc  Sauber 23 1'20.665 2.517  
13 mexico Sergio Pérez  Force India 36 1'20.924 2.776  
14 sweden Marcus Ericsson  Sauber 18 1'20.984 2.836  
15 spain Carlos Sainz  Renault 28 1'21.053 2.905  
16 france Esteban Ocon  Force India 27 1'21.144 2.996  
17 germany Nico Hülkenberg  Renault 26 1'21.159 3.011   
18 new_zealand Brendon Hartley  Toro Rosso 28 1'21.373 3.225  
19 poland Robert Kubica  Williams 24 1'21.510 3.362   
20 canada Lance Stroll  Williams 15 1'22.756 4.608  
Article suivant
Anthoine Hubert devient pilote affilié Renault Sport

Article précédent

Anthoine Hubert devient pilote affilié Renault Sport

Article suivant

Photos - Vendredi à Barcelone

Photos - Vendredi à Barcelone
Charger les commentaires