EL3 - Pérez en tête avant les qualifs

Red Bull a confirmé son excellente forme avec le meilleur temps de Sergio Pérez en Essais Libres 3 au Grand Prix de Mexico, là encore avec une large avance.

EL3 - Pérez en tête avant les qualifs

Red Bull Racing va-t-il être menacé par quiconque lors des qualifications du Grand Prix de Mexico ? À se fier au scénario des deux dernières séances d'essais libres, cela paraît peu probable. Après Max Verstappen en EL2, Sergio Pérez a signé le meilleur temps des EL3 devant son coéquipier, avec une large avance sur les Mercedes.

Lire aussi :

Cette séance a commencé de manière très calme, puisque George Russell, Yuki Tsunoda et Lance Stroll sont les seuls pilotes à avoir roulé dans le premier quart d'heure. Tsunoda et Stroll avaient déjà été équipés de nouveaux éléments du groupe propulseur hier ; c'est désormais le cas de Lando Norris et d'Esteban Ocon également, ces quatre compétiteurs se retrouvant relégués en fond de grille – probablement pour le plaisir de Haas et son directeur Günther Steiner.

Lire aussi :

Ce manque d'enthousiasme en début de séance s'expliquait par la présence d'huile au virage 4 à la suite des qualifications du Freightliner GTM. Du sable a été appliqué à l'endroit critique, mais la piste restait néanmoins glissante, et les chronos ont peiné à descendre en dessous de ceux signés hier, malgré les simulations de qualifications réalisées ce matin.

Une fois que les top teams ont pris la piste, Lewis Hamilton a pris l'avantage en tendres en 1'18"770, Valtteri Bottas grappillant un dixième en 1'18"661. Sergio Pérez s'est emparé de la première place devant son public avec un temps de 1'18"625, avant que Charles Leclerc ne se propulse aux avant-postes en 1'18"213. Pérez a riposté en 1'17"934.

Mais où était Max Verstappen ? Sa première tentative a été infructueuse à cause du trafic, mais le Néerlandais n'a pas tardé à faire parler la poudre, avec un 1'17"537 puis un 1'17"217. Et si Verstappen a longtemps occupé le premier rang, Pérez a finalement fait mieux à moins de cinq minutes du drapeau à damier, auteur d'un 1'17"024. Le public acquis à sa cause a acclamé ce chrono, et Verstappen n'est pas parvenu à reprendre la tête par la suite, avec un travers à la sortie du virage 3.

Troisième, Lewis Hamilton était relégué à six dixièmes et demi de Pérez. "Six dixièmes et demi", a soufflé le septuple Champion du monde à la radio, visiblement ébahi par l'information. Les Mercedes étaient compétitives dans le premier secteur, avec ses deux longues lignes droites, mais souffraient manifestement dans les autres partiels. Valtteri Bottas, lui, n'était qu'à trois centièmes de son équipier.

Au-delà du top 4, c'était extrêmement serré : Carlos Sainz, Yuki Tsunoda, Daniel Ricciardo, Pierre Gasly, Charles Leclerc, Lando Norris et Lance Stroll se tenaient en trois dixièmes à peine. En d'autres termes, Ferrari, AlphaTauri, McLaren et Aston Martin étaient au coude-à-coude, montrant un net progrès pour la structure de Woking. Les Alpine, en revanche, sont en grande difficulté aux 15e et 16e rangs.

La seule pirouette de la séance est à mettre à l'actif de Charles Leclerc, parti en tête-à-queue à la sortie du virage 3. En revanche, nombreux sont ceux qui ont tiré tout-droit au premier virage, notamment Lando Norris à deux reprises, ainsi que Lewis Hamilton et Fernando Alonso, tous deux auteurs d'un gros blocage de roue.

Mexico Grand Prix de Mexico - Essais Libres 3

P. Pilote Constructeur Tours Temps Écart
1 Mexico Sergio Pérez Red Bull 15 1'17.024  
2 Netherlands Max Verstappen Red Bull 12 1'17.217 0.193
3 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 14 1'17.675 0.651
4 Finland Valtteri Bottas Mercedes 17 1'17.708 0.684
5 Spain Carlos Sainz Jr. Ferrari 20 1'18.029 1.005
6 Japan Yuki Tsunoda AlphaTauri 25 1'18.037 1.013
7 Australia Daniel Ricciardo McLaren 15 1'18.121 1.097
8 France Pierre Gasly AlphaTauri 18 1'18.202 1.178
9 Monaco Charles Leclerc Ferrari 20 1'18.213 1.189
10 United Kingdom Lando Norris McLaren 16 1'18.312 1.288
11 Canada Lance Stroll Aston Martin 20 1'18.352 1.328
12 Finland Kimi Räikkönen Alfa Romeo 22 1'18.531 1.507
13 Italy Antonio Giovinazzi Alfa Romeo 19 1'18.556 1.532
14 Germany Sebastian Vettel Aston Martin 17 1'18.614 1.590
15 Spain Fernando Alonso Alpine 15 1'18.847 1.823
16 France Esteban Ocon Alpine 17 1'18.999 1.975
17 United Kingdom George Russell Williams 19 1'19.211 2.187
18 Germany Mick Schumacher Haas 14 1'19.238 2.214
19 Canada Nicholas Latifi Williams 12 1'19.313 2.289
20 Russian Federation Nikita Mazepin Haas 15 1'20.479 3.455

partages
commentaires
Ocon lui aussi pénalisé sur la grille à Mexico
Article précédent

Ocon lui aussi pénalisé sur la grille à Mexico

Article suivant

Moteurs utilisés : où en sont les pilotes F1 ?

Moteurs utilisés : où en sont les pilotes F1 ?
Charger les commentaires
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021