Réactions
Formule 1 GP d'Autriche

Esteban Ocon : "C'était clairement plus compliqué"

Au Grand Prix d'Autriche, Esteban Ocon s'élancera de la dixième place sur la grille de départ, tandis que Pierre Gasly ne partira que 13e.

Esteban Ocon, Alpine A524, Pierre Gasly, Alpine A524

Photo de: Sam Bloxham / Motorsport Images

Après avoir placé ses deux monoplaces en Q3 lors du Grand Prix d'Espagne puis en SQ3 lors des qualifications sprint, Alpine n'a pu envoyer qu'une seule de ses A524 en Q3 des qualifs du Grand Prix d'Autriche. Esteban Ocon s'élancera de la dixième place sur la grille de départ, un résultat qui convient au pilote français, estimant ne pas pouvoir faire beaucoup mieux. 

"Je pense que c'était le maximum que l'on pouvait faire aujourd'hui dans cette qualif. C'est étrange que le peloton se soit resserré autant sur cette qualification. On était plus à l'aise hier avec un petit peu plus d'écart sur les autres pilotes en Q2. Là c'était clairement plus compliqué."

"C'était chaud en Q2 parce qu'on a eu une mauvaise sortie, je ne sais pas trop ce qui s'est passé sur la boîte de vitesses. On a réussi à passer et à maximiser le résultat. Malheureusement on avait pas de nouveau train sur la Q3 donc on n'a pas pu être devant Nico [Hülkenberg], mais c'était une bonne qualif et on peut être satisfait. Ça va être compliqué de rester dans les points, c'est sûr, il y a d'autres voitures qui sont très rapides derrière nous, mais on va essayer de les garder derrière et de marquer des points."

De son côté, Pierre Gasly n'est pas parvenu à hisser son A524 dans la dernière partie des qualifications. Le Français s'élancera de la 13e place après un dernier tour annulé qui, selon lui, n'aurait rien changé au résultat final. Le pilote Alpine a souffert de glisse tout au long de la qualif après avoir fait des changement sur sa voiture à l'issue de la course sprint.

"Ça n'aurait rien changé [le tour annulé]. Ça a été extrêmement difficile toute la qualif. On a changé la voiture après ce matin, et il va falloir voir exactement, parce que j'étais en glisse de partout et on n'a jamais vraiment eu le potentiel pour faire quelque chose d'aussi bien qu'hier. Il va falloir qu'on voit précisémment ce qui s'est passé."

Douzième en sprint après être parti neuvième, Pierre Gasly est revenu sur les problèmes rencontrés par Alpine lors de la course sprint samedi mais semble confiant pour le Grand Prix dimanche, dans une monoplace qui va de mieux en mieux.

"C'était extrêmement dur de dépasser [en sprint], en plus j'avais des problèmes de chauffe moteur. Du coup, on a dû compromettre un petit peu en termes de refroidissement, aussi pour essayer d'avoir un peu plus de vitesse de pointe. On sait qu'on avait la performance ce matin pour être dans le top 10. On ne va pas partir aussi bien mais la course va être longue et il va falloir remonter."

Avec Basile Davoine

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Leclerc à la faute en Q3 : "Je n'ai pas fait le job"
Article suivant Piastri frustré par l'annulation "embarrassante" de son chrono

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France