Analyse
Formule 1 GP d'Espagne

Ferrari a réussi à apporter ses évolutions F1 à Barcelone

On se penche sur les derniers développements de Ferrari, et notamment ses pontons révisés, révélés avant le GP d'Espagne de Formule 1.

Nouvelle ailette sur la Ferrari SF-24

Photo de: Giorgio Piola

Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola

Éminent expert technique de Formule 1, Giorgio Piola suit les Grands Prix depuis les années 1960. Sur Motorsport.com, ses analyses et illustrations se penchent sur toutes les nouveautés aperçues en F1 au fil des Grands Prix.

Ferrari a réussi à apporter ses dernières évolutions au Grand Prix d'Espagne, alors que l'écurie tente de rebondir après ses difficultés au Canada. Avant même que celles-ci ne soient officiellement confirmées dans le document envoyé par la FIA avant les premiers essais libres, les modifications apportées aux pontons, aux ailettes "Cobra" le long du cockpit et à l'aileron arrière se sont déjà fait remarquer visuellement.

Ces changements interviennent quinze jours seulement après que les espoirs de Ferrari de se relancer totalement dans la course aux championnats ont pris du plomb dans l'aile suite à une performance médiocre au Canada, qui s'est soldée par un double abandon.

En ce qui concerne les modifications apportées aux pontons pour l'Espagne, il semble que l'équipe ait fait l'essentiel de son travail en remodelant la partie inférieure et la ceinture par la suite, avec plus d'espace entre eux et la surface supérieure du plancher.

Cela améliorera probablement les performances intrinsèques de la SF-24, mais l'équipe disposera également d'une plateforme sur laquelle elle pourra s'appuyer lorsqu'un nouveau plancher en cours de développement arrivera dans quelques courses.

Comparaison des ailettes

Comparaison des ailettes "Cobra" de la Ferrari SF-24

Les ailettes "Cobra" situées à côté du cockpit ont également été optimisées dans le cadre de ces évolutions. Elles sont désormais beaucoup plus hautes qu'auparavant et s'étendent autour de la jambe arrière du Halo, ce qui permet de repositionner la section horizontale du flap supérieur et donc d'ajuster la trajectoire du flux d'air et des vortex qui en découlent.

Ferrari a également ajouté à sa besace un aileron arrière à appui fort/moyen, en cherchant à trouver le bon équilibre entre les spécifications déjà vues à Monaco et à Imola. Le plan principal et le design du flap supérieur se situent en effet à mi-chemin entre la variante à fort appui utilisée à Monte-Carlo et celle à appui moyen utilisée en Émilie-Romagne.

Cependant, s'il est clair que ces éléments permettent de garantir un niveau d'appui adéquat, ils auront également un impact sur les performances du DRS, lorsqu'il sera en fonction.

Arrière de la Ferrari SF-24

Arrière de la Ferrari SF-24

Photo de: Giorgio Piola

En outre, la forme du plan principal et le rayon de la plaque d'extrémité ont continué à évoluer, ce qui correspond également aux modifications apportées à la section de l'extrémité, à la position du support du flap extérieur et à la découpe de la plaque d'extrémité.

Détails de la Ferrari SF-24

Détails de la Ferrari SF-24

Photo de: Giorgio Piola

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Allison : Antonelli est un pilote "sacrément doué"
Article suivant Gasly rejoint Ocon sur la shortlist d'Audi si Sainz ne vient pas

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France