Analyse

Gasly rejoint Ocon sur la shortlist d'Audi si Sainz ne vient pas

Si l'on sait depuis longtemps qu'Esteban Ocon fait partie des options probables pour Audi en vue de l'arrivée de la marque en F1 à l'horizon 2026, l'on sait désormais que Pierre Gasly figure également sur la liste des pilotes qui pourraient intéresser la marque allemande.

Pierre Gasly, Alpine A524

Le marché des transferts de la Formule 1 reste à ce jour globalement pendu à la décision d'un seul homme : Carlos Sainz. L'Espagnol, qui a perdu son baquet chez Ferrari au moment où le choix a été fait par la Scuderia de se tourner vers Lewis Hamilton pour 2025, est la cible prioritaire de deux écuries, Williams et Audi.

La situation a été parfaitement résumée ce jeudi à Barcelone par l'un des nombreux pilotes intéressés, Kevin Magnussen : "Carlos fait le bouchon. Beaucoup de pilotes attendent qu'il prenne sa décision. Ensuite, toutes les autres pièces du puzzle se mettront en place. C'est la vérité."

En attendant de savoir de quel côté la balance penchera pour Sainz, qui continue de repousser sa décision même s'il assure qu'elle va désormais arriver sous peu, il faut bien, chez les écuries qui pourraient se retrouver à court d'option numéro 1, se préparer à envisager d'aller voir ailleurs. Dans ces conditions, chez Audi, la direction a commencé à se pencher plus concrètement sur les discussions avec d'autres pilotes.

Selon nos informations, la shortlist d'Audi si jamais Sainz décidait de rejoindre Williams est désormais plus claire et comporte quatre noms. Comme nous vous l'avions déjà expliqué auparavant, elle compte à l'heure actuelle Valtteri Bottas, qui a l'avantage d'être déjà au sein de l'écurie depuis 2022 et d'être une quantité connue en plus d'offrir expérience et la stabilité, et Esteban Ocon.

Comme d'autres, Esteban Ocon attend la décision de Carlos Sainz.

Comme d'autres, Esteban Ocon attend la décision de Carlos Sainz.

Le Français, outre ses qualités sportives indéniables, interroge concernant sa capacité à jouer collectif. S'il se dit que les épisodes monégasque et canadien ont pu refroidir, il apparaît qu'au vu de ce qu'il montre en piste, ce ne serait pas forcément un frein à une arrivée au sein d'une écurie Audi (aujourd'hui Stake F1) qui vit actuellement une collaboration tout à fait pacifique... mais assez peu stimulante entre Bottas et Zhou Guanyu.

À ces deux noms, s'ajoutent également ceux de Pierre Gasly et de Liam Lawson. Quand bien même il semble sortir renforcé de ce qui a pu se passer ces dernières semaines chez Alpine, le vainqueur du GP d'Italie 2020 n'en demeure pas moins en fin de contrat et pour le moment, son avenir pour 2025 reste à écrire d'autant plus dans le contexte d'incertitude qui plane indéniablement au-dessus du projet français. À 28 ans, Gasly reste une option intéressante sur le marché parmi les pilotes dont le contrat se termine en fin de saison.

Concernant Lawson, Red Bull fait face à une certaine pression puisque si la firme autrichienne ne lui trouve pas de baquet en 2025, il pourrait alors quitter le giron de la marque et se tourner vers d'autres pistes. Toutefois, une solution à tous ces problèmes pourrait être que le Néo-Zélandais accède à un baquet Audi sans perdre le soutien de Red Bull, les deux groupes étant liés depuis des années.

Mais encore une fois, tout revient à la décision de Sainz : s'il fait le choix d'Audi, cela enverrait selon toute vraisemblance Bottas chez Williams et Ocon chez Haas. Mais si Sainz va vers Williams, alors il faudra attendre la décision d'Audi entre les quatre pilotes cités précédemment, avant que Haas ne puisse avancer ses pions. 

Avec Christian Nimmervoll et Oleg Karpov

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Ferrari a réussi à apporter ses évolutions F1 à Barcelone
Article suivant Red Bull dévoile 5 évolutions clés sur la RB20 à Barcelone

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France