La FIA aurait enquêté sur Bottas même sans la plainte de McLaren

Le directeur de course de la Formule 1, Michael Masi, a expliqué que les commissaires de la FIA auraient enquêté sur le tête-à-queue de Valtteri Bottas dans les stands du GP de Styrie même sans l'intervention de McLaren.

La FIA aurait enquêté sur Bottas même sans la plainte de McLaren

Lors des Essais Libres 2 du Grand Prix de Styrie le week-end dernier, Valtteri Bottas est parti à la faute en quittant son emplacement d'arrêt au stand et s'est mis à l'équerre au beau milieu de la pitlane après avoir échoué à contrôler un survirage lié à du patinage. Le Finlandais n'a rien touché mais s'est arrêté à quelques mètres d'un groupe de mécaniciens McLaren qui était de sortie, qui l'ont d'ailleurs aidé à se remettre dans le sens de la marche.

Immédiatement, le manager de l'écurie de Woking, Paul James, a contacté la direction de course à la radio, estimant que cet incident était "absolument ridicule". Michael Masi lui a répondu en faisant part de son accord et peu après une enquête officielle a été lancée. Celle-ci a abouti sur une pénalité de trois places de recul sur la grille pour Bottas, pour "pilotage potentiellement dangereux".

Le Vice-Champion du monde 2019 et 2020, ainsi que le directeur exécutif de Mercedes Toto Wolff, se sont émus de la situation, estimant que la pénalité était "sévère" et reprochant aux écuries rivales d'avoir exagéré la gravité de l'incident. Réagissant à ces propos, Masi a indiqué que seul McLaren s'était plaint, tout en précisant que même si personne ne l'avait fait, il aurait tout de même notifié les faits aux commissaires.

"Pour être honnête, dans ce genre de situations, quand des incidents comme ça se produisent, nous allons immédiatement vers l'écran et mettons 'sous enquête', ou 'noté', qu'importe, pour dire à tout le monde dans la voie des stands ce qui se passe. Mais, honnêtement, au vu de l'incident, même si McLaren n'avait rien dit, j'aurais demandé aux commissaires d'enquêter."

Lire aussi :

La pénalité a fait reculer Bottas de la seconde à la cinquième position sur la grille, mais le pilote est parvenu à rallier l'arrivée sur le podium.

La diffusion des échanges radios entre les écuries et la direction de course est un nouvel élément qui a été introduit dans la réalisation TV mondiale à partir du Grand Prix d'Espagne, début mai. Masi a réfuté l'idée que ces communications puissent avoir une influence sur les commissaires, notamment dans le cas de Bottas, car les officiels n'y ont tout simplement pas accès.

"En fait, les commissaires n'entendent aucune de ces communications entre les équipes et moi. Et [ils] n'entendent pas le commentaire des courses non plus. Ils ne sont donc pas conscients de cet aspect des choses, d'une manière ou d'une autre."

partages
commentaires
Abandon "douloureux" mais optimisme de rigueur pour Russell

Article précédent

Abandon "douloureux" mais optimisme de rigueur pour Russell

Article suivant

Les questions qui vont "trotter dans la tête" de Mercedes

Les questions qui vont "trotter dans la tête" de Mercedes
Charger les commentaires
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Formule 1
24 juil. 2021
Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin Prime

Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin

Lawrence Stroll est un homme qui aime obtenir ce qu'il veut. Et, en ce moment, ce qu'il veut par-dessus tout, c'est faire de son équipe de Formule 1, Aston Martin, des gagnants et des Champions du monde.

Formule 1
22 juil. 2021
Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis ! Prime

Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis !

Après un week-end bien chargé avec trois courses à Silverstone, quoi de mieux qu'une escale dans le studio londonien de Motorsport.tv ? Théo Pourchaire nous a fait le plaisir de nous rendre visite et s'est exprimé sans tabou sur un grand nombre de sujets, qu'il s'agisse de Formule 1, de Formule 2... ou de son permis de conduire !

FIA F2
21 juil. 2021
Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021

Après le Grand Prix de Grande-Bretagne, dixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
19 juil. 2021
Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer Prime

Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer

Au Grand Prix de Grande-Bretagne, la Formule 1 a organisé ses premières qualifications sous la forme d'une course sprint. Il est difficile de tirer des conclusions après un seul essai mais nous trouvons déjà des points positifs et des zones à améliorer.

Formule 1
18 juil. 2021
La F1 de 2022 vue par les pilotes Prime

La F1 de 2022 vue par les pilotes

La présentation du modèle à l'échelle 1 mettant en lumière les changements pour la saison 2022 était avant tout un événement dédié aux spectateurs et fans de F1. Mais il a aussi intéressé les pilotes.

Formule 1
17 juil. 2021
Ce que le concept de 2022 nous apprend sur le futur de la F1 Prime

Ce que le concept de 2022 nous apprend sur le futur de la F1

Sur le circuit de Silverstone, théâtre du Grand Prix de Grande-Bretagne, la Formule 1 a dévoilé un modèle à l'échelle 1 d'une monoplace répondant à la réglementation de la saison 2022.

Formule 1
16 juil. 2021