Gasly : La 5e place pour AlphaTauri, un "objectif personnel"

Pierre Gasly estime avoir vécu son "meilleur début de saison" depuis ses débuts en Formule 1, mais veut aller plus loin en se fixant comme "objectif personnel" d'aider AlphaTauri à atteindre la cinquième place chez les constructeurs.

Gasly : La 5e place pour AlphaTauri, un "objectif personnel"

Avec 50 points et la huitième position du classement pilotes après 11 Grands Prix, Pierre Gasly ne connaît pas, sur le pur plan comptable, son meilleur début de saison en Formule 1. En effet, les saisons 2019 (où il était chez Red Bull) et 2020 avaient, à ce même stade, vu le Français glaner respectivement 55 et 53 unités. Mais dans un milieu de peloton qui se densifie d'année en année et après un retour du côté de Faenza à l'été 2019, une telle constance est le signe de très bonnes performances.

Parmi les résultats marquants de cette première partie de campagne, qui s'est achevée au soir du Grand Prix de Hongrie en même temps que démarrait la trêve, il y a évidemment le podium du GP d'Azerbaïdjan, fini à la troisième position, et la cinquième place avec meilleur tour à Budapest, au terme d'une épreuve qui avait pourtant mal débuté en raison des incidents du départ.

Lire aussi :

Au moment de tirer un bilan à mi-saison, Gasly a déclaré : "C'est le probablement mon meilleur début de saison depuis que je suis en Formule 1. Je crois qu'il a été vraiment fructueux. Nous avons évidemment déjà réussi à assurer un podium à Bakou cette année, ça a été le moment fort de ces dix premières courses."

"Je crois que nous avons eu de super samedis, d'excellentes qualifications, en plaçant la voiture en Q3 lors de la plupart des courses. Et c'était une grande réussite." Gasly s'est en effet hissé dans la dernière partie des qualifications lors de neuf des 11 GP écoulés, restant coincé en Q2 en Espagne et en Grande-Bretagne (lors des qualifications pour la course sprint). Avant application des pénalités sur la grille, sa position moyenne en Q3 est de 6,9.

"Le dimanche, ça n'a pas commencé aussi bien, et je pense que nous avons fait des progrès [par la suite] et avons réussi à nous battre avec des voitures assez rapides, parfois les McLaren, parfois les Ferrari. Et puis nous pouvons voir notre bataille au championnat se dessiner course après course avec Aston et Alpine."

"Vous savez, nous nous battons pour la cinquième place au championnat des constructeurs, ce qui n'est jamais arrivé à l'équipe, donc cela montre que nous réalisons une bonne année, et c'est l'un de mes objectifs personnels d'apporter cette cinquième place à ces gars, et ce sera une première [pour eux]. Je dois dire que c'est une saison assez passionnante jusqu'à présent pour nous."

Après la victoire d'Esteban Ocon pour le compte d'Alpine et la disqualification de Sebastian Vettel, arrivé second, du côté d'Aston Martin, la lutte pour la cinquième position du classement constructeurs a changé de visage. C'est désormais l'écurie tricolore qui est provisoirement dans le top 5, avec neuf unités d'avance sur AlphaTauri. Aston Martin accuse en revanche un retard de 20 points sur la structure italienne.

partages
commentaires

Voir aussi :

McLaren F1 n'aura "aucune excuse" en 2024

Article précédent

McLaren F1 n'aura "aucune excuse" en 2024

Article suivant

Red Bull satisfait des duos de ses écuries F1

Red Bull satisfait des duos de ses écuries F1
Charger les commentaires
Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost Prime

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost

Le 26 octobre 1986, Alain Prost décrochait son deuxième titre mondial consécutif, à l'issue d'un Grand Prix d'Australie de folie, ponctué de nombreux rebondissements et retournements de situation. Récit.

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021