Réactions
Formule 1 GP de l'Eifel

Grosjean : "Enfin, je ne suis plus dernier du classement !"

Romain Grosjean a mis fin à sa disette en inscrivant ses premiers points en F1 depuis le GP d'Allemagne 2019, au terme d'une course qui avait mal commencé.

Romain Grosjean, Haas VF-20

Parti 16e, Romain Grosjean a terminé le premier tour au 20e rang. Pire, le Français s'est plaint d'une vive douleur à un doigt après le début de course, visiblement victime de cailloux à la suite d'un passage au large de Kimi Räikkönen devant lui. Par la suite, les choses se sont arrangées et le Français s'est mis dans le rythme.

Mieux encore, évidemment aidé par les faits de course et les abandons, il s'est hissé dans le top 10 et s'y est maintenu, étant le seul pilote dans les points à réaliser une stratégie à un seul arrêt, après un changement tactique en pleine course. Il marque enfin des points cette saison, et pour la première fois depuis le Grand Prix d'Allemagne 2019.  

Lire aussi :

"Ça fait plaisir, ça fait quelque temps qu'on le sent venir, qu'on est dans le rythme, qu'on fait du bon travail", a-t-il déclaré pour Canal+. "Les choses ne voulaient pas vraiment s'aligner pour nous. Là le départ était compliqué en pneus mediums, après les choses se sont décantées plutôt pas trop mal pour nous, j'ai réussi à garder un super rythme avec les pneus."

"Et puis on a changé la stratégie, en passant de deux arrêts à un seul arrêt. On ne pensait pas mettre les pneus durs aujourd'hui, finalement on les met et la voiture se comporte bien. Après, très très difficile pour nous d'aller doubler, derrière Kimi j'ai souffert un petit peu."

Tout aurait pu être remis en cause par la voiture de sécurité puisque Grosjean s'est retrouvé le seul pilote en pneus durs entouré d'une armée de pilotes en pneus tendres ou mediums, parfois tout juste montés. "Puis il y a eu le Safety Car, je me suis dit que ce n'était pas forcément une très bonne nouvelle, car avec les pneus durs au moment du restart ça allait être compliqué. Je perds deux positions mais finalement j'arrive à remettre un peu de température et la voiture se comportait plutôt bien. C'est un circuit que j'apprécie, à l'ancienne, avec pas mal de variété, c'était plutôt cool."

Lire aussi :

Quand on lui demande si c'est un soulagement, lui qui est désormais 18e du classement général, un point devant Kevin Magnussen et deux devant les pilotes Williams, il acquiesce : "Disons que quand j'ai passé la ligne, je me suis dit 'enfin, je ne suis plus dernier au classement des pilotes'. C'est vrai que ça fait du bien. Pour toute l'équipe, on a montré au Mugello et ici qu'on ne lâchait jamais, on essaie toujours d'aller chercher ce qu'on peut, à l'arraché. On sait qu'il faudra faire avec une voiture comme ça toute la saison. Quand il y a des opportunités on est là, on essaie d'aller les chercher, et ça fait plaisir."

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Hamilton égale Schumacher : "C'est un honneur incroyable"
Article suivant Gasly sixième : "C'était vraiment une super course"

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France