Formule 1
29 août
-
01 sept.
Événement terminé
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
EL1 dans
6 jours
14 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
27 jours
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
40 jours

Grosjean s'offre une Q3 mais a "un peu peur pour demain"

partages
commentaires
Grosjean s'offre une Q3 mais a "un peu peur pour demain"
Par :
3 août 2019 à 14:43

Le pilote Haas a décroché la neuvième place sur la grille de départ du Grand Prix de Hongrie, mais ne cache pas ses inquiétudes quant à son rythme de course.

En délicatesse lors de la première journée, Romain Grosjean espérait une hausse des températures pour que sa Haas en version de début de saison prenne vie. Le Français a été servi sur le Hungaroring où, en dépit d'une Q1 assez compliquée, il est parvenu à se hisser en Q3 et à y signer le neuvième chrono des qualifications. De nouveau présent dans le top 10, il y avait de la satisfaction à l'issue de la séance, avec un sentiment de progression important grâce au travail fourni. Néanmoins, Grosjean ne s'emballe pas et s'attend à souffrir en course, où il reconnaît que la priorité sera surtout de ne pas perdre de places par rapport à la concurrence. 

Lire aussi :

"C’est une belle qualif", résume-t-il avec le sourire au micro de Canal+. "Les sensations étaient compliquées tout le week-end. On pensait qu’avec la vieille voiture ce serait un avantage, et ça n’a pas été facile de trouver l’appui aérodynamique. On a les mêmes appuis qu’à Hockenheim donc on savait qu’ici ça allait être compliqué. J’avoue que j’ai un peu peur pour demain. Il va falloir sortir les bras et tout, rendre la voiture très, très large ! Maintenant c’est une belle qualif, on a bien travaillé avec mon équipe, on a eu pas mal de limitations, une Q1 compliquée avec un équilibre qui est complètement parti puis qui est revenu sur le deuxième relais. Un tour c’est très très survireur, le tour d’après sous-vireur, donc pour nous, trouver la limite n’est pas simple."

Pour le troisième week-end consécutif, Grosjean explore les limites d'une VF-19 revenue à la spécification de Melbourne, et parvient à nouveau à devancer un Kevin Magnussen qui dispose des dernières évolutions. Le Danois ne sera que 15e sur la grille, alors que les essais libres promettaient davantage de son côté, au point de surprendre son voisin de garage. 

"Je ne sais pas ce qui s’est passé avec Kevin, car il est quatrième en Q1, et ce week-end il était une bonne demi-seconde devant moi, voire plus", souligne Grosjean. "Il semblerait que le nouveau package marchait pas trop mal sur ce genre de circuit. On a fait le max, c’est cool, on aurait évidemment aimé être septième, mais neuvième c’est bien. Le rythme de course... il va falloir ne pas trop regarder devant !"

Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-19

Article suivant
Après une erreur "pas nécessaire", Leclerc ne "méritait pas" mieux

Article précédent

Après une erreur "pas nécessaire", Leclerc ne "méritait pas" mieux

Article suivant

Verstappen : "Je savais que c'était une question de temps"

Verstappen : "Je savais que c'était une question de temps"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Hongrie
Lieu Hungaroring
Pilotes Romain Grosjean Boutique
Équipes Haas F1 Team
Auteur Basile Davoine