Haas cherche un pilote plus expérimenté que Fittipaldi

Pietro Fittipaldi a beau être le pilote de réserve Haas, il est peu probable qu'il remplace Nikita Mazepin sur le long terme.

Haas cherche un pilote plus expérimenté que Fittipaldi
Charger le lecteur audio

Haas F1 Team l'a annoncé samedi, c'en est fini de son partenariat avec Uralkali et le pilote Nikita Mazepin, en raison de la guerre lancée par la Russie en Ukraine et de ses nombreuses répercussions. L'un des actionnaires de l'entreprise Uralkali est Dmitry Mazepin, un oligarque russe qui se trouve être le père de Nikita et qui a rencontré Vladimir Poutine à plusieurs reprises ces derniers mois.

Lire aussi :

"Il y avait de nombreuses intenses critiques quant à l'invasion de l'Ukraine, et cela devenait accablant", confie Gene Haas, fondateur de l'écurie américaine, à The Associated Press. "Nous ne pouvons pas composer avec tout ça, nos autres sponsors ne peuvent pas composer avec tout ça."

La situation est loin d'être idéale pour l'équipe, qui doit remplacer un de ses pilotes alors que les essais de Barcelone ont déjà eu lieu et qu'il ne reste que trois journées de tests à Bahreïn. Manifestement, on connaît déjà l'identité de celui qui épaulera Mick Schumacher sur ce roulage.

"Nous sommes en train d'étudier plusieurs candidats, nous verrons qui est disponible et avec quels facteurs nous devons composer, mais nous aurons quelqu'un d'ici mercredi. Pietro [Fittipaldi] sera certainement dans la voiture, c'est pour ça qu'il est là, c'est lui le pilote d'essais", annonce Gene Haas.

Le choix est logique, puisque Pietro Fittipaldi est le pilote de réserve de l'écurie et a déjà assuré l'intérim lors des deux derniers Grands Prix de la saison 2020, après le terrible accident de Romain Grosjean. Va-t-il faire la saison complète pour autant ? Rien n'est moins sûr. Nul doute que le téléphone du directeur d'équipe Günther Steiner a sonné quelques fois, alors qu'Antonio Giovinazzi et Nico Hülkenberg pourraient être des options envisageables.

"Nous réfléchissons. Nous aimerions évidemment avoir quelqu'un qui a un peu plus d'expérience véritable. Il nous faut juste voir qui est disponible", indique Gene Haas.

Quant à la viabilité financière de l'écurie sans l'apport financier non négligeable d'Uralkali, l'Américain se veut particulièrement rassurant. "Haas a toujours été le sponsor majeur, le premier. Je ne sais pas pourquoi les gens ont dit que c'était devenu une écurie russe. Haas Automation a toujours été sur la voiture." Gene Haas conclut : "C'est bon pour nous. Ça va. Nous aimerions plus d'argent, évidemment, mais ça va."

partages
commentaires
Gasly : "Je suis dans la meilleure forme de ma vie"
Article précédent

Gasly : "Je suis dans la meilleure forme de ma vie"

Article suivant

Plus de 400 voitures de rêve à piloter dans Gran Turismo 7

Plus de 400 voitures de rêve à piloter dans Gran Turismo 7