Haas F1 explique sa livrée aux couleurs de la Russie

Alors que l'écurie Haas présentait ce jeudi matin sa livrée pour la saison à venir, le changement d'identité visuelle a frappé puisque ce sont désormais les couleurs du drapeau de la Russie qui s'affichent fièrement. Sans lien avec l'affaire de dopage russe, assure-t-elle.

Haas F1 explique sa livrée aux couleurs de la Russie

La Haas VF-21, qui ne sera dévoilée qu'au moment des essais hivernaux de Bahreïn, arborera à la différence de ses devancières une robe blanc, bleu et rouge. L'arrivée d'Uralkali dans les valises de la famille Mazepin et comme sponsor titre de l'équipe s'est matérialisée par une livrée 100% russe, avec en plusieurs endroits la présence, certes stylisée, du drapeau de la Fédération de Russie.

Un choix esthétique qui interroge à l'heure où les athlètes et sportifs russes ont l'interdiction, pendant deux ans, de concourir dans les championnats mondiaux sous les couleurs de leur pays. Une décision prise par l'Agence mondiale antidopage (AMA) et qui résulte de l'affaire de dopage d'État organisé en vue des Jeux olympiques de 2014 à Sotchi ; l'instance avait quant à elle demandé une interdiction de quatre ans, réduite de moitié par le Tribunal arbitral du Sport.

Lire aussi :

En février dernier, la Fédération russe de l'Automobile avait confirmé que cette sanction s'étendait bien aux Championnats du monde de la FIA, dont la Formule 1, empêchant de fait Nikita Mazepin de rouler sous les couleurs de son pays mais aussi d'utiliser les emblèmes nationaux, comme le drapeau ou des symboles spécifiques, ainsi que les mots "Russie" ou "Russe", sur son équipement.

Pourtant, la livrée de la Haas qu'il pilotera cette saison sera recouverte de drapeaux russes, qui tranchent nettement avec les couleurs traditionnelles du constructeur américain, à savoir le gris, le noir et le rouge. De là à y voir un pied de nez aux autorités sportives mondiales ? Günther Steiner, directeur de l'équipe, assure que ce design a été choisi avant de savoir que le jugement de l'AMA allait s'étendre aux sports mécaniques et pas pour le contourner.

"Non, nous n'avons rien contourné", a déclaré Steiner. "Nous avons créé cette livrée l'année dernière déjà, avant que tout ce qui a été dit par l'AMA à propos du drapeau russe ne sorte. Il est évident que nous ne pouvons pas utiliser le drapeau russe en tant que drapeau de la Russie, mais vous pouvez utiliser des couleurs sur une voiture. En fin de compte, c'est l'athlète qui ne peut pas arborer le drapeau russe et non l'équipe. L'équipe est une équipe américaine."

Steiner affirme qu'Haas a été en contact avec la FIA au sujet de la livrée mais ne pas avoir besoin de l'approbation de l'instance pour choisir son design. Quoi qu'il en soit, Mazepin ne pourra être considéré comme un pilote "russe" mais comme un "athlète neutre venant de Russie", comme la décision l'autorise.

Il reste toutefois à savoir quelle sera la terminologie exacte retenue : "J'ai toujours voulu faire de la F1, depuis que j'ai su que ça existait", a déclaré Mazepin. "Il est très malheureux que l'année où j'atteins mon objectif, ce genre de chose se produise. Ce n'est pas à moi de juger ou de décider de quelque manière que ce soit. Actuellement, je suis toujours en discussion sur la façon dont je vais être classé. Il n'y a pas encore de décision."

partages
commentaires

Voir aussi :

Mercedes ne va pas "flirter" avec d'autres pilotes

Article précédent

Mercedes ne va pas "flirter" avec d'autres pilotes

Article suivant

Les fans vaccinés ou guéris du COVID pourront assister au GP de Bahreïn

Les fans vaccinés ou guéris du COVID pourront assister au GP de Bahreïn
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Nikita Mazepin
Équipes Haas F1 Team
Auteur Fabien Gaillard
Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1 Prime

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1

La semaine dernière, Zak Brown, PDG de McLaren, a écrit une lettre ouverte dans laquelle il expose en détail ses idées sur la direction que prend la Formule 1.

Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup Prime

Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup

Au Portugal, Red Bull n’a pas été à la hauteur de Mercedes. Pourtant, le résultat du Grand Prix ne reflète pas le potentiel de l’écurie. Avec de nouvelles évolutions apportées, Red Bull affiche de belles promesses pour le reste d’une saison qui s’annonce bien plus indécise que les précédentes.

Formule 1
4 mai 2021
Les notes du Grand Prix du Portugal 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Portugal 2021

Lewis Hamilton s'est imposé pour la deuxième fois de la saison 2021. Après le Grand Prix du Portugal, troisième manche du championnat, voici les notes attribuées aux pilotes.

Formule 1
3 mai 2021
Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão Prime

Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão

Lewis Hamilton a terminé en tête de la cruciale séance d'EL2 ce vendredi au Portugal, mais l'équipe Mercedes n'est pas certaine d'avoir l'avantage sur Red Bull. Les températures fraîches et le vent, combinés à la surface glissante du circuit de l'Algarve, offrent aux pilotes des conditions difficiles en termes de réglages et de chauffe des gommes, et tout reste à jouer.

Formule 1
1 mai 2021
Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint Prime

Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint

Annoncées en début de semaine, les Qualifications Sprint, qui seront organisées lors de trois Grands Prix en 2021, ont reçu un accueil mitigé, entre excitation et scepticisme. Mais avant de savoir quel camp aura raison, la Formule 1 doit établir ses critères de réussite pour justifier la mise en place de ce format de manière plus permanente.

Formule 1
29 avr. 2021
Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras Prime

Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras

Après un GP d'Émilie-Romagne en demi-teinte pour Mercedes, la principale frustration de Toto Wolff, directeur d'équipe, concerne l'accident de Valtteri Bottas et George Russell.

Formule 1
25 avr. 2021
Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie Prime

Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie

Cet hiver a vu de nombreux pilotes changer d'écurie. Avec un deuxième Grand Prix organisé sur le circuit piégeur d'Imola, ces pilotes sont revenus sur leur courbe d'apprentissage et le temps nécessaire pour s'adapter à leurs nouvelles montures.

Formule 1
21 avr. 2021
La force de Mercedes avec ses pneus est-elle sa plus grande faiblesse ? Prime

La force de Mercedes avec ses pneus est-elle sa plus grande faiblesse ?

Mercedes a quitté Imola en conservant la tête des deux classements généraux mais ne se fait aucune illusion sur la menace que représente Red Bull.

Formule 1
20 avr. 2021