Le drapeau rouge a sauvé Hamilton de l'abandon, selon Mercedes

Mercedes estime que Lewis Hamilton aurait été contraint à l'abandon suite à l'accrochage avec Max Verstappen si le GP de Grande-Bretagne 2021 de F1 n'avait pas été interrompu au drapeau rouge.

Après l'accrochage avec Max Verstappen dans le premier tour du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021 de F1, qui a entraîné la violente sortie de piste et l'abandon du pilote Red Bull, Lewis Hamilton a pu rester sur le circuit, en seconde position, et regagner les stands une fois la course interrompue par un drapeau rouge.

Lire aussi :

Cette situation, causée par les dégâts importants subis par le mur de pneus à l'endroit de l'impact du Néerlandais, a offert à son rival pour le titre la possibilité de se pencher sur l'état de la Mercedes. Les mécaniciens ont notamment repéré des dommages au niveau de la jante de la roue avant gauche, celle qui a percuté la RB16B, avant de remplacer, comme cela est autorisé, les pièces défectueuses.

Après une épreuve où Tom Cruise était présent pour suivre de près la victoire de Hamilton, Andrew Shovlin, directeur de l'ingénierie de piste de Mercedes, a expliqué qu'il était mission impossible pour l'équipe d'évaluer correctement l'ampleur des problèmes potentiels après l'incident et pense qu'un abandon aurait ainsi été très probable au vu des dégâts subis.

"Nous avons cassé la jante là où nous avons eu le contact à l'avant gauche, donc il y aurait eu abandon s'il n'y avait pas eu de drapeau rouge. Mais le reste des dégâts était en fait remarquablement peu important. Il y avait un capteur de température de pneu qui s'était détaché et qui s'agitait dans tous les sens mais, étonnamment, c'est la pièce la moins importante de l'aileron avant et c'est la seule qui a cassé."

Lire aussi :

Surmontant la pénalité de dix secondes reçue après avoir été jugé responsable de l'accident, Hamilton l'a donc emporté pour la 99e fois de sa carrière et la huitième sur ses terres, dépassant Charles Leclerc dans l'antépénultième tour. Une situation qui entrait parfaitement dans les prédictions faites par Mercedes après la pénalité, Shovlin estimant que le moment déterminant a été le "switch" mental de son pilote quand il a compris de la victoire était encore possible.

"D'après nos prévisions en direct pendant la course, nous envisagions de le rattraper à deux tours de l'arrivée. Le moment où nous avons pensé que c'était possible, c'est probablement au bout de cinq tours [dans le relais], quand vous voyez normalement la chute des performances des pneus. On pouvait voir que Lewis gardait cet avantage de huit dixièmes sur Charles à chaque tour."

"Lewis ne faiblissait pas et l'équilibre était bon. Et, pour être honnête, avec Lewis, vous pouvez l'entendre dans sa voix, dans ce qu'il dit à la radio. Il y a juste ce switch au moment où il sait dans sa tête qu'il va le faire et, franchement, c'était vraiment agréable d'être assis sur le mur des stands et de regarder ce dernier relais se dérouler parce que c'était une grande victoire bien méritée."

partages
commentaires
Masi : Les pénalités ne reflètent pas les conséquences des incidents

Article précédent

Masi : Les pénalités ne reflètent pas les conséquences des incidents

Article suivant

Stats Silverstone 2021 - Lewis Hamilton, roi d'Angleterre

Stats Silverstone 2021 - Lewis Hamilton, roi d'Angleterre
Charger les commentaires
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021