Hamilton : "Énorme" pour Mercedes d'avoir battu les deux Ferrari

Lewis Hamilton a déclaré que battre les deux Ferrari était un résultat "énorme" pour Mercedes en Hongrie, après une première partie de saison décevante et frustrante.

Charger le lecteur audio

Comme lors d'autres Grands Prix auparavant, Mercedes a démontré en Hongrie les signes d'un rythme intéressant, avec la pole position de George Russell le samedi et la seconde place de Lewis Hamilton à huit secondes du vainqueur Max Verstappen. Si Russell a affiché un rythme légèrement inférieur à son équipier sur l'ensemble de l'épreuve, courue sur une stratégie en miroir du septuple Champion du monde, il est tout de même également monté sur le podium.

Dans l'opération, les deux Flèches d'Argent ont battu les deux Ferrari. Si la course de Charles Leclerc s'est surtout effondrée en raison d'une stratégie loin d'être idéale et un passage désastreux en pneus durs, Carlos Sainz a en revanche bien été battu en rythme pur par Hamilton. Le Britannique tirait un bilan "grandement satisfaisant" du résultat d'ensemble de son équipe, surtout au moment d'aborder la trêve au terme de ce qui a été une moitié d'année décevante et frustrante.

"C'est une sensation formidable pour nous, compte tenu de l'année que nous avons eue, et évidemment [ç'en est une] de voir les progrès que nous avons commencé à faire", a déclaré Hamilton. "[En France], le simple fait d'obtenir la deuxième place était déjà énorme pour nous, et cela fait maintenant deux courses consécutives que George et moi partageons un podium, ce qui est fantastique pour l'équipe, en termes de points."

Lewis Hamilton passe la ligne d'arrivée alors que l'équipe Mercedes est sur le muret des stands

Lewis Hamilton passe la ligne d'arrivée alors que l'équipe Mercedes est sur le muret des stands

"Terminer tous les deux devant les Ferrari est énorme pour nous, étant donné le rythme qu'ils ont eu. Et pour moi, évidemment, commencer la course en septième position et arriver à cette place est une grande reprise. Je pense que compte tenu des problèmes que nous avons eus tout au long du week-end, cela montre que nous avons un très bon rythme."

Le changement de Règlement Technique pour la saison 2022 a fait tomber Mercedes de son piédestal, Red Bull et Ferrari s'affichant depuis le début de la saison comme les deux écuries ayant le mieux négocié le virage de cette révolution aéro. La W13, bien que radicale sur le plan du concept avec le fameux design "zéro ponton", a été minée par les problèmes de marsouinage et de rebonds en général. Hamilton a même expliqué pour la chaîne finlandaise Viaplay que le constructeur avait dû "en réduire la puissance pour empêcher les rebonds".

Toutefois, depuis plusieurs courses, le gros des problèmes semble avoir été résolu et l'écurie peut travailler sur le fait de débloquer le potentiel de son package. Et avec le nouveau double podium de Budapest, elle ne figure plus qu'à 30 points de Ferrari au classement constructeurs, avec autant de podiums (11) que la Scuderia sur les 13 premiers GP.

Lire aussi :
partages
commentaires
Boullier : "Alonso n'a jamais été un torpilleur d'équipe"
Article précédent

Boullier : "Alonso n'a jamais été un torpilleur d'équipe"

Article suivant

Ricciardo juge sa pénalité "complètement justifiée"

Ricciardo juge sa pénalité "complètement justifiée"