Hamilton et Norris répondent à Villeneuve sur les simulateurs

L'ancien Champion du monde de F1 Jacques Villeneuve a déclaré que les jeunes pilotes prenaient plus de risques actuellement en raison notamment des simulateurs et de la fausse impression de sécurité qu'ils donnent. Des commentaires battus en brèche par Lewis Hamilton et Lando Norris.

Hamilton et Norris répondent à Villeneuve sur les simulateurs

Jacques Villeneuve a déclaré à la RTBF, suite à l'accident mortel d'Anthoine Hubert lors de la première course de F2 à Spa, qu'il estimait que l'utilisation de plus en plus importante des simulateurs donnait aux jeunes pilotes une sensation de sécurité plus grande vis-à-vis des accidents dans le monde réel. "Au lieu de laisser les jeunes pilotes rouler, ils s'assoient pendant une semaine dans le simulateur. Quand ils reprennent la piste, ils se comportent comme s'ils étaient toujours dans le simulateur. Ce n'est pas le même stress qu'avant. Ça n'apporte pas la même adrénaline. L'évaluation du danger, des énormes risques qu'ils prennent quand ils sont sur le circuit, n'est plus la même."

Des commentaires qui n'ont pas vraiment plu à Lando Norris, jeune pilote McLaren de 19 ans, qui estime que lier cela à l'incident qui a emporté Hubert était juste "un prétexte". "Je ne pense pas que ça ait grand-chose à voir avec le simracing. C'est juste quelque chose qu'il veut utiliser comme un prétexte. La sécurité est de mieux en mieux, surtout par rapport à l'époque où il courait. Ce n'est pas comme si nous avions totalement oublié cela. Nous n'allons pas à fond en ne nous souciant de rien. Nous avons toujours conscience du danger."

Lire aussi :

"Tout est de plus en plus sûr, donc parfois vous prenez plus de risques qu'à d'autres époques. Je ne sais pas ce qui s'est passé lors du week-end [de Spa], et je ne veux pas en parler, mais je suis sûr que personne n'a rien fait de stupide ou a risqué quoi que ce soit. Je pense qu'il s'agissait d'un petit truc qui s'est transformé en quelque chose d'énorme. Je ne pense pas que ce soit parce que nous sommes plus jeunes, avons plus ou moins peur. C'est de la malchance. C'est à peu près tout."

Quant au quintuple Champion du monde Lewis Hamilton, il a balayé les propos de Villeneuve. "Je ne suis pas vraiment d'accord avec beaucoup des opinions de cet individu et je ne sais pas si c'est le cas de quiconque. Personnellement, je n'écoute pas les avis de cette personne."

"Mais [sur le lien avec le simulateur], je ne pense pas. Je pense que les jeunes sont sur la piste... si vous regardez les enfants sur les descentes de ski, petits ils n'ont peur de rien et c'est la même chose avec nous les pilotes de course, quel que soit l'âge. Je suis sûr qu'en vieillissant, [la peur] s'installe, mais les simulateurs ne vous rendent pas plus ou moins craintifs. Je ne suis pas d'accord avec ça."

partages
commentaires
Grosjean ou Hülkenberg : "Pas une décision claire" pour Haas
Article précédent

Grosjean ou Hülkenberg : "Pas une décision claire" pour Haas

Article suivant

Les pilotes s'attendent à des "jeux étranges" en qualifs à Monza

Les pilotes s'attendent à des "jeux étranges" en qualifs à Monza
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021