Hamilton et Norris répondent à Villeneuve sur les simulateurs

L'ancien Champion du monde de F1 Jacques Villeneuve a déclaré que les jeunes pilotes prenaient plus de risques actuellement en raison notamment des simulateurs et de la fausse impression de sécurité qu'ils donnent. Des commentaires battus en brèche par Lewis Hamilton et Lando Norris.

Hamilton et Norris répondent à Villeneuve sur les simulateurs

Jacques Villeneuve a déclaré à la RTBF, suite à l'accident mortel d'Anthoine Hubert lors de la première course de F2 à Spa, qu'il estimait que l'utilisation de plus en plus importante des simulateurs donnait aux jeunes pilotes une sensation de sécurité plus grande vis-à-vis des accidents dans le monde réel. "Au lieu de laisser les jeunes pilotes rouler, ils s'assoient pendant une semaine dans le simulateur. Quand ils reprennent la piste, ils se comportent comme s'ils étaient toujours dans le simulateur. Ce n'est pas le même stress qu'avant. Ça n'apporte pas la même adrénaline. L'évaluation du danger, des énormes risques qu'ils prennent quand ils sont sur le circuit, n'est plus la même."

Des commentaires qui n'ont pas vraiment plu à Lando Norris, jeune pilote McLaren de 19 ans, qui estime que lier cela à l'incident qui a emporté Hubert était juste "un prétexte". "Je ne pense pas que ça ait grand-chose à voir avec le simracing. C'est juste quelque chose qu'il veut utiliser comme un prétexte. La sécurité est de mieux en mieux, surtout par rapport à l'époque où il courait. Ce n'est pas comme si nous avions totalement oublié cela. Nous n'allons pas à fond en ne nous souciant de rien. Nous avons toujours conscience du danger."

Lire aussi :

"Tout est de plus en plus sûr, donc parfois vous prenez plus de risques qu'à d'autres époques. Je ne sais pas ce qui s'est passé lors du week-end [de Spa], et je ne veux pas en parler, mais je suis sûr que personne n'a rien fait de stupide ou a risqué quoi que ce soit. Je pense qu'il s'agissait d'un petit truc qui s'est transformé en quelque chose d'énorme. Je ne pense pas que ce soit parce que nous sommes plus jeunes, avons plus ou moins peur. C'est de la malchance. C'est à peu près tout."

Quant au quintuple Champion du monde Lewis Hamilton, il a balayé les propos de Villeneuve. "Je ne suis pas vraiment d'accord avec beaucoup des opinions de cet individu et je ne sais pas si c'est le cas de quiconque. Personnellement, je n'écoute pas les avis de cette personne."

"Mais [sur le lien avec le simulateur], je ne pense pas. Je pense que les jeunes sont sur la piste... si vous regardez les enfants sur les descentes de ski, petits ils n'ont peur de rien et c'est la même chose avec nous les pilotes de course, quel que soit l'âge. Je suis sûr qu'en vieillissant, [la peur] s'installe, mais les simulateurs ne vous rendent pas plus ou moins craintifs. Je ne suis pas d'accord avec ça."

partages
commentaires
Grosjean ou Hülkenberg : "Pas une décision claire" pour Haas

Article précédent

Grosjean ou Hülkenberg : "Pas une décision claire" pour Haas

Article suivant

Les pilotes s'attendent à des "jeux étranges" en qualifs à Monza

Les pilotes s'attendent à des "jeux étranges" en qualifs à Monza
Charger les commentaires
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021