Hamilton ne se voyait pas gagner sans la pluie

Si la pluie n'était pas tombée sur le circuit de Sotchi à quelques kilomètres de l'arrivée du Grand Prix de Russie, Lewis Hamilton n'aurait, selon lui, pas remporté sa 100e victoire en Formule 1.

Au terme d'une course folle, perturbée par la pluie, Lewis Hamilton a coupé la ligne d'arrivée du Grand Prix de Russie en première position. Et ce nouveau succès en catégorie reine est tout à fait inédit puisque le Britannique est devenu aujourd'hui le premier pilote de l'Histoire à remporter 100 Grands Prix de Formule 1. L'évènement était attendu depuis un certain temps, la 99e victoire du pilote Mercedes datant du Grand Prix d'Espagne, il y a bientôt cinq mois.

"Il a fallu tellement de temps pour atteindre les 100 [victoires], je n'étais même pas sûr que cela arriverait un jour", a commenté Hamilton en sortant de sa monoplace.

Lire aussi :

Mais il est très probable que le total du Britannique serait resté à 99 coupes si la pluie n'était pas brutalement tombée sur Sotchi, à moins de dix tours de l'arrivée. Sur le sec, Hamilton était tenu en respect par Lando Norris, auteur de la pole position et du meilleur tour en course. Par la suite, le pilote McLaren a tenté le tout pour le tout en continuant avec ses gommes slicks, contrairement à Hamilton qui est rentré au stand. Quelques minutes plus tard, les positions s'inversaient alors que la pluie redoublait d'intensité.

Hamilton n'a pas tari d'éloges sur le pilotage de Norris en Russie et a même affirmé qu'il n'aurait pas pu faire mieux que la deuxième place dans des conditions sèches. "Lando a fait un excellent travail, son rythme était incroyable", a-t-il indiqué avant d'ajouter : "Il aurait été difficile de dépasser Lando [sur le sec] sans l'aide du trafic ou d'une erreur, qu'il n'a jamais commise. Il était très rapide et avait le meilleur tour".

La course s'est décidée au 49e tour, au moment où Hamilton a plongé dans la voie des stands sur ordre de son équipe. Le Britannique était pourtant réticent, puisqu'il avait indiqué à son stand que la pluie diminuait dans la portion humide. Au final, le pilote a obtempéré et a félicité son équipe, qui disposait de plus amples informations sur les conditions, pour avoir adopté la meilleure stratégie.

"L'équipe a pris la bonne décision à la fin", a expliqué Hamilton. "Je ne voulais pas laisser Lando s'échapper et, bien sûr, je ne savais pas comment allait évoluer la météo. Je suis extrêmement reconnaissant envers les hommes et les femmes présents ici [à Sotchi] et à l'usine."

Cette victoire en Russie offre à Hamilton les clés du championnat. Le septuple Champion du monde compte désormais deux points d'avance sur Max Verstappen, qui est parvenu à transformer sa dernière position sur la grille de départ en deuxième place à l'arrivée. "Il n'y a rien que je puisse faire pour ceux qui sont derrière moi", a lancé Hamilton à ce sujet. "C'est un résultat rêvé pour Max, mais je suis heureux pour les points [de la victoire]."

partages
commentaires
Lando Norris : "Je suis dévasté"
Article précédent

Lando Norris : "Je suis dévasté"

Article suivant

Verstappen 2e : "Ce matin, je ne m'attendais pas à ce résultat !"

Verstappen 2e : "Ce matin, je ne m'attendais pas à ce résultat !"
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Formule 1
4 déc. 2021
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021