Hamilton soupçonné d'une infraction sous drapeau rouge

Soupçonné d'une infraction sous drapeau rouge lors des Essais Libres 3 du Grand Prix d'Abu Dhabi 2022, Lewis Hamilton est sous enquête des commissaires.

Hamilton soupçonné d'une infraction sous drapeau rouge
Charger le lecteur audio

Lewis Hamilton a été convoqué par les commissaires après les Essais Libres 3 du Grand Prix d'Abu Dhabi, le septuple Champion du monde étant soupçonné de ne pas avoir respecté le drapeau rouge déployé durant la séance, en dépassant deux monoplaces.

L'incident est survenu à la mi-séance (14h59 précises selon le document FIA), peu après le problème rencontré par Pierre Gasly en sortie de l'épingle du virage 9. Passant sur le vibreur situé à l'extérieur du virage, le Français a en effet connu une rupture mécanique sur son AlphaTauri AT03 qui lui a fait perdre, notamment, l'ailette qui surplombe depuis cette année les pneus avant, du côté droit. Cette pièce s'est ensuite posée sur ce même vibreur et il a fallu l'intervention d'un commissaire de piste pour la retirer du passage des monoplaces.

Ce faisant, la direction de course a déployé brièvement le drapeau rouge durant la séance. À ce moment-là, Hamilton était sur un tour lancé et, en abordant le virage 5 en étant positionné sur la trajectoire de course, il a alors dépassé Lando Norris, rangé à vitesse réduite sur la gauche du circuit, puis Kevin Magnussen, lui aussi à basse vitesse sur l'intérieur de la piste, peu avant l'épingle. Le pilote Mercedes a finalement nettement ralenti, son ingénieur de course Peter Bonnington lui lançant ensuite à la radio de se "replacer derrière Magnussen".

L'incident a vite été signalé par Norris et la direction de course a noté cette infraction présumée, avant qu'un message informant qu'une enquête aurait lieu après la séance n'apparaisse sur les écrans.

Hamilton est convoqué à 16h, heure locale (13h en France), devant les commissaires pour une possible violation de l'Article 2.5.4.1 b) de l'Annexe H du Code Sportif International de la FIA, qui dispose notamment que : "Si le signal de cesser de courir est donné : 1) pendant les essais, toutes les voitures réduiront immédiatement leur vitesse et rentreront lentement à leur stand respectif [...] 3) les dépassements sont interdits et les pilotes [devant] garder à l’esprit que des véhicules de course et d’assistance peuvent se trouver sur la piste, que le circuit peut être totalement obstrué à cause d’un accident."

Ce type d'infraction est généralement pénalisé d'un recul de cinq places sur la grille.

Lire aussi :
partages
commentaires

Voir aussi :

EL3 - Pérez le plus rapide, Hamilton sous enquête

Le championnat féminin de la F1 bien accueilli par une pilote W Series