Horner ne veut pas qu'un accrochage décide du titre 2021

Contrairement à Toto Wolff, qui prédit une fin amère dans la lutte entre Lewis Hamilton et Max Verstappen, Christian Horner espère que le titre mondial ne dépendra pas d'un nouvel accrochage entre les deux pilotes.

Horner ne veut pas qu'un accrochage décide du titre 2021

À plusieurs reprises cette saison, Max Verstappen et Lewis Hamilton se sont affrontés sur la piste et ont poussé leur combat au-delà des limites, résultant en un accrochage à Imola, à Silverstone et à Monza, ce dernier ayant même causé un double abandon. Par conséquent, certains observateurs s'attendent à ce que le chapitre de Monza ne soit pas le dernier de l'année et que les pilotes Red Bull et Mercedes soient de nouveau impliqués dans un contact, peut-être même en toute fin de saison.

"Quiconque sera devant [au championnat] va absolument essayer de faire pareil que dans les années Senna/Prost", a averti Toto Wolff dans les colonnes du Daily Mail, faisant référence aux Grands Prix du Japon 1989 et 1990, décisifs pour le titre mondial pilotes, qui s'étaient soldés par un accrochage entre Magic et le Professeur. Mais Christian Horner ne partage pas cet avis. Le directeur de Red Bull espère que le match entre Hamilton et Verstappen prenne fin sur la piste, ce qui serait bénéfique à la Formule 1, dont la popularité a atteint des sommets en 2021.

"Je pense que ce que nous souhaitons, c'est une lutte très fair-play jusqu'à la fin du championnat et je pense que n'importe quel pilote voudrait gagner le titre sur la piste", a indiqué Horner. "Nous sommes une équipe de compétiteurs. Si nous réussissons cet exploit, et c'est une tâche qui est énorme, nous ne voudrions pas remporter le championnat après un accrochage entre les deux pilotes. Il y en a déjà eu assez cette année."

"À Austin, je pense que nous avons vu un beau combat entre deux pilotes à leur meilleur niveau. Avec quelques courses comme Austin en plus avant la fin de l'année, je pense que la Formule 1 serait celle qui y gagnerait le plus. Personne ne veut voir un championnat être décidé dans un bac à gravier."

Jamais Verstappen n'avait mené le Championnat du monde de F1 et été impliqué dans la course au titre avant cette saison 2021. Pourtant, le Néerlandais a affirmé qu'il ne ressentait aucune pression supplémentaire alors qu'il a la lourde tâche de mettre fin au règne de Hamilton, en état de grâce depuis 2017. Et Horner n'a pas tari d'éloges sur son pilote.

"Ça a été si serré entre les deux pilotes depuis la première course, à Bahreïn, la lutte a été très intense", a ajouté Horner. "La manière dont Max a géré cela est admirable. C'est la première fois qu'il est dans cette situation en Formule 1, mais je pense qu'il s'en tient à ses principes, à sa façon de courir, à sa façon de piloter. Il a maintenant cinq ou six saisons d'expérience et il les utilise à bon escient."

Lire aussi :

partages
commentaires
Russell va être pénalisé sur la grille à Mexico
Article précédent

Russell va être pénalisé sur la grille à Mexico

Article suivant

Le 2e pilote Alfa Romeo "probablement" annoncé après le Brésil

Le 2e pilote Alfa Romeo "probablement" annoncé après le Brésil
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021